Close

Des quotas en immigration pour contrer la baisse du français en Saskatchewan ?

Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse 248

À l’heure où la francophonie recule à travers le pays selon les dernières données de Statistique Canada, la fransaskoisie s’interroge sur son devenir. L’écart entre nouveaux arrivants anglophones et francophones ne cesse de se creuser et l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) travaille à ce que le gouvernement provincial instaure une logique de quotas.

Collège Mathieu : une nouvelle Charte pour une nouvelle ère

Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse 296

Une nouvelle époque s’ouvre pour le Collège Mathieu qui vient de renouveler sa charte le 17 août. Alors que l’Église catholique ne sera plus représentée dans le conseil d’administration de l’établissement, la nouvelle loi veut faire plus de place à la jeunesse et aux femmes, ainsi qu’à certaines compétences clés. 

Pas d’unanimité sur le poids démographique des minorités francophones

FRANCOPRESSE – Sans en faire officiellement l’annonce, Statistique Canada a changé sa manière de présenter les données du recensement qui concernent les francophones en milieu minoritaire. Le chiffre de 3,3 % qui a circulé dans les médias ne serait donc pas le bon d’après plusieurs acteurs du milieu. Les ministères concernés n’ont pas su dire quel chiffre ils utiliseront, une décision qui pourrait influencer le financement lié à la francophonie.

Les artistes fransaskois répertoriés dans un bottin

Grace Ngalula 242

Le 6 juin, le photographe et informaticien Daniel Paquet a lancé SaskArtistes.ca, un nouveau bottin en ligne qui facilite la recherche d'artistes francophones en Saskatchewan. En mettant en valeur les forces vives de la création fransaskoise, ce dernier espère apporter un coup de projecteur bien mérité aux contributeurs de l’art local.

« Avec un peu de cœur, on peut déplacer des montagnes »

Lucas Pilleri 262

Hugo Lambert, 24 ans, a entrepris le 19 juillet une traversée du Canada à vélo de Vancouver à Montréal. Sur près de 5 000 km, il pédale pour la bonne cause : collecter des fonds pour soutenir la recherche et les personnes atteintes de sclérose latérale amyotrophique (SLA), une maladie qui a emporté sa mère il y a deux ans. Rencontre avec un jeune homme plein de sagesse qui émeut les Canadiens.

Bénétoilà : pour une fransaskoisie plus engagée

En plus d’aider les organismes à organiser des événements, le programme Bénétoilà, lancé par le Service d’accueil et d’inclusion francophone (SAIF-SK) fin avril, aide les nouveaux arrivants à mieux s’intégrer dans la communauté fransaskoise. Une initiative bienvenue alors que le manque de bénévoles se fait criant.

Kaboul : un an déjà

Mychèle Fortin 229

L’humanité est volatile. À petite ou grande échelle, ça éclate toujours quelque part. Quand ça dure trop longtemps, on s’habitue, on oublie. La tragédie d’aujourd’hui chasse l’horreur d’hier. Cela a fait un an, le 15 août dernier, que les talibans sont entrés dans Kaboul.

Francophonie des Amériques : la relève réunie à Ottawa

Marie-Lou Bernatchez 317

Du 8 au 13 août, cinquante jeunes ont pris part à la 6e édition du Forum des jeunes ambassadeurs de la francophonie des Amériques présenté à Ottawa. Parmi eux, Hélène Baillet, bénévole au poste d’agente en développement et participation citoyenne en milieu linguistique minoritaire au Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) depuis près d’un an. La jeune femme revient sur son expérience.

Le fédéral assure défendre les droits des Fransaskois

Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse La ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Ginette Petitpas Taylor, était en visite le 29 juillet à Regina dans la cadre des consultations pancanadiennes sur les langues officielles entamées en mai dernier. Une visite durant laquelle une annonce de 7,1 millions de dollars a été faite au profit de la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina et du Collège Mathieu.

En évoquant le projet de Loi sur les langues officielles, toujours en cours d’adoption au Parlement, Ginette Petitpas Taylor souligne l’engagement du fédéral à s’assurer que, à l’échelle provinciale, les communautés de langues officielles en situation minoritaire « reçoivent les services et droits nécessaires pour continuer à vivre et à travailler dans leur langue maternelle ».  

Le grand « capitaine Nelson » du théâtre fransaskois a toujours fait couler beaucoup d’encre

Marie-Diane Clarke 313

Le dramaturge et écrivain Ian C. Nelson, anglais d’origine et fransaskois d’adoption, est à l’origine d’une productivité colossale. À 80 ans, l’ampleur de son travail d’acteur, de chanteur, de metteur en scène, d’auteur, de juge de festivals, d’animateur d’ateliers et du Cercle des écrivains, que ce soit en français ou en anglais, le place parmi les hommes de théâtre les plus respectés dans l’Ouest canadien. Retour sur cinq décennies de vie de théâtre.

7,1 millions de dollars pour le postsecondaire fransaskois

Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse 427

La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina et le Collège Mathieu viennent de bénéficier d’un budget de plus de 7,1 millions de dollars pour la construction, la rénovation et le développement d’espaces éducatifs postsecondaires, mais aussi pour accroître l’offre de programmes qui desservent les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Les évêques «manquent de capacités» pour la réconciliation

Mélanie Tremblay – Francopresse 254

FRANCOPRESSE – Le pape François a demandé pardon pour «le mal commis» aux peuples autochtones et «en particulier, pour la manière dont de nombreux membres de l’Église et des communautés religieuses ont coopéré» lors de son allocution à Maskwacis, en Alberta. Selon le doyen de la Faculté de théologie de l’Université Saint-Paul, Michel Andraos, les excuses du souverain pontife étaient justes, mais il craint que l’Église canadienne ne soit pas outillée pour poser des gestes concrets vers la réconciliation.

Redécoupage électoral : le poids des francophones pourrait diminuer

FRANCOPRESSE – Le processus de redécoupage de la carte électorale fédérale est en cours. Avec la publication des rapports préliminaires des commissions électorales, on remarque que la considération accordée à la représentation effective des francophones diverge d’une province à l’autre. Le Nouveau-Brunswick et l’Alberta font bonne figure, contrairement à la Nouvelle-Écosse.

Les Fransaskois se taillent une place de choix au Festival de Ness Creek

Marie-Lou Bernatchez 322

Le populaire Festival de musique de Ness Creek au cœur des forêts du Nord de la Saskatchewan était de retour en personne du 14 au 17 juillet. La présence francophone à cette 30e édition était saisissante, avec entre autres la présence de soirées 5 à 7 entièrement francophones organisées par le Fransaskois Dany Rousseau, appuyé de l’auteure-compositrice-interprète Sylvie Walker, et d’un partenariat avec l’Association jeunesse fransaskoise.

RSS
245678910Dernière

Navigation du site


Categories

Back To Top