Close
Revue fransaskoise de l'année 2019
L'Eau vive
/ Catégories: 2020, Communautaire

Revue fransaskoise de l'année 2019

Voici les grandes lignes de l'année 2019, vue à travers la lorgnette de l'Eau vive.

Cliquez sur les photos pour accéder à l'article au complet.

Thèmes :

COMMUNAUTAIRE 



Le tintamarre à Prince Albert

Le tintamarre à Prince Albert

Photo : Frédéric Dupré (2019)

Les tintamarres fransaskois claironnent à Prince Albert et Moose Jaw

Le 19 mars 2019, pour une troisième année consécutive à Moose Jaw et une deuxième année à Prince Albert, les jeunes ont envahi les rues du centre-ville pour affirmer en bruit et en couleur leur fierté d’être francophones.


Remaniement des statuts et règlements de l'ACF

Remaniement des statuts et règlements de l'ACF

Présentation de Maurice Chiasson sur l'état d'avancement des travaux sur le remaniement des status et règlements de l'Assemblée communautaire fransaskoise

Photo : Assemblée communautaire fransaskoise

L’ACF en mode collaboratif

Lors de son assemblée générale des membres le 10 novembre, l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) a modifié ses statuts généraux afin de rendre l’organisme plus participatif et démocratique. La rencontre a notamment clarifié qui pourra voter lors des élections, qui peut se présenter comme député communautaire et comment le conseil exécutif de l’ACF sera composé. Une version mise à jour des statuts est disponible sur le site de l’ACF.


Les députés communautaires de l'ACF

Les députés communautaires de l'ACF

De gauche à droite : Les députés Tom Michaud, Paul Hounjet, Annette Labelle, Monique Ramage, Denis Chevrier, Lisette Marchildon, Rachelle Deault, Andréa Perrault, Josée Bourgoin, le président Denis Simard, Paulette Doucette, Lisette Préfontaine et le directeur général Ronald Labrecque.
Photo : Gracieuseté ACF (2019)

Ça bouge à l’ADC

Plusieurs rencontres de l’Assemblée des députés communautaires (ADC) ont eu lieu en 2019, faisant avancer la refonte des statuts et règlements. Par ailleurs, les deux postes de députés communautaires de Saskatoon ont finalement été pourvus par Monique Ramage et Andréa Perrault en août. En septembre, les députés de Moose Jaw et de Bellegarde ont démissionné, remplacés par Paulette Doucette et Lisette Préfontaine, respectivement. Annie Audet est, elle, devenue députée à Regina.

En décembre, à Prince Albert, la 108e assemblée a discuté d’un nouveau centre scolaire communautaire citoyen dans l’édifice de l’Académie Rivier. Les membres du comité d’évaluation et de proposition sur le financement pour 2020-2021 ont été nommés et les députés ont considéré la tenue en Saskatchewan des Jeux de la francophonie canadienne en 2026.

Les prochaines réunions de l’ADC auront lieu le 4 avril à Ponteix et le 21 juin à Saskatoon.


Les membres du conseil d'administration de l'ACFR élus le 29 juin 2019

Les membres du conseil d'administration de l'ACFR élus le 29 juin 2019

De gauche à droite : François-Régis Kabahizi (conseiller, chargé des groupes communautaires), Kymber Zahar (présidente), André Lapointe (conseiller culturel), Laurier Gareau (trésorier), Marc Drolet (vice-président), Vanessa Kimana (conseillère jeunesse), Simon Desjardins (secrétaire)

Photo : Erik Tremblay (2019)

Année tumultueuse à l’ACFR 

L’année aura été mouvementée pour l’Association canadienne-française de Regina (ACFR), entre crise de légitimité auprès de ses membres et bailleurs de fonds, et tensions internes. En février, l’ancienne présidente Sylvie Bergeron avait quitté ses fonctions en évoquant une culture d’intimidation et de confrontation. L’assemblée générale extraordinaire du 4 mai a été ponctuée par de nombreux débats aussi houleux que passionnés, ainsi que par la démission de deux conseillers. Une autre rencontre le 29 juin a permis d’élire un nouveau conseil d’administration avec de nouveaux visages, désireux de tourner la page.


Un rapport se penche sur l'avenir de l'édifice de la Fédération des francophones de Saskatoon

Un rapport se penche sur l'avenir de l'édifice de la Fédération des francophones de Saskatoon

Le Relais demeurant très important pour la communauté, les membres du comité de gestion ont conclu que l’espace de la salle de conférence pourrait être reconverti en bureaux avant de toucher à l’espace du Relais en tant que tel.

La FFS tournée vers l’avenir

La Fédération des francophones de Saskatoon (FFS) a tenu son assemblée générale annuelle fin octobre. L’organisme a dévoilé sa nouvelle planification stratégique pour 2020-2024, annonçant notamment un rapprochement auprès des écoles d’immersion.

La FFS a aussi étudié le rapport du comité de gestion du bâtiment du Rendez-vous fransaskois.


Sprint final du Francothon 2019 dans les locaux de Radio-Canada

Sprint final du Francothon 2019 dans les locaux de Radio-Canada

Des bénévoles du Francothon en pleine action. À l'avant plan, Roger Lepage, président de la Fondation fransaskoise et Francine Proulx-Kenzle. En arrière, Denis Simard, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise.

