Skip Navigation

L’école Valois prête à quitter le pire quartier de Prince Albert

L'école fransaskoise envisage un déménagement à l'Académie Rivier

École Valois de Prince Albert

École Valois de Prince Albert

Photo : Frédéric Dupré (2019)
PRINCE ALBERT - Le budget provincial du 21 mars dernier annonce du financement pour la construction de trois écoles francophones à Regina, Saskatoon et Prince Albert. Mais la situation de l’école Valois à Prince Albert est particulièrement urgente. Le ministre de l’Éducation, Gordon Wyant, est d’ailleurs venu visiter l’Académie Rivier, un bâtiment qui pourrait permettre un déménagement rapide de l’école et du centre communautaire dans un espace et un quartier plus adéquats.

Le président du Conseil d’école, Roger Boucher, confirme ce que la police leur a communiqué : « l’école Valois est située dans le quartier ayant le plus haut taux de criminalité de la ville. » Une clôture a d’ailleurs été installée le long de la cours de la garderie afin d’empêcher les gens du quartier d’utiliser cet espace scolaire pour l’injection de drogues. Dès que la neige aura fondu, les enseignants ou les concierges de l’école doivent arriver avant les élèves, le matin, pour ramasser les seringues abandonnées sur le terrain de l’école. Plusieurs maisons dans le quartier seraient des lieux de commerce et de consommation de drogues illicites.

Dans un vidéo produit par la Société canadienne-française de Prince Albert, on entend la directrice de la garderie, Séraphine Nibogora, affirmer que parfois « la police s’installe dans la garderie le soir, pour surveiller les criminels dans la maison de l’autre côté de la rue. » La situation est assez sérieuse à l’école Valois pour que son directeur, Dominic Rivard, affirme que « les parents nous le disent, le quartier n’est pas sécure. Mais au-delà du quartier nous avons aussi de sérieux problèmes d’espaces pour répondre aux besoins de tous nos jeunes. » Ce manque d’espace ne permet pas, selon monsieur Rivard, d’offrir toutes les activités pédagogiques pour les élèves du secondaire. Cette situation amène plusieurs élèves à quitter Valois à la fin du primaire.

Michel Dubé, président de la Société canadienne-française de Prince Albert, espère avoir des nouvelles du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) et du ministère de l’Éducation d’ici quelques semaines. « C’est le bon moment pour ce déménagement, mais nous voulons nous assurer avant que nous ne serons pas pris avec un fardeau financier pendant de nombreuses années. »

Académie Rivier à Prince Albert

Académie Rivier à Prince Albert

Photo : Google Street View
L’immense bâtiment Rivier est actuellement la propriété des Sœurs de la Présentation de Marie. Il occupe près de 185  000 pieds carrés sur cinq étages et compte un terrain clôturé ainsi qu’une piscine intérieure.

Un budget provincial bien reçu

Le budget provincial était évidemment fort attendu par les leaders du milieu scolaire et communautaire de Prince Albert. La province était d’ailleurs fière d’annoncer la signature du tout premier modèle de financement pour le système scolaire fransaskois. « En plus de ce nouveau modèle de financement, la province explore la possibilité d’une nouvelle école temporaire à Prince Albert. Le ministère de l’Éducation étudie l’utilisation potentielle de l’ancienne Rivier Academy pour les élèves du CÉF de cette ville. » mentionne le communiqué officiel du gouvernement.

Le ministre a précisé après son passage à Prince Albert le vendredi 22 mars : « La visite de l’Académie Rivier a été très encourageante et je suis impressionné par les installations suggérées par la communauté. Notre ministère continuera de travailler directement avec le Conseil des écoles fransaskoises afin de veiller à ce que les familles francophones bénéficient d’un enseignement de qualité. »

De plus, le protocole d’entente entre le Ministère et le CÉF renforce l’engagement du gouvernement à construire de nouvelles écoles à Regina, à Saskatoon et à Prince Albert au cours des six prochaines années. « L’annonce d’une entente de principe pour trois nouvelles écoles fransaskoises d’une formule de financement qui reconnaît le triple mandat et une solution imminente pour l’école Valois, sont toutes des bonnes nouvelles » a déclaré président de l’Assemblée communautaire fransaskoise, Denis Simard. « Le climat est favorable pour que les parents, le Conseil des écoles fransaskoises, la communauté et les gouvernements trouvent les solutions qui règleront la crise des espaces dans les écoles élémentaires à Regina, Saskatoon et Prince Albert. »

Ce déménagement potentiel de l’école Valois et du centre communautaire (SCFPA) vers cet immense bâtiment pourrait bien annoncer un développement majeur pour le Centre scolaire-scolaire-communautaire à Prince Albert qui était encore il y a quelques années au sein du bâtiment de l’école Valois.

Article précédent La Cité universitaire francophone : un nouveau nom pour l'édifice
Prochain article Transferts en éducation: Ah, si les provinces voulaient…
Imprimer
27993

Frédéric DupréFrédéric Dupré

Autres messages par Frédéric Dupré
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, élève en 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, Pavillon Gustave-Dubois, vient de remporter le concours international Ma minute francophone.

