Close
Michel Vézina

Notre école

Depuis une semaine, les écoles ont repris leurs activités. Pour les jeunes Fransaskoises et Fransaskois, c’est maintenant une chose normale que d’aller dans une école fransaskoise. Mais il n’y a pas si longtemps, ce n’était pas la réalité.

 

Laissez-moi vous ramenez dans le temps.

 

Septembre 1994, les élèves de l’École Beau Soleil à Gravelbourg sont les premiers à commencer leur année scolaire dans la toute nouvelle gestion scolaire. Les parents et les élèves fransaskois de Gravelbourg sont très fiers de leur école

 

C’est à l’hiver 1988 que le jugement Wimmer accorde la pleine gestion de leur propre système scolaire aux Fransaskois. S’ensuivra beaucoup de retard et la création du comité Gallant qui définira à quoi ressemblera ce système.  Le 2 juin 1993, la loi 39 permet la création des conseils scolaires francophones, le point de départ de ce qui deviendra la Division scolaire francophone #310 puis le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF).  Le 23 juin 1994, ont lieu les premières élections des conseillers scolaires fransaskois.

 

Huit écoles font parties du réseau: l’école Mgr de Laval à Regina, l’école canadienne-française de Saskatoon, l’école Valois à Prince Albert, l’école Père Mercure à North Battleford, l’école Saint-Isidore de Bellevue à Bellevue, l’école Providence à Vonda et l’école Beau Soleil à Gravelbourg.  Le Conseil scolaire de La Vieille à Gravelbourg est le premier à assumer la pleine gestion de l’école Beau Soleil le 1er août 1994. Les sept autres le feront le 1er janvier 1995.

 

Pour en arriver là à Gravelbourg, il a fallu évidemment participer à la saga judiciaire qui a mené à la décision du juge Wimmer et aux pressions successives qu’il a fallu faire pour que les gouvernements de Grant Devine et Roy Romanow mettent en œuvre la décision de la Cour.

 

Mais il a fallu aussi vendre le concept à la population de Gravelbourg, ce qui n’a pas été une mince affaire.  Il en a fallu des réunions pour convaincre un certain nombre de parents. Inutile de dire que la résistance a été très forte.

 

Les parents ont démarré l’école au Centre culturel Maillard, comme une école privée, avec l’appui du Collège Mathieu.  Il a fallu soutenir le financement de l’école: demander aux parents comment ils ont vendu des sacs de graines de tournesol pour aider à soutenir les opérations de l’école. J’aimerais aussi rappeler l’appui de deux généreux donateurs qui sont toujours restés dans l’ombre, les frères Gérald et Jean Jeannotte, qui ont appuyé, jusqu’à l’arrivée de la gestion scolaire, l’école Beau Soleil. Le recrutement du personnel n’a pas été facile non plus mais levons notre chapeau aux enseignants qui ont su relever ce défi de petites classes à niveaux multiples et à petits nombres.

 

Du Centre culturel Maillard aux portatives autour de la piscine du Collège Mathieu et finalement à l’intégration dans l’édifice de l’École secondaire Collège Mathieu, sans oublier l’arrivée du Centre éducatif « Le Tournesol », que de chemin parcouru pour l’avenir de la Fransaskoisie dans la région de Gravelbourg. Une situation qui demeure toujours fragile aujourd’hui mais qui a un espoir d’avenir beaucoup plus solide qu’il y a vingt ans.

Article précédent Un enseignement de qualité malgré l’austérité
Prochain article Immersion dans l’immersion
Imprimer
10795

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

André Messier nommé directeur général adjoint à l’éducation

André Messier nommé directeur général adjoint à l’éducation

Une nomination au CÉF qui soulève des vagues

La nomination d’André Messier à la direction générale adjointe à l’éducation du Conseil des écoles fransaskoises a suscité quelques questionnements compte tenu des antécédents houleux de monsieur Messier alors qu’il était directeur de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs à Granby.

21 août 2016/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (10859)/Commentaires (0)/

Sacré Charlemagne!

Pour nous inviter aux vacances, il y a eu la chanson « C’est le temps des vacances ».  Mais pour nous ramener à la réalité de la fin de celles-ci et de la rentrée scolaire, il y a eu une chanson très populaire en son temps par la chanteuse française France Gall. Évidemment, il s’agit de « Sacré Charlemagne ».

18 août 2016/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (7626)/Commentaires (0)/
Rentrée scolaire stress et excitation pour enfants et parents

Rentrée scolaire stress et excitation pour enfants et parents

Le mois de septembre résonne comme le mois de toutes les découvertes. La plus grande découverte, et néanmoins la plus stressante pour un grand nombre de familles, reste l’entrée à l’école.