Photo : Catheline D'Auteuil (2019)

Une nouvelle formule gagnante pour le Francothon 

Plus de 107 000 dollars ont été récoltés lors de l’édition 2019 du Francothon de la Fondation fransaskoise. Pour cette 23e édition, la deuxième sous la nouvelle formule, dix fonds auxiliaires se sont mobilisés et ont organisé des activités à Prince Albert, Regina, Saskatoon et Zenon Park. Les fonds de la Fondation dépassent désormais les 2 millions de dollars.


Le président de l'ACF en compagnie des membres du Panel sur l’avenir de la francophonie canadienne

Le président de l'ACF en compagnie des membres du Panel sur l’avenir de la francophonie canadienne

De gauche à droite :

  • Bintou Sacko, directrice de l’Accueil francophone du Manitoba (AFM)
  • Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA)
  • Denis Simard, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise
  • Marjolaine Perron, animatrice de ICI Saskatchewan et modératrice du panel
  • Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO)
  • Fayza Abdallaoui, ancienne présidente du Mouvement ontarien pour les femmes immigrantes francophones (MOFIF)
  • Andréa Perrault, députée communautaire à Saskatoon de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF)
  • Denis Desgagné, ancien président-directeur général du Centre de la francophonie des Amériques (CFA), aujourd’hui directeur des partenariats et de la programmation culturelle au Conseil des écoles fransaskoises (CÉF)

Photo: Assemblée communautaire fransaskoise (2019)

Un Rendez-vous fransaskois fédérateur

Du 8 au 10 novembre à Regina, le Rendez-vous fransaskois a rassemblé les membres de la communauté et plusieurs organismes. Un Panel sur l’avenir de la francophonie canadienne était offert et a été diffusé en direct à l’échelle nationale. Les six panélistes ont abordé plusieurs thèmes, dont l’intégration, la place de la jeunesse, le rôle du gouvernement fédéral et les programmes francophones postsecondaires.

En outre, afin de célébrer les 35 ans des Éditions de la nouvelle plume (ÉNP) et les 45 ans du Conseil culturel fransaskois (CCF), une soirée hommage a eu lieu. Le chorégraphe et scénographe fransaskois Jacques Poulin-Denis en a profité pour présenter sa nouvelle œuvre Running Piece.


Les tambours burundais en spectacle au parc Wascana de Regina

Les tambours burundais en spectacle au parc Wascana de Regina

De gauche à droite: Kaya Free, Jean de Dieu Ndayahundwa, Jean-Claude Hagerimana, Valery Ntabindi, Randy, Eric Kimana. Devant: le chef du goupe, Renard Nsekela.

Photo : Marc Kisembe (2019)

Une première pour la fête du Canada à Regina

Pour la première fois, les Fransaskois ont organisé pour le 1er juillet des festivités devant l’Assemblée législative au parc Wascana, à Regina. Les activités, notamment le spectacle des Tambours du Burundi, étaient organisées par l’Association canadienne-française de Regina.


Cédric Delaveau au marché de Noël de Regina

Cédric Delaveau au marché de Noël de Regina

Cédric était parmi la quinzaine d'artisans sur place pour vendre ses jouets en bois.

Photo : Marie-Lou Bernatchez (2019)

Le coeur aux fêtes de Noël

Une quinzaine d’artisans ont pris part au marché de Noël de l’ACFR organisé en collaboration avec le Conseil culturel fransaskois et le Club France de Regina. Par ailleurs, de nombreuses familles se sont déplacées pour la 4e édition du Noël de l’Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw (ACFMJ), ainsi qu’à Saint-Denis pour une matinée de Noël organisée par le Club culturel de la ville.


Le directeur général de la SHS, Alexandre Chartier

Le directeur général de la SHS, Alexandre Chartier

La Société historique de la Saskatchewan a profité du Rendez-vous fransaskois pour dévoiler le nouveau local à Regina consacré aux archives fransaskoises.

Photo: Marie-Lou Bernatchez (2019)

De nouveaux locaux à la SHS

La Société historique de la Saskatchewan a dévoilé ses nouveaux bureaux des archives fransaskoises lors du du Rendez-vous fransaskois. L’espace servira à des services d’archives.


La présidente de la CAFS, Céline Moukoumi

La présidente de la CAFS, Céline Moukoumi

Entrevue avec Madame Moukoumi à l'occasion du 10e anniversaire de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan. Elle est présidente de la CAFS depuis juin 2017.

Photo : capture d'écran

Dix ans pour la CAFS

La Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS) a fêté ses 10 ans en février. Pour l’occasion, un grand buffet africain, représentant 12 pays, et des activités culturelles et artistiques étaient offerts à Regina aux 350 convives. Le comité de réforme, formé en 2018 pour répondre à la grave crise de leadership et de finances de l’organisme, en a profité pour présenter ses recommandations.


Signature du protocole linguistsique

Signature du protocole linguistsique

À gauche, Monseigneur Thévenot, évêque de Prince Albert, signant la version française de la politique le 30 novembre en présence de Marcel Michaud, président du CPFIS. La politique a également été signée par l’archevêque de Regina, Donald Bolen, et l’évêque de Saskatoon, Mark Hagemoen.

