Close
La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert
Emmanuel Masson

La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

Fin janvier, le ministre de l’Éducation de la Saskatchewan a rencontré les présidents d’organismes fransaskois afin de discuter du projet de création d’une nouvelle école francophone à Prince Albert. Ces derniers lui ont demandé d’approuver le déménagement de l’école Valois vers l’ancienne Académie Rivier, un projet d’envergure, mais qui peine à se concrétiser.

Depuis plus de 8 ans, les Fransaskois de Prince Albert attendent le déménagement de leur école. Selon Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), cette dernière manque d’espace pour accueillir les élèves de la ville, et plusieurs parents ont même peur pour la sécurité de leurs enfants dans les espaces actuels. 

Comme beaucoup d’écoles fransaskoises, l’école Valois a connu une forte croissance au cours des dernières décennies. Le gain d’élèves a forcé la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA), dont les bureaux se trouvaient dans l’école, à quitter l’établissement pour s’établir en centre-ville. De nouvelles salles de classe ont ainsi pu être créées en utilisant les espaces libérés. 

Josée Bourgoin, vice-présidente de la SCFPA, est claire : l’édifice actuel de l’école Valois n’est « plus aux normes » et les failles du bâtiment « ne permettent pas de faire des rénovations ou de l’agrandir ».

Deux options sur la table

La communauté de Prince Albert et le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) travaillent en tandem pour l’obtention d’une nouvelle école. La première option est de construire une nouvelle école, une idée qui ne rassure pas complètement. 

« Si cette option est choisie, on a peur que dans quelques années on se retrouve dans la même position qu’aujourd’hui. Le gouvernement veut seulement construire une école pour le nombre actuel d’élèves », s’inquiète Estelle Hjertaas, présidente de la SCFPA. 

L’autre option, plébiscitée par la communauté, serait de réinvestir l’Académie Rivier, une ancienne et immense école secondaire catholique des Sœurs de la Présentation de Marie construite dans les années 1960.

« Le grand espace est en excellente condition et offre énormément d’opportunités », souligne Josée Bourgoin. Le président de l’ACF la rejoint : « L’Académie Rivier est un édifice qui nous offre un legs éducatif de substance, qui serait énorme à préserver pour non seulement la communauté fransaskoise, mais aussi la communauté anglophone de Prince Albert. »

Un concept novateur

Depuis 2018, la SCFPA tente de convaincre le ministère de l’Éducation du bien-fondé de son idée. « On essaie de faire comprendre et accepter un plan d’affaires conçu pour la communauté », résume Josée Bourgoin. 

Le cœur du projet est de bâtir un « centre scolaire communautaire citoyen ». Un concept inspiré des écoles communautaires citoyennes en vogue ces dernières années, inaugurées au Nouveau-Brunswick.

Les membres de la communauté seraient invités à partager leurs savoirs avec les élèves. Des aînés pourraient par exemple lire des histoires aux enfants. « Les gens pourraient également habiter dans les résidences de l’école et accorder de leur temps bénévolement », ajoute Estelle Hjertaas.

Ce bâtiment serait administré par une nouvelle société qui serait la propriété conjointe du CÉF et de la SCFPA. Cette société vivrait des revenus tirés des loyers prélevés auprès des résidents, de la location des espaces et d’autres projets commerciaux.

Bien que les critères d’admissibilité pour les potentiels locataires ne soient pas encore établis, la SCFPA imagine qu’il s’agira de francophones et de francophiles. « À Prince Albert, il y a un grand manque de logements pour adultes autonomes, évalue Josée Bourgoin. De plus, c’est un lieu où des gens des communautés rurales avoisinantes viennent s’installer pour prendre leur retraite. »

De beaux espaces prometteurs

Académie Rivier

Académie Rivier

Crédit : Google street view
 Ouverte en 1976, l’Académie Rivier accueillait et hébergeait des élèves de la 10e à la 12e  année. Avec le temps, l’établissement a perdu sa vocation d’école résidentielle et a commencé à accepter des élèves de 7e, 8e et 9e années. En 2018, l’immense école accueillait à peine une centaine d’élèves et a été contrainte de fermer ses portes. 

