Close

Remaniements de rôles des députés communautaires

107e réunion des députés communautaires de l'Assemblée communautaire fransaskoise

C’est à Régina, le samedi 5 octobre dernier, qu’a eu lieu la 107e rencontre des députés communautaires. Nouvelles députées, nouveaux statuts et nouvel organisme ont retenu l’attention lors de cette journée.

La réunion s’est ouverte avec l’assermentation de quatre nouvelles députées : Paulette Doucette pour Moose Jaw, Lisette Préfontaine pour Bellegarde, Monique Ramage et Andréa Perrault pour Saskatoon. Tous les députés étaient présents à l’exception de Pauline Tétrault, députée de Debden, et de Véronique Mireault, de Régina, qui avait rendu sa démission la veille de l’événement.

Nouveaux statuts

L’un des points majeurs de cette rencontre était sans doute l’annonce des nouveaux statuts et règlements de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Son président, Denis Simard, explique l’impact de ces changements : « Essentiellement, les membres de l’ACF auront plus de pouvoir de décision qu’avant. Leur rôle lors de l’Assemblée annuelle va être plus important.»

Les membres auront dorénavant le droit d’accepter ou non les rapports financiers et de choisir les vérificateurs pour les audits. L’ensemble des nouveaux statuts et règlements seront rendus publics lors des prochains Rendez-vous fransaskois du 8 au 10 novembre.

Nouvel organisme

Le second point qui a retenu l’attention est l’entente entre l’ACF et le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) au sujet du dossier de l’immigration : le CÉCS transfère le Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan (RIF-SK) vers l’ACF.

Un nouvel organisme, le Service d’aide à l’immigration francophone de la Saskatchewan (SAIF-SK) verra ainsi le jour suite à ces changements de rôles. Le SAIF-SK aura son propre conseil d’administration, mais sera tout de même chapeauté et redevable envers l’ACF.

Denis Simard assure que le changement permettra de mieux cibler les efforts : « La grosse distinction, c’est que le volet de l’immigration faisait partie d’une chose parmi tant d’autres à l’ACF. Le SAIF-SK consacrera 100 % de ses énergies sur le dossier sur l’immigration. »

Cette nouvelle entité, qui sera également lancée lors des Rendez-vous fransaskois, prévoit l’ouverture de plusieurs nouveaux postes et de davantage de services dans plus de localités en Saskatchewan.

Article précédent Une Fransaskoise dans la mêlée électorale
Prochain article L’AJEFS fête ses 30 ans
Imprimer
449

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top