Photos : Courtoisie de Marcel Michaud

L’Église a besoin du français

En novembre, une nouvelle politique linguistique pour l’Église catholique en Saskatchewan a été signée. L’objectif à court terme est de développer et améliorer les services pastoraux et liturgiques en français. Mais, plus largement, l’Église souhaite raviver son importance historique dans la vitalité des communautés francophones de la province.


Dévoilement de la nouvelle maquette de l'Eau vive

Dévoilement de la nouvelle maquette de l'Eau vive

De gauche à droite: Érik Tremblay, directeur de l’Eau vive, Ronald Ajavon, directeur général du CÉF et Marie-France Kenny, présidente de la Coopérative des publications fransaskoises

Photo : Marie-Lou Bernatchez (2019)

Belle renaissance pour l’Eau vive

Arborant un nouveau logo et de nouvelles couleurs, la nouvelle version du journal fransaskois a été lancée le 19 septembre et marque un nouveau chapitre dans l’histoire du média. De plus, pour la première fois, l’Eau vive s’est associée à Radio-Canada pour produire un cahier spécial soulignant le centenaire de la co-cathédrale de Gravelbourg. Enfin, depuis décembre 2019, le journal est lu par près de 6 000 Fransaskois grâce à un partenariat avec le Conseil des écoles fransaskoise (CÉF), ajoutant plus de 1 500 parents d’élèves et employés au lectorat.


Ils nous ont quittés

Denis Magnan est décédé à l’âge de 71 ans le 30 mars 2019. Grand humaniste, amoureux de la musique, il a beaucoup oeuvré pour la communauté fransaskoise, notamment en tant que président de l’ACF de 1991 à 1995. Il a fait partie des négociations pour entériner la première entente-cadre de financement en éducation française en Saskatchewan, a aidé à mettre sur pied la Fondation fransaskoise et a contribué à modifier la Loi scolaire afin que soit implanté le premier conseil scolaire francophone de la province.

Alain Clermont est décédé le 3 octobre à l’âge de 69 ans. Animateur à Radio-Canada pendant des années, il était connu et apprécié de beaucoup de Fransaskois.

Marcel André Simonot, l’un des membres fondateurs de l’Association des juristes d’expression française de la Saskatchewan (AJEFS), est décédé à l’âge de 86 ans. Il avait contribué de multiples façons à l’avancement de l’accès à la justice en français.


CULTURE


Centre de production de La Troupe du Jour à Saskatoon

Centre de production de La Troupe du Jour à Saskatoon

Restructuration à la Troupe du Jour 

Denis Rouleau, ancien directeur artistique pendant près de 30 ans à la Troupe du Jour, assure dorénavant la gestion des productions et de la programmation. La direction générale devient hybride avec le directeur artistique David Granger et la directrice administrative Darcie Young. La saison 2019-2020 a été lancée fin mai.


Logo Théâtre Oskana 2019

Logo Théâtre Oskana 2019

Coup de jeunesse pour le Théâtre Oskana

À l’amorce de sa 30e saison, le Théâtre Oskana de Regina mise sur la famille et la jeunesse pour se renouveler, en plus de s’être doté d’un nouveau logo. Un nouveau départ après une année difficile où un bout de la saison a été annulé, faute de comédiens.


Dernier tour de piste pour le Cabaret de Saskatoon

Dernier tour de piste pour le Cabaret de Saskatoon

L'artiste invité du dernier Cabaret, Mario Lepage, au centre. À gauche: Frédérique et David Baudemont. À droite : Mychèle Fortin et Jean-Pierre Picard.

Photo : Jean-Philippe Deneault (2019)

Dernier tour de piste pour le Cabaret de Saskatoon 

Le 10 mai, l’équipe du Cabaret à Saskatoon a baissé le rideau après 5 ans de spectacles. Le dernier invité était Mario Lepage.


Talk chaud à Saskatoon

Talk chaud à Saskatoon

L'animateur Gaetan Benoit

Photo : Fédération des francophones de Saskatoon

Le Talk Chaud s’installe

Fin septembre, le Relais a accueilli une nouvelle formule avec son premier Talk Chaud de la saison. Un deuxième épisode a été présenté en novembre.


Joe Fafard

Joe Fafard

Le sculpteur fransaskois de réputation internationale est décédé le 16 mars 2019.

Photo : Courtoisie (2019)

Adieu, Joe Fafard 

Le sculpteur de renommée internationale Joe Fafard est décédé le 16 mars 2019. Né dans la petite communauté agricole de Sainte Marthe, Joe Fafard a reçu de nombreux prix durant sa carrière dont l’Ordre du Canada, un doctorat honorifique de l’Université de Regina et de l’Université du Manitoba, l’Ordre du Mérite de la Saskatchewan et le prix Lifetime Achievement du Conseil des arts de la Saskatchewan.

Un demi-millier de personnes lui ont rendu hommage à la Galerie MacKenzie de Regina le 5 mai. Les productions Rivard ont aussi présenté le 9 mai le documentaire autobiographique Selfie.