Les espaces incluent un grand auditorium, deux gymnases, une grande cuisine, une salle de couture, des laboratoires de science spécialisés et une piscine intérieure. « Des installations qu’on n’a jamais eues en francophonie avant ! », commente Josée Bourgoin avec entrain.

La vice-présidente de la SCFPA assure que tous ces espaces sont en très bon état et que la communauté peut les gérer efficacement, notamment en offrant un accès public à la piscine avec un service bilingue.

Le projet suscite même l’intérêt  d’autres groupes communautaires de Prince Albert. La SCFPA a été approchée par des groupes métis pour le partage de certains espaces, ces derniers étant surtout intéressés par l’utilisation de la salle de couture.

Les Sœurs de la Présentation de Marie ont mis l’édifice en vente pour 9 millions de dollars, un prix largement sous-évalué selon la SCFPA. La congrégation, en déclin, cherche avant tout un acheteur pour réinvestir les locaux : « Les Sœurs ont indiqué dès le début qu’elles étaient ouvertes à travailler avec la communauté fransaskoise », souligne Denis Simard.

Un partenaire à convaincre

Mais le partenaire principal dans cette opération reste le gouvernement. Le nouveau ministre de l’Éducation de la Saskatchewan, Dustin Duncan, a rencontré fin janvier l’ACF, le CÉF et la SCFPA pour discuter du projet. Bien que le ministre n’ait pas offert de réponse définitive, Josée Bourgoin le décrit comme « très à l’écoute » et affirme qu’il « voit le potentiel du projet ». 

Les organismes fransaskois sont unis derrière le projet. Lors de la Table des élus du 19 décembre dernier, les membres ont consenti à faire parvenir des lettres de soutien au premier ministre et au ministre de l’Éducation afin de réaffirmer leur motivation. « Ça prend de la solidarité pour faire avancer nos projets, et j’invite toute la communauté à se faire entendre », exprime Denis Simard.

Article précédent Éducation en français sous respirateur artificiel
Prochain article Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF
Imprimer
2017

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (2229)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (1521)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (2892)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1640)/Commentaires (0)/
La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

Le ministre de l’Éducation a rencontré les présidences d’organismes fransaskois afin de discuter du projet de nouvelle école francophone à Prince Albert.

4 février 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (2017)/Commentaires (0)/
Éducation en français sous respirateur artificiel

Éducation en français sous respirateur artificiel

Ça va mal dans le monde de l’éducation universitaire en français en Ontario

3 février 2021/Auteur: Réjean Grenier/Nombre de vues (2556)/Commentaires (0)/
La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

Des universités canadiennes ont adopté un système de notation où les étudiants peuvent désormais choisir la mention « réussite » ou « échec »

3 février 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (2390)/Commentaires (0)/
École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

Manque de ressources dans les écoles pour aider les élèves à gérer leurs émotions en pandémie

29 janvier 2021/Auteur: Ericka Muzzo – Francopresse /Nombre de vues (2115)/Commentaires (0)/
Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Portrait d'un jeune leader bilingue

Louis Prince, élève de 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, est un des huit jeunes leaders du Français pour l’avenir.

26 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (3719)/Commentaires (0)/
Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Depuis le 6 janvier, FRÉSK, le répertoire de ressources éducatives en français pour la Saskatchewan, a délaisser la version papier du catalogue au profit d’un site web.

25 janvier 2021/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2096)/Commentaires (0)/
Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Le début du semestre d’hiver est l’occasion de revenir sur l'expérience étudiante inédite à la Cité universitaire francophone de Regina depuis le début de la pandémie.

24 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (3152)/Commentaires (0)/
Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

L’école Boréale a ainsi pu donner un nouveau souffle à sa collaboration communautaire avec le Foyer Saint-Joseph de Ponteix :

 

21 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2736)/Commentaires (0)/
Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, élève en 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, Pavillon Gustave-Dubois, vient de remporter le concours international Ma minute francophone.

