Skip Navigation

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

crayons
Une troisième école élémentaire est déjà en pourparlers à Regina.
Crédit : Markus Spiske / Unsplash

L’école du Parc offre une solution temporaire aux écoliers francophones en attendant la construction d’un nouveau bâtiment prévu pour la rentrée 2023. Les locaux pouvant être conservés jusqu’en juin 2024, certains parents aimeraient en faire une école de transition avant l’arrivée, déjà anticipée, d’un troisième établissement scolaire à Regina.

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf promis par le gouvernement provincial et qui devrait voir le jour dans le nord-ouest de la ville d’ici septembre 2023.

Bien que les propriétaires, la Regina Roman Catholic Separate School Division, souhaitent vendre le bâtiment, le ministère de l’Éducation n’a pas donné son approbation, spécifiant que l’utilisation de l’école par le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) devra perdurer jusqu’au 30 juin 2024 si nécessaire.

« Le gouvernement de la Saskatchewan est engagé à respecter les termes du Memorandum of Understanding relative à la construction de trois nouvelles écoles pour le CÉF (…) et le ministère de l’Éducation continuera de travailler de façon rapprochée avec le CÉF pour assurer qu’une éducation de qualité est fournie aux familles francophones », écrit le ministre Dustin Duncan dans une lettre datée du 26 mai.

Quoi qu’il en soit, « l’école du Parc a toujours été une école temporaire en attendant la construction d’une nouvelle école, et le conseil scolaire catholique n’a jamais caché son désir de la vendre », fait remarquer Ronald Ajavon, directeur général du CÉF. Et d’ajouter : « Pour nous, ça ne change pas grand-chose, car on ne veut pas d’une vieille école. On a toujours hérité de vieilles écoles et on fonctionne avec ces écoles-là par défaut. On veut éviter ça. »

Déjà, une troisième école ?

École du parc à Regina

L’école du Parc a été offerte comme solution temporaire en mars 2018 aux parents de Regina.

Crédit : Radio-Canada/Saskatchewan

Certains parents aimeraient toutefois conserver l’école du Parc, même une fois la nouvelle école construite dans le nord-ouest de la ville. « Il y a un potentiel de l’utiliser encore plus longtemps, estime Jean de Dieu Ndayahundwa, représentant du Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) de Regina. On a vraiment la conviction que l’école du Parc peut continuer à servir d’école de transition en attendant qu’on construise une troisième école au sud-est de la ville ». 

Dans une lettre envoyée au ministre de l’Éducation le 3 mai, le CPIP souligne en effet que « le nombre d’ayants droit ne cesse de croître à Regina si bien que, dans un avenir rapproché, il sera nécessaire d’ouvrir une troisième école élémentaire de langue française dans le sud-est de la ville, là où bon nombre de jeunes familles s’installent ».

« On aimerait anticiper les besoins et être proactifs. Si on lâche l’école du Parc et que ça prend 10 ou 15 ans pour avoir cette troisième  école, ce sera trop tard », ajoute Jean de Dieu Ndayahundwa.

Des besoins grandissants

Une troisième école primaire dans la capitale saskatchewanaise est ainsi déjà en discussion. Cette dernière se situerait dans le sud-est de la ville et pourrait voir le jour dès 2025. « On anticipe déjà une nouvelle école qui sera toute nouvelle pour répondre aux besoins démographiques. Nos écoles fonctionnent déjà à pleine capacité. On veut une école stratégiquement située dans la ville pour créer une école accessible et de proximité où se trouvent les jeunes parents », note Ronald Ajavon.

Cette nouvelle structure n’a toutefois pas encore été promise par le ministère de l’Éducation. « On travaille avec le gouvernement pour qu’elle soit autorisée. C’est tout nouveau, et on n’oublie pas non plus Saskatoon et Prince Albert qui passent avant une autre école à Regina », tient à rappeler le directeur du CÉF.

De son côté, la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA) a réitéré le besoin urgent de faire avancer le projet de centre scolaire et communautaire dans sa ville. « Vu l’urgence et la situation délétère qui prévaut actuellement à Prince Albert, le respect strict du Memorandum of Understanding en passant d’abord et avant tout par une annonce d’une nouvelle école communautaire à Prince Albert est une condition sine qua non », a rappelé l’organisme par voie de communiqué le 31 mai.