Nouvelle scène 2019

Nouvelle scène 2019


Photo : Daniel Paquet photo.paquet.ca

30 ans de Nouvelle scène

Le Gala Nouvelle scène a soufflé sa 30e bougie en 2019 avec un nouveau concert final le 1er août. Depuis ses débuts en 1990, pas moins de 90 artistes fransaskois ont profité de ses ateliers et formations, en plus de vivre un avant-goût de la vie d’artiste professionnel.


éemi remporte le Chant'Ouest 2019

éemi remporte le Chant'Ouest 2019

L'artiste fransaskoise éemi, à droite, en compagnie de la directrice du Conseil culturel fransaskois, Suzanne Campagne

Photo : Daniel Paquet photo.paquet.ca

éemi, grande gagnante du Chant’Ouest

L’auteure-compositrice éemi, originaire de Moose Jaw, a remporté la première place au Chant’Ouest le 19 septembre, la grande compétition interprovinciale d’artistes francophones émergents dans l’Ouest canadien. Elle a également remporté le prix de la meilleure chanson pour sa chanson Pépère.


Coups de cœur musicaux

Dans le cadre des spectacles Coup de cœur francophone, la communauté fransaskoise a découvert de nouveaux artistes tout au long du mois de novembre : Pierre Guitard, les Fils du facteur, Les Rats d’swompe et le duo Beauséjour.


Mario Lepage

Mario Lepage

Photo : Philippe Ruel

Belle année pour Mario Lepage 

Le groupe Ponteix, mené par le musicien, compositeur et auteur Mario Lepage, a lancé son tout premier album Bastion en avril. Fin novembre aux Prix de la musique de la Saskatchewan, le chanteur a été élu producteur de l’année et le groupe a remporté le prix du vidéoclip de l’année pour Petite fleur.


Hommage à Carmen Campagne au Gala Trille Or 2019

Hommage à Carmen Campagne au Gala Trille Or 2019

L'artiste fransaskoise Carmen Campagne, décédée en 2018, a reçu un prix hommage le 2 mai 2019.

Photo : Conseil culturel fransaskois (2019)

Artistes passés et présents récompensés au Trille Or

L’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) a remis un prix hommage à Carmen Campagne, disparue en 2018, lors du gala Trille Or en mai. C’est la première fois que ce prix est dédié à une artiste de l’Ouest canadien. De son côté, Vaero a remporté le Trille Or pour son EP Le nœud. Enfin, Étienne Fletcher a été élu Meilleur artiste solo rock.


Un bison saskatchewanais en Allemagne

Un bison saskatchewanais en Allemagne

Martine Noël-Maw, à gauche, en compagnie de l’auteure Judith Silverthorne et de l'éditeur André Rondini de MONS Verlag, qui publie la version allemande de Hommage au bison.

Année fructueuse pour les ÉNP

Les Éditions de la nouvelle plume (ÉNP) ont été célébrées le 2 mai à l’Assemblée législative de Regina pour leur 35e anniversaire. En plus de s’être dotée d’un nouveau slogan, Un livre, une fenêtre sur l’Ouest et le Nord, la maison a lancé le tome 6 de son recueil Théâtre fransaskois en juillet. Surtout, les ÉNP ont vendu les droits de traduction du livre Hommage au bison à un éditeur allemand et se sont rendues à la Foire du livre de Francfort pour le lancement officiel de la nouvelle version.


Premier café littéraire à Gravelbourg

Premier café littéraire à Gravelbourg

De gauche à droite: Gilbert Havugiyaremye, Michel Vézina, Henri Lepage, Ange Liesse Nikuze, Jean-Maurice Ebrottié (debout), Armand Ebrottié, Maria Lepage et Louis Stringer (de dos).

PHOTO : Ousmane Ilbo Mahamane (2019)

Premier tome pour les Cafés littéraires

L’Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg (ACFG), en collaboration
avec la radio Prairie FM (CFRG), a mis en place les Cafés littéraires de Gravelbourg. L'initiative, inaugurée le 27 septembre, vise à faire la promotion des œuvres littéraires fransaskoises.


Retraite des écrivains 2019 à Muenster (SK)

Retraite des écrivains 2019 à Muenster (SK)

Photo : Conseil culturel fransaskois

Neuf auteurs en retraite

Du 22 au 25 août à l’Abbaye St Peters de Muenster, le Conseil culturel fransaskois a organisé la retraite de neuf écrivains fransaskois pour la 7e année consécutive.


Les Colocs au Festival fransaskois 2019

Les Colocs au Festival fransaskois 2019


Photo : Conseil culturel fransaskois (2019)

Les Fransaskois en fête

Sous son nouveau nom de Festival fransaskois, le rassemblement annuel de la fransaskoisie a rassemblé environ 500 personnes du 5 au 7 juillet. Au parc provincial Pike Lake, l’atmosphère était à la détente, aux retrouvailles et à la musique. Le groupe Les colocs était en vedette.

Du 30 mai au 1er juin, le Pavillon francophone du Festival Mosaic de Regina a accueilli quelque 4 500 visiteurs pour partager les richesses de la culture francophone mondiale.