18 décembre 2020/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (4480)/Commentaires (0)/
Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Alors que Regina a obtenu l’aval du gouvernement pour le financement de nouveaux espaces scolaires, Saskatoon et Prince Albert attendent toujours. Le Comité vision des espaces scolaires francophones à Saskatoon, créé en juin 2020, a consulté la communauté pour identifier les besoins dans la ville des ponts.

11 décembre 2020/Auteur: Arthur Béague/Nombre de vues (4130)/Commentaires (0)/
Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

L’Association francophone pour le savoir propose à des étudiants, via son concours Ma thèse en 180 secondes, de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire. Le défi : exposer de façon claire, concise et convaincante un projet d’envergure en trois minutes.

14 novembre 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (4021)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

La présidente de l’Association professionnelle des enseignant.e.s fransaskois.es (APEF) nous propose une réflexion sur la tenue de sa récente journée de développement professionnel

La journée de développement professionnel APEF à la fin du mois de mars a été toute une aventure cette année qui pourrait être décrite en trois mots: intrépide, symbiotique, émouvante.
16 avril 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Gisèle Lalonde lauréate du Prix Dubois-LeBlanc 2020

Le 9 avril 2021 L'Association professionnelle des enseignants fransaskois (APEF) a récemment nommé la coordonnatrice des Services aux élèves du Conseil des écoles fransaskoises, Gisèle Lalonde, lauréate du Prix Dubois-LeBlanc 2020 remis...
9 avril 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Projet théâtral des élèves de 4e et 5e année, école Père Mercure

« Évangéline » est une pièce de théâtre écrite par mes élèves. C’est une histoire fictive basée sur le poème de Henry Longfellow qui parle d’un couple acadien qui prépare son mariage. Ce jour-là, les Anglais ont ordonné la déportation de tous les...
11 mars 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Projet de Roxanne Schulte et Sylvie Legacy, Pavillon Monique-Rousseau de l'École canadienne-française

Entrevue de Carole Irakoze avec Roxanne Schulte et Sylvie Legacy Diffusée sur les ondes de CFRG le 7 mars 2021
11 mars 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message de la Direction générale à l'occasion de la Journée internationale des femmes

Le 8 mars 2021 Chers collègues,  Le 8 mars 2021 est une journée très spéciale, dédiée à toutes les femmes à travers le monde. Les Nations Unies ont identifié cette année un thème qui fait place au « Leadership féminin : Pour un futur égalitaire...
8 mars 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Mois de l’histoire des Noirs

Voici des témoignages des directions de nos écoles.
18 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Ateliers de dessin expressif à l'école Boréale

Février est aussi le Mois de l'éducation inclusive. Favoriser les occasions d'exprimer librement ses états d'âme, s'inscrit dans cette démarche. Dernièrement, la formatrice Gabrielle Dufresne a animé des ateliers forts appréciés sur le dessin...
18 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message de la direction générale

Le 4 février 2021 Nous venons tout juste de terminer janvier. « Février finit vite et commence bien, » veut le dicton qui nous rappelle combien ce nouveau mois nous promet une succession de moments qui fileront comme l’éclair. Le Mois de...
14 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Directions générales adjointes : Roch Gallien se joint à l’équipe du CÉF

Regina, le 2 février 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a le plaisir d’annoncer la nomination de Roch Gallien au sein de l’équipe des directions générales adjointes. « Le CÉF accueille chaleureusement Roch Gallien au sein de...
2 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message de la direction générale pour lancer 2021

Le 18 janvier 2021 Chers parents et tuteurs,  L’année 2021 est encore toute fraîche. J’aimerais d’abord NOUS souhaiter à tous et toutes une belle et bonne année 2021, remplie de joie, de bonheur et de sérénité. Ensemble, avec notre belle...
22 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top