Close

Nouvelle politique linguistique pour l'église catholique en Saskatchewan

« Qui perd sa langue perd sa foi » : L’Église a besoin du français pour survivre

Le 20 novembre 2019, une nouvelle politique linguistique pour l’Église catholique en Saskatchewan a été signée. L’objectif à court terme est de développer et améliorer les services pastoraux et liturgiques en français. Mais, plus largement, l’Église souhaite raviver son importance historique dans la vitalité des communautés francophones de la province.

Parler ou ne pas parler de Denise Bombardier?

Le passage de Denise Bombardier à l’émission Tout le monde en parle a enflammé les réseaux sociaux

Des francophones en milieu minoritaire choisissent de se tenir loin du débat sur leur survivance provoqué par Denise Bombardier. D’autres iront défendre leur point de vue à l’émission Tout le monde en parle.

Dualité linguistique : une promotion défaillante

Entretien avec le commissaire aux langues officielles

Andréanne Joly 2676

Le mandat du Commissariat aux langues officielles ne s’étend pas aux provinces. Cependant, dans son rapport publié le 9 mai, le commissaire Raymond Théberge n’a pas hésité à citer « des évènements alarmants » qui ont eu lieu dans la deuxième moitié de 2018 dans cinq provinces canadiennes.

Centre de la francophonie des Amériques : Un changement de cap qui inquiète

Lucas Pilleri (Francopresse) 4611

Le président-directeur général du Centre de la francophonie des Amériques, Denis Desgagné, est remplacé au pied levé sur décision du gouvernement québécois. Sa remplaçante, une fonctionnaire moins connue des communautés en milieu minoritaire, ne rassure pas les Franco-Canadiens. Ce changement annoncerait-il un repli à leur égard

La maturité politique des Franco-Ontariens engage le reste du Canada

Tout le monde parle de la résistance

Jean-Pierre Dubé (Francopresse) 4443

Les provocations de la Québécoise Denise Bombardier et les coupes de l’Ontarien Doug Ford ont été encaissées. Après ce fut le déluge, la résistance. Personne ne semble avoir anticipé la maturité politique et médiatique des Franco-Ontariens.

L’Organisation internationale de la Francophonie : rien ne va plus

Mychèle Fortin 6534

Michaëlle Jean espérait se voir confier un deuxième mandat en tant que secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie. Lors du 17e Sommet de la Francophonie qui s’est déroulé le mois dernier à Erevan (Arménie), les membres de l’OIF lui ont préféré Louise Mushikiwabo, ministre des Affaires étrangères du Rwanda, élue par consensus.

RSS
12345678

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top