Saskatoon a accueilli du 30 avril au 5 mai son fameux Festival international du film francophone Cinergie, unique en son genre, offrant une sélection de films en français et sous-titrés en anglais.


Célébration pour le centenaire de la co-cathédrale de Gravelbourg

Célébration pour le centenaire de la co-cathédrale de Gravelbourg

La célébration du 3 novembre 2019 a souligné le centenaire de ce monument fransaskois. La cathédrale est devenue co-cathédrale en 1998, lorsque les diocèses de Gravelbourg et de Regina ont fusionné.

Photo : Marie-Lou Bernatchez (2019)

Cent bougies pour Notre-Dame-de-l’Assomption 

La co-cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Gravelbourg a celebré ses 100 ans en novembre 2019. L’Eau vive et Radio-Canada ont publié pour l’occasion un cahier spécial complet dans l’édition du 12 décembre 2019.


Visite pittoresque de Gravelbourg

Visite pittoresque de Gravelbourg

Dans le cadre de la Journée du patrimoine, le 9 août 2019, des visites du vilage à bord d'une réplique de voiture d'époque étaient offertes aux visiteurs.

Photo : Marie-Lou Bernatchez

​L’histoire ouvre ses portes

Le 9 août, les sites historiques de Gravelbourg ont ouvert leurs portes à l’occasion de la journée du patrimoine. Lors de cette 2e édition, il était possible de visiter le Musée de Gravelbourg, le théâtre, l’élévateur à grain, le salon du barbier, le couvent Jésus-Marie ainsi que la co-cathédrale.


L'édition 2019 des Journées du patrimoine ont permis de découvrir l'univers des voyageurs

L'édition 2019 des Journées du patrimoine ont permis de découvrir l'univers des voyageurs

Ci-dessus, démonstration de la fabrication de balles de plomb.

Photo : Marie-Lou Bernatchez

Revivre l'histoire des voyageurs

Environ 900 élèves ont participé à la 14e édition des Journées du patrimoine sur le site historique de fort Carlton, du 25 au 28 septembre. Organisées par la Société historique de la Saskatchewan, ces quatre journées sont offertes en priorité aux écoles fransaskoises et aux écoles d’enseignement en français langue seconde. L’événement a lieu chaque année pendant le mois de septembre sous un thème précis.Le thème de cette année : Dans l’temps des voyageurs.


ÉCONOMIE


Jerry's Emporium, de Saskatoon, récompensé pour son intégration des immigrants

Jerry's Emporium, de Saskatoon, récompensé pour son intégration des immigrants

Une partie de l'équipe de Jerry's Emporium, au centre, Elyse Proulx-Cullen et Jerry Cullen

Photo : Open Door Society

Une entreprise fransaskoise à l’honneur à Saskatoon

En février à Saskatoon, pour la deuxième année consécutive, l’entreprise de restauration Jerry’s Emporium a remporté le Prix d’excellence pour l’intégration des immigrants lors des Annual Diversity Awards de la Saskatoon Open Doors Society. Les propriétaires, Élyse Proulx-Cullen et Jerry Cullen, sont ainsi honorés pour leurs efforts d’intégration des immigrants dans leur entreprise qui est composée à 87% d’immigrants.


Robert Therrien, le directeur du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan de 1995 à 2019

Robert Therrien, le directeur du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan de 1995 à 2019

 

Photo: Pierre-Émile Claveau (2017)

Robert Therrien quitte le CÉCS

Après 25 ans passés à la tête du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan, Robert Therrien se retire. À 64 ans, l’ancien gestionnaire de caisses populaires a laissé la place fin septembre à Kouamé N’Goandi.


Sylvia Kreutzer, copropriétaire du domaine Over the Hill Orchards and Winery, premier économusée de la province.

Sylvia Kreutzer, copropriétaire du domaine Over the Hill Orchards and Winery, premier économusée de la province.

Photo : Marie-Lou Bernatchez (2019)

Un premier économusée

L’Économusée du liquoriste, situé à Lumsden dans les vergers Over the Hill Orchards and Winery, a ouvert ses portes le 17 septembre. Offrant vins, tartes et confitures de baies, l’entreprise familiale de Sylvia Kreutzer a profité de l’aide du CÉCS pour se lancer. La formule désormais inaugurée dans la province, d’autres économusées pourraient suivre.


ÉDUCATION


Les francophones de Prince Albert aimeraient voir leur école déménagée à l'Académie Rivier

Les francophones de Prince Albert aimeraient voir leur école déménagée à l'Académie Rivier

Photo : Google Street View

Bientôt, trois nouvelles écoles ?

Le budget provincial de 2019 a annoncé du financement pour la construction de trois écoles francophones à Regina, Saskatoon et Prince Albert. La situation de l’école Valois à Prince Albert est particulièrement urgente. L’Académie Rivier pourrait permettre un déménagement rapide de l’école et du centre communautaire dans un espace et un quartier plus adéquats.


Mélanie Joly

Mélanie Joly

Le 13 mai 2019, la ministre des Langues officielles Mélanie Joly a annoncé une stratégie nationale de recrutement et de rétention des enseignants francophones. Face à la pénurie chronique, la politicienne met ainsi sur la table une enveloppe de 62,6 millions de dollars.

