Close
Frédéric Dupré

Les tintamarres fransaskois claironnent à Prince Albert et Moose Jaw

Le tintamarre 2019 à Moose Jaw

Le tintamarre 2019 à Moose Jaw

La présidente de l'Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw, Stéphanie Gaudet, a adressé quelques mots aux participants du tintamarre.
Le 19 mars 2019, pour une troisième année consécutive à Moose Jaw et une deuxième année à Prince Albert, les jeunes ont envahi les rues du centre-ville pour affirmer en bruit et en couleur leur fierté d’être francophones.

Pour le président de la Société canadienne-française de Prince Albert, Michel Dubé : « Le Tintamarre c’est une chance pour les jeunes qui étudient en français à l’école francophone ou qui apprennent le français grâce à des programmes d’immersion de réaliser que ce n’est pas seulement une matière scolaire, c’est une langue populaire. Il y a toute une culture autour de la langue française en Saskatchewan. »

Près de 600 personnes ont déambulé entre l’hôtel de ville de Prince Albert et le site officiel du drapeau fransaskois près de la rivière. C’est plus du double de participants que l’an dernier. « C’est très apprécié par tout le monde, nous comptons continuer à développer cette activité davantage l’an prochain » ajoute monsieur Dubé.

Mêmes festivités à Moose Jaw, qui a rassemblé quelque 400 participants. Au total, neuf écoles ont participé dans les deux municipalités. 

La tradition de tintamarre provient d’Acadie, la version fransaskoise s’inscrit dans le même esprit que les initiateurs acadiens, soit, faire savoir au monde que les francophones (Acadiens) sont toujours là, fiers et nombreux. Ces activités ont été produites par les associations régionales dans le cadre du mois de la francophonie canadienne.

Imprimer
901

Navigation du site

Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top