Close

Plusieurs lancements au Rendez-vous fransaskois

Dévoilement de projets liés à l'histoire, l'immigration et les langues officielles

Le Rendez-vous fransaskois, qui s’est tenu du 8 au 10 novembre au Pavillon secondaire des Quatre-Vents de l’école Monseigneur de Laval et au Hilton de Regina, a été l’occasion pour plusieurs organismes de faire part de leurs nouveautés à la communauté.

« Sans archives, nous n’avons pas d’histoire »

Évènement fort attendu, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) a finalement dévoilé ses nouveaux bureaux des archives fransaskoises lors du cocktail d’ouverture. La communauté a été invitée à visiter les lieux. Ce projet est crucial pour Alexandre Chartier, directeur général de la SHS : « C’était un projet prioritaire depuis mon arrivée en 2013. Il n’y avait plus de services d’archives depuis 1992. On était presque à 30 ans de documents et d’histoire non archivés. Sans service d’archives, nous n’avons pas d’histoire. Et sans histoire, nous n’existons plus en tant que francophones d’ici. »

Pour le moment, le directeur explique qu’il n’y aura pas de documents prêts pour des consultations publiques, mais que les bureaux serviront au tri des documents afin d’assurer leur conservation à long terme.

Le SAIF-SK fait son entrée

Lors de la deuxième journée du Rendez-vous, le président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) Denis Simard et le directeur du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) Kouamé N’Goandi ont signé l’entente qui crée officiellement le Service d’aide à l’immigration francophone de la Saskatchewan (SAIF-SK). Cette nouvelle entité sera dévouée entièrement aux nouveaux arrivants.

Un Carrefour des langues officielles

Le Portail linguistique du Canada a profité de son passage au Rendez-vous fransaskois pour présenter officiellement une nouvelle plateforme sur son site internet. Le Carrefour des langues officielles est un nouvel outil de recherche  entièrement consacré aux langues officielles.

Le dispositif permettra ainsi aux utilisateurs d’en savoir plus sur les normes et politiques, les outils de promotion, les ressources d’apprentissage et plusieurs autres renseignements utiles sur différents aspects des langues officielles du Canada. Il pourra également être d’une grande aide à toute personne ou organisme qui désire tenir une réunion bilingue.

Article précédent Un premier potluck interculturel à Moose Jaw
Prochain article Les Fransaskois discutent de leur avenir
Imprimer
5228

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Back To Top