62,6 millions de dollars pour plus d’enseignants 

En mai, la ministre des Langues officielles Mélanie Joly a annoncé une stratégie nationale de recrutement et de rétention des enseignants francophones. Face à la pénurie chronique, la politicienne a mis sur la table une enveloppe de 62,6 millions de dollars, qui seront investis sur quatre ans.


Signature d'un protocole pour former des journalistes francophones

Signature d'un protocole pour former des journalistes francophones

Lors de la première journée du congrès, un protocole d’entente entre la Cité collégiale et le Collège Mathieu a été signé. Le collège offrira une formation en journalisme dès l’automne 2020.

Photo : Marie-Lou Bernatchez

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique 

Regina a accueilli pour la 2e fois le congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) les 6 et 7 novembre. Le thème de cette année était « Le numérique, un dénominateur commun. » Pour le Collège Mathieu, la livraison numérique s’avère être un facteur majeur de développement, de croissance et visibilité.

Lors de la première journée du congrès, la Collège Mathieu a signé un protocole d’entente avec la Cité collégiale afin d'offrir une formation en journalisme dès l’automne 2020.


Plus d’une centaine de personnes ont pris part au symposium de l'Association des parents fransaskois.

Plus d’une centaine de personnes ont pris part au symposium de l'Association des parents fransaskois.

Photo : Marie-Lou Bernatchez (2019)

Être parent en 2020

L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre à Saskatoon. Le thème de cette édition, « Être parent en 2019 », a rassemblé plus d’une centaine de participants et a abordé les nouveaux enjeux auxquels les parents font face avant de commencer l’année 2020.


FRANCOPHONIE


Les jeux de la francophonie n'auront pas lieu en Acadie en 2021

Les jeux de la francophonie n'auront pas lieu en Acadie en 2021

L'Acadie n'accueillera pas les Jeux de la francophonie

Fin janvier, le gouvernement du Nouveau-Brunswick s’est retiré de l’organisation des Jeux de la Francophonie qui devaient avoir lieu à Moncton et Dieppe en 2021, faute de financement fédéral supplémentaire. Les Jeux devraient finalement se tenir en République démocratique du Congo.


Causes juridiques en cours

La mégacause des 15 écoles de langue française surpeuplées en Colombie-Britannique entamée en 2009 a été entendue par neuf juges de la Cour suprême du Canada. Selon les plaignants, la province ne respecterait pas leur droit constitutionnel à avoir accès à une éducation équivalente à celle de la majorité. Le dénouement de cette cause pourrait avoir des répercussions pour toutes les communautés francophones minoritaires du pays. La décision des juges est attendue au printemps 2020.


Les drapeaux fransaskois à l'honneur à Regina pour les Rendez-vous de la francophonie

Les drapeaux fransaskois à l'honneur à Regina pour les Rendez-vous de la francophonie

Une grande première saskatchewanaise pour souligner les Rendez-vous de la francophonie  Le pont Albert Memorial a été bordé de drapeau fransaskois pendant le mois de mars.

Photo : Frédric Dupré

Une 21e édition réussie des RVF

Pour la première fois à l’occasion des Rendez-vous de la Francophonie de mars, plusieurs drapeaux fransaskois ont été érigés le long du pont Albert Memorial à Regina. En outre, la FFS a rassemblé plusieurs centaines de visiteurs pour son fameux Carnaval d’hiver. L’ACF a porté les couleurs fransaskoises jusqu’au Palais législatif à Regina avec une déclaration en chambre. Des tintamarres fransaskois ont retenti à Moose Jaw, Gravelbourg et Prince Albert. Enfin, la Francofièvre de l’AJF s’est emparée d’environ 1300 élèves d’écoles de langue française et d’immersion de la province à Regina.


La province embarque dans le Réseau des villes francophones des Amériques

En 2019, pour la première fois, deux villes de la Saskatchewan ont rejoint le Réseau des villes francophones et francophiles des Amériques (RVFFA) : Prince Albert en mars, puis Saskatoon en novembre.


Notre-Dame en flammes

La cathédrale Notre-Dame de Paris a été en partie détruite par un incendie le 15 avril 2019. L’incident a ému la population mondiale, notamment les francophones. La reconstruction a été entamée mais prendra des années.


La caravane de Bonjour My Friend était de passage en Saskatchewan

La caravane de Bonjour My Friend était de passage en Saskatchewan

Les ambassadeurs de la caravane Bonjour my Friends

Photo : Avec l'autorisation de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures

Bonjour my friend!

La tournée pancanadienne de Bonjour my friend! a fait une halte fin avril en Saskatchewan pour parler bilinguisme et dualité linguistique. À bord de leur caravane itinérante, les deux ambassadeurs Laura Lussier et Shaunpal Jandu ont ainsi parcouru 8 000 km tout au long de l’année, sensibilisant des milliers de Canadiens.