18 décembre 2020/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (14259)/Commentaires (0)/
Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Alors que Regina a obtenu l’aval du gouvernement pour le financement de nouveaux espaces scolaires, Saskatoon et Prince Albert attendent toujours. Le Comité vision des espaces scolaires francophones à Saskatoon, créé en juin 2020, a consulté la communauté pour identifier les besoins dans la ville des ponts.

11 décembre 2020/Auteur: Arthur Béague/Nombre de vues (16368)/Commentaires (0)/
Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

L’Association francophone pour le savoir propose à des étudiants, via son concours Ma thèse en 180 secondes, de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire. Le défi : exposer de façon claire, concise et convaincante un projet d’envergure en trois minutes.

14 novembre 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (13617)/Commentaires (0)/
Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Entretien avec Alpha Barry, été réélu au poste de conseiller scolaire pour la région scolaire n°3 incluant Regina et Moose Jaw. Celui qui est aussi président du Conseil scolaire fransaskois l’a emporté avec 70 % des voix face à son adversaire Siriki Diabagaté.

11 novembre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (13540)/Commentaires (0)/
Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Les établissements universitaires de l’Ouest du pays ont des outils en place pour assurer la liberté académique de leurs professeurs tout en assurant un traitement rigoureux des plaintes des étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Initiative de journalisme local – APF - Ouest)/Nombre de vues (14534)/Commentaires (0)/
Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Selon un nouveau sondage Léger, près de la moitié des Canadiens sont au courant de la récente controverse à l’Université d’Ottawa, et plus de la moitié ont tendance à soutenir la professeure ayant prononcé le «mot en n» dans le cadre de son cours Art and Gender plutôt que les étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Francopresse)/Nombre de vues (12800)/Commentaires (0)/
Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

La ministre Mélanie Joly invite le gouvernement de l’Alberta à annuler sa décision de couper le financement du campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, dans une lettre adressée au premier ministre de la province, Jason Kenney.

1 novembre 2020/Auteur: Bruno Cournoyer Paquin (Francopresse)/Nombre de vues (15359)/Commentaires (0)/
Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

C'est un premier débat radiophonique parfois houleux qui a eu lieu le 20 octobre entre Alpha Barry et Siriki Diabagaté, les deux prétendants au poste de conseiller scolaire de Regina.

23 octobre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (11844)/Commentaires (0)/
Professeure suspendue à l’Ud'O : «deux principes à réconcilier», selon le recteur

Professeure suspendue à l’Ud'O : «deux principes à réconcilier», selon le recteur

LE DROIT (Ontario) – Le débat autour de la suspension d’une professeure de l’Université d’Ottawa pour avoir utilisé le mot «n**ger» continue de faire rage.

21 octobre 2020/Auteur: Daniel LeBlanc e)t Julien Paquette (Le Droit)/Nombre de vues (13984)/Commentaires (0)/
Course électorale au CSF: continuité ou changement ?

Course électorale au CSF: continuité ou changement ?

Les parents fransaskois de Regina et Saskatoon seront appelés aux urnes le 28 octobre pour choisir leur conseiller scolaire dans le cadre des élections générales du Conseil scolaire fransaskois.

15 octobre 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (14645)/Commentaires (0)/
Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Rentrée scolaire

La rentrée scolaire fransaskoise a eu lieu du 8 au 11 septembre partout dans la province. L’eau vive s’est entretenue avec quelques parents pour faire le bilan d’une semaine riche en émotions.

17 septembre 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (14522)/Commentaires (0)/
Des pistes de réflexion pour financer l’éducation postsecondaire francophone

Des pistes de réflexion pour financer l’éducation postsecondaire francophone

La récente victoire du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSFCB) en Cour suprême laisse présager une possible expansion de l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés.

28 août 2020/Auteur: Bruno Cournoyer Paquin (Francopresse)/Nombre de vues (14627)/Commentaires (0)/
Quand on l’attaque, la francophonie contre-attaque

Quand on l’attaque, la francophonie contre-attaque

Le Franco (Alberta) – L’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) promet une phase II de la campagne «Sauvons Saint-Jean» dès la rentrée. L’appel à des manifestations et une action en justice sont sur la table. 

24 août 2020/Auteur: Geoffrey Gaye (Le Franco)/Nombre de vues (17054)/Commentaires (0)/
Rentrée scolaire : des parents se confient

Rentrée scolaire : des parents se confient

Une rentrée sous le signe de la fébrilité et de la solidarité

À quelques semaines du jour J, beaucoup d’interrogations subsistent. Tantôt confiants, tantôt inquiets, plusieurs parents fransaskois se sont confiés à l’Eau vive.

20 août 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (14459)/Commentaires (0)/
Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

16 juillet 2020/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (20514)/Commentaires (0)/
RSS
123468910Dernière

 - mardi 23 avril 2024