Si la SCFPA reconnaît malgré tout que « la construction de toute nouvelle école francophone à Regina ou ailleurs dans la communauté fransaskoise est positive », elle indique avoir envoyé à la fin du mois de mai sa plus récente analyse de viabilité financière au ministre de l’Éducation. « Le projet ‘Le Village’ est une opportunité en or de revitaliser Prince Albert et toute la communauté fransaskoise », souligne-t-elle.

Article précédent Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier
Prochain article Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?
Imprimer
13298

Lucas Pilleri – IJL-Réseau.PresseLucas Pilleri

Autres messages par Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Le Collège Mathieu adoube une centaine de finissants

Le Collège Mathieu adoube une centaine de finissants

Le 18 mai à Regina, le Collège Mathieu de Gravelbourg a organisé la plus grande cérémonie de remise des diplômes de son histoire.

28 mai 2024/Auteur: Verno Katshite Nyembo- IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (793)/Commentaires (0)/
Un prix d’excellence décerné à une éducatrice fransaskoise

Un prix d’excellence décerné à une éducatrice fransaskoise

Le 4 mai 2024 Charlène Isabelle, éducatrice à la garderie Pomme d'API de Mosse Jaw, a reçu un prix d’excellence lors du gala annuel de l’Association de la petite enfance de la Saskatchewan.

26 mai 2024/Auteur: Leanne Tremblay/Nombre de vues (643)/Commentaires (0)/
Les enseignants soudés dans l’adversité

Les enseignants soudés dans l’adversité

Les enseignants du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) se sont réunis à Regina les 25 et 26 avril pour le congrès annuel.

17 mai 2024/Auteur: Leanne Tremblay/Nombre de vues (749)/Commentaires (0)/
Gala Méritas : la Cité francophone fête ses étudiants

Gala Méritas : la Cité francophone fête ses étudiants

Le 8 avril, la Cité universitaire francophone a célébré la quatrième édition du Gala annuel Méritas.

19 avril 2024/Auteur: Ghita Hanane/Nombre de vues (1113)/Commentaires (0)/
Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

L’annonce du budget provincial 2024-2025 en Saskatchewan déplaît à plus d’un Fransaskois

12 avril 2024/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2209)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a publié son rapport annuel 2022-2023. L’occasion pour L’Eau vive de revenir sur les points saillants de cette période.

5 mars 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (2620)/Commentaires (0)/
Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Organismes et citoyens francophones se sont mobilisés pour appuyer un amendement important du Sénat au projet de loi C-35 sur les services de garde.

25 février 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (2079)/Commentaires (0)/
L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

Une nouveauté débarque à la Bibliothèque publique de Saskatoon cette année : l’heure des contes est désormais bilingue.

4 février 2024/Auteur: Leanne Tremblay/Nombre de vues (3436)/Commentaires (0)/
De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

Le Centre éducatif Pomme d’Api à Moose Jaw vient de recevoir du financement gouvernemental afin d’ouvrir de nouvelles places en français. Une bonne nouvelle pour les parents, mais qui est loin de répondre à la demande. Car sur les 2 349 places en cours de création dans la province, 28 seulement sont dédiées aux Fransaskois.

12 janvier 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (2607)/Commentaires (0)/
Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Fin septembre, les parents fransaskois ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que l’école du Parc, solution temporaire en attendant l’ouverture d’un nouvel établissement pour leurs enfants, sera finalement vendue plutôt que conservée. Une déception pour nombre d’entre eux.

31 octobre 2023/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3131)/Commentaires (0)/
Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF .

11 septembre 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (4115)/Commentaires (0)/
ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

Projet pilote d'un an, ALLOFrench offre des cours gratuits de français en Saskatchewan et en Alberta du 1er avril 2023 au 31 mars 2024. Réservé aux citoyens canadiens, le programme vise à étendre l'influence du français dans les Prairies.

1 septembre 2023/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3677)/Commentaires (0)/
Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une cérémonie haute en émotion a eu lieu au 5382, 2e Avenue Nord à Regina, le lieu retenu pour la nouvelle école francophone où les travaux ont officiellement débuté le 29 juin. Une centaine de personnes se sont réunies pour assister à la pose symbolique de la première pierre.

18 juillet 2023/Auteur: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3798)/Commentaires (0)/
Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF.

5 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3735)/Commentaires (0)/
École St-Isidore

École St-Isidore

École St-Isidore

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3718)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 - jeudi 13 juin 2024