Le Forum des jeunes ambassadeurs 2019 s'est déroulé à Victoria

Le Forum des jeunes ambassadeurs 2019 s'est déroulé à Victoria

Les 30 jeunes ambassadeurs défendront le bilinguisme pour l'année scolaire 2019-2020

Photo : Français pour l'avenir (2019)

Les jeunes francophones réunis à Victoria

La 16e édition du Forum national des jeunes ambassadeurs (FNJA) s’est tenue en Colombie-Britannique en août. Ce programme de l’organisme Français pour l’avenir a rassemblé pendant une semaine une trentaine d’élèves bilingues du secondaire issus des quatre coins du pays.


Les propos de Denise Bombardier sur la francophonie minoritaire a alimenté bien des débats en 2019

Les propos de Denise Bombardier sur la francophonie minoritaire a alimenté bien des débats en 2019

Madame Bombardier sur le plateau de Tout le monde en parle, le 6 octobre 2019

Photo : Capture d’écran, émission Tout le monde en parle

Denise Bombardier frappe à nouveau

Après ses propos qui ont choqué la francophonie canadienne en octobre 2018, Denise Bombardier a fait de nouvelles vagues à la suite de la diffusion de son documentaire Denise au pays des francos en octobre 2019. Cette fois, elle a indiqué que le niveau du français parlé hors Québec était inférieur, le qualifiant même d’inintelligible.


IMMIGRATION


Le SAIF-SK fait son entrée

Lors du Rendez-vous fransaskois, l’ACF et le CÉCS ont signé une entente pour créer le Service d’aide à l’immigration francophone de la Saskatchewan (SAIF-SK). Cette nouvelle entité, qui entrera en fonction en mars 2020, sera dévouée entièrement aux nouveaux arrivants. En parallèle, une entente a été signée pour transférer dès mars 2020 les services en employabilité au CÉCS, lesquels étaient offerts par l’ACF depuis 1999.


Potluck interculturel à Moose Jaw

Potluck interculturel à Moose Jaw

Une cinquantaine de personnes ont partagé le repas aux multiples saveurs.

Photo : Hugues Mallette (2019)

Premier potluck multiculturel à Moose Jaw

Pour la première fois dans le cadre de la Semaine de l’immigration francophone, une cinquantaine de personnes se sont réunies le 8 novembre pour un potluck de l’ACFMJ. Le repas-partage a permis aux participants de goûter à diverses saveurs du monde de la francophonie.


Les chercheurs derrière l'étude sur l’accueil des immigrants francophones en Saskatchewan

Les chercheurs derrière l'étude sur l’accueil des immigrants francophones en Saskatchewan

Jérôme Melançon (à gauche) et Michael Akinpelu ont présenté leur rapport à la Cité universitaire francophone.

Photo : Marie-Lou Bernatchez (2019)

Immigration francophone: un nouveau rapport suscite des réactions

Le rapport Reconnaître le secteur informel - L’accueil des immigrants francophones en Saskatchewan par les immigrants établis a suscité de nombreuses questions et réactions lors de son lancement le 16 octobre dernier à la Rotonde de la Cité universitaire francophone de Regina.


JEUNESSE


Francofièvre 2019

Francofièvre 2019

Gabrielle Goulet fait danser les jeunes rassemblés au Centre des Arts Conexus à Regina
Photo : Association jeunesse fransaskoise

Plus de 1 300 jeunes à la Francofièvre

Les artistes de l’édition 2019 du festival Francofièvre ont fait l’unanimité. Nouveauté de cette édition du 13 mars, une zone « avenir » a mis en avant les possibilités d’études postsecondaires en français ainsi que les offres d’emploi dans la province où le français est un atout.


Camps d’été à la rescousse !

Comme chaque année, plusieurs camps d’été se sont déroulés en français dans la province et ont proposé une panoplie d’activités aux enfants de 5 à 14 ans, allant du sport aux sciences, en passant par les arts et la culture.


Le conseil d’administration de l’Association jeunesse fransaskoise

Le conseil d’administration de l’Association jeunesse fransaskoise

De gauche à droite : Jolanta Bird, Dawson Malinowski, Gédéon Isezerano, Taylor Morrison, Antonia Dunn et Taylor Olson

Photo : Courtoisie de l’AJF

Les jeunes répondent à l’appel

L’Association jeunesse fransaskoise (AJF) a tenu son assemblée générale annuelle à Manitou Beach le 15 septembre. Au menu, un conseil d’administration renouvelé, des formations d’animateur et une belle ambiance. Par ailleurs, le Parlement jeunesse en décembre a fait goûter une trentaine de jeunes à la vie politique au coeur du parlement de Regina.


JUSTICE


Panel sur 30 ans d'accès à la justice en français en Saskatchewan

Panel sur 30 ans d'accès à la justice en français en Saskatchewan

De gauche à droite : maître Roger Lepage, l'honorable Charlène Richmond, l’animatrice Elsie Miclisse de Radio-Canada, l'honorable Georgina Jackson et le docteur Wilfrid Denis.

Photo : Michel Vézina (2019)

30 ans pour l’AJEFS

Le 5 octobre, le Bistro du Carrefour des plaines a vibré aux célébrations du 30e anniversaire de l’Association des juristes d’expression française de la Saskatchewan (AJEFS). Outre le banquet, plusieurs discours et quelques présentations, l’événement a offert un panel captivant sur trois décennies d’accès à la justice en français.


Des premiers juristes bilingues

Pour la première fois, cinq étudiantes de l’Université de la Saskatchewan ont reçu en juin à Saskatoon une certification de common law en français de l’Université d’Ottawa. Elles sont ainsi les premières à être diplômées de ce programme inédit qui encourage la pratique du droit en français en milieu minoritaire.


Une loi qui a pavé une voie juridique pour les francophones

Une loi qui a pavé une voie juridique pour les francophones

Selon l'avocat Roger Lepage, la Loi sur les langues officielles a ouvert la porte à la future Charte canadienne des droits et libertés de 1982, dont l’article 23 assure le droit à l’instruction en français. « C’était le début du processus. D’ailleurs, la Charte a plus ou moins constitutionnalisé une grande partie de la LLO. »

LLO : 50 ans après

La Loi sur les langues officielles (LLO) a été adoptée en 1969, proclamant l’anglais et le français langues officielles du Canada. Un demi-siècle plus tard, des membres de la communauté ont réagi à son impact dans la vie des Fransaskois. Entre légitimité donnée à la minorité, nouveau statut dans les écoles et dialogue ouvert avec la majorité, la LLO a donné un nouveau souffle au bilinguisme canadien. Malgré tout, la loi manque de dents et sa modernisation est attendue de pied ferme par les francophones.

Le Comité sénatorial des langues officielles a d’ailleurs publié en 2019 son 5e et dernier rapport sur la modernisation de la LLO. Les 20 recommandations contiennent plusieurs nouveautés, notamment la création d’un Tribunal des langues officielles. Reste au nouveau gouvernement à enclencher le processus législatif.


POLITIQUE


Le retour des conservateurs

Les élections fédérales du 21 octobre ont fait état d’une vague bleue déferlant sur les Prairies. Toutes les circonscriptions en Saskatchewan ont été remportées par les conservateurs. En Alberta, seule une circonscription n’est pas tombée dans leur giron. Au Manitoba, les conservateurs ont obtenu la moitié des sièges.

Parmi les 338 députés élus au pays, 14 francophones ont remporté des sièges à l’extérieur du Québec, dont douze libéraux, une néo-démocrate et un conservateur. L’Ouest canadien ne compte plus qu’un seul député francophone, alors qu’ils étaient trois lors de la dernière législature. Il s’agit du libéral Daniel Vandal, à Saint-Boniface-Saint-Vital.


« Ne nous oubliez pas »

Plusieurs chefs de file de la fransaskoisie ont témoigné de leurs attentes quant au nouveau gouvernement libéral élu en octobre dernier. Le président de l’ACF Denis Simard espère voir des partis plus « francoresponsables » à l’avenir.


SANTÉ

La Cité francophone a accueilli un colloque national sur l'offre active de services de santé en français

La Cité francophone a accueilli un colloque national sur l'offre active de services de santé en français

Denis Prud’homme, docteur et chercheur à la Faculté des sciences de la santé de l’Université d’Ottawa, a donné une conférence sur le thème de la discordance linguistique et son impact.

Photo : Marie-Lou Bernatchez (2019)

Colloque national à la Cité

En novembre, la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina a été l’hôte d'un colloque national sur l’offre active de soins de santé en français. Le colloque a amorcé une réflexion sur les défis en matière d’offre active et a cherché à apporter une meilleure compréhension du sujet auprès des intervenants de la santé.


Tournée de consultation du RSFS dans les communautés rurales

Tournée de consultation du RSFS dans les communautés rurales

La directrice du Réseau Santé en français de la Saskatchewan, Frédérique Baudemont, a rencontré une dizaine de résidents de Bellegarde dans le cadre de sa tournée de consultation.

Photo : Tanya Reimer

Vers une santé en français en milieu rural

En février 2019, la directrice générale du Réseau en santé de la Saskatchewan (RSFS) Frédérique Beaudemont a amorcé une tournée des régions rurales de la province pour mieux comprendre l’expérience des gens en matière de santé dans les communautés rurales.


L'édition 2019 du Forum santé du RSFS avait pour thème : Accès Santé : Notre réalité, nos opportunités, notre avenir.

L'édition 2019 du Forum santé du RSFS avait pour thème : Accès Santé : Notre réalité, nos opportunités, notre avenir.

Des séances de mouvements ont ponctué les discussions au Forum santé.

Photo : Simb Simb (2019)

La santé des services auscultée 

Les 13 et 14 septembre, le RSFS a tenu son forum annuel à Saskatoon où une quinzaine d’intervenants ont débattu autour du thème « Accès Santé : Notre réalité, nos opportunités, notre avenir ». La santé des Fransaskois, ainsi que celle des nouveaux arrivants, était au cœur des discussions.


Un examen décrié 

À l’automne 2020, sept nouveaux élèves rejoindront les rangs du programme bilingue de sciences infirmières. Au bout de leurs quatre ans d’études, ils devront passer le très redouté NCLEX (National Council Licensing Examination). Cet examen entièrement en anglais est considéré comme un frein aux avancées réalisées depuis 20 ans en matière de promotion des études postsecondaires en français.

Imprimer
1337

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Back To Top