18 août 2016/Auteur: Sandra Hassan Farah /Nombre de vues (9127)/Commentaires (0)/
Le collectif des parents inquiets se questionne sur l'Association des parents et le CEF

Le collectif des parents inquiets se questionne sur l'Association des parents et le CEF

Le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) a fait parvenir une lettre à la présidente de l'Association des parents fransaskois (APF), Colette Lavallée, qui remet en question la relation entre l'APF, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) et le Conseil des écoles fransaskoises (CEF). La lettre, dont Radio-Canada a obtenu une copie, critique notamment la présence de Roger Gauthier lors de la tournée provinciale de l'organisme prévue en août.
2 août 2016/Auteur: Radio-Canada Saskatchewan/Nombre de vues (8054)/Commentaires (0)/
Robert Lessard et la rentrée scolaire de l’École Boréale à Fort McMurray

Robert Lessard et la rentrée scolaire de l’École Boréale à Fort McMurray

Deux jours après son entrée en fonction, le feu atteignait la ville

Malgré les défis causés par le feu de forêt, la rentrée scolaire aura lieu pour les élèves de l’École Boréale de Fort McMurray. 

22 juillet 2016/Auteur: Dominique Liboiron/Nombre de vues (7538)/Commentaires (0)/
Un collectif de parents fransaskois lance un appel à l'unité

Un collectif de parents fransaskois lance un appel à l'unité

Le Collectif des parents inquiets et préoccupé a émis un communiqué qui fait appel à l'unité pour lutter contre le sous-financement des écoles fransaskoises.

 

18 juillet 2016/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (7932)/Commentaires (0)/
Les écoles fransaskois ont deux codirecteurs

Les écoles fransaskois ont deux codirecteurs

Bernard Roy sera le prochain directeur des études

Malgré une certaine grogne au sein d’un groupe de parents fransaskois face à sa réembauche par le Conseil des écoles fransaskoise (CÉF), Bernard Roy a finalement été nommé codirecteur du CEF en compagnie de Ronald Ajavon. Monsieur Roy sera ainsi en charge du volet éducationnel de l’organisme en supervisant ses orientations et actions alors que monsieur Ajavon s’occupera du côté administratif et opérationnel.
13 juillet 2016/Auteur: Jean-Pierre Picard et Pascal Lévesque/Nombre de vues (10546)/Commentaires (0)/
Lettre des parents: Bernard Roy doit démissioner

Lettre des parents: Bernard Roy doit démissioner

Le CSF parle de transparence et de rétablir la confiance des parents

Nous demandons la démission de M Roy. C’est la chose morale et honorable à faire. Les parents doivent participer aux élections et demander du changement.
12 juillet 2016/Auteur: Lettre de parents fransaskois/Nombre de vues (10884)/Commentaires (0)/
L’école francophone et les Néo-Canadiens

L’école francophone et les Néo-Canadiens

De plus en plus, on voit l'immigration francophone comme le moyen de changer le cours de l’histoire qui voudrait que la langue française vogue imperceptiblement vers des eaux troubles et des ciels obscurs.

7 juillet 2016/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (10983)/Commentaires (0)/
Exposition d’arts de l’École Ducharme

Exposition d’arts de l’École Ducharme

Les artistes en herbe font belle impression

« Wow! » semble avoir été l’exclamation la plus utilisée lorsque la galerie d’art organisée par le conseil de l’École Ducharme a ouvert ses portes en soirée le 20 juin dernier.

4 juillet 2016/Auteur: Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw/Nombre de vues (10203)/Commentaires (0)/
Lettre de parents fransaskois: La saine gouvernance scolaire 101

Lettre de parents fransaskois: La saine gouvernance scolaire 101

La période électorale du Conseil scolaire fransaskois (CSF) approche à grands pas. Nous sommes les électeurs. Nous sommes des payeurs de taxes (les contribuables).  Nous demandons une éducation de qualité pour nos enfants. Nous demandons l’excellence au niveau du français dans nos espaces scolaires. Nous voulons une gestion responsable de nos écoles.

30 juin 2016/Auteur: Collectif de parents/Nombre de vues (7737)/Commentaires (0)/
Mon enfant ne veut manger que des pâtes !

Mon enfant ne veut manger que des pâtes !

Même si notre enfant semble être déterminé à ne pas manger les « choses vertes » qui osent envahir son assiette, rien n’est perdu. Voici quelques trucs et astuces pour aider votre enfant dans sa découverte alimentaire.

 

30 juin 2016/Auteur: Sandra Hassan Farah /Nombre de vues (8640)/Commentaires (0)/
Le président du CSF s’engage à refléter la volonté de la communauté

Le président du CSF s’engage à refléter la volonté de la communauté

Rencontre avec le président du Conseil scolaire fransaskois

Alpha Barry estime que le temps est désormais à la reconstruction pour le CSF dont la situation ne fait pas l’unanimité actuellement.
16 juin 2016/Auteur: Jean-Pierre Picard et Pascal Lévesque/Nombre de vues (10399)/Commentaires (0)/
Parcours de l’unique finissant de l’école Valois

Parcours de l’unique finissant de l’école Valois

Entre autonomie, discipline et motivation

PRINCE ALBERT - Vivre son secondaire comme étant le seul élève de la classe peut sembler être un défi pour bien des élèves. Cependant, pour Bao Tuong An Chau, la situation ne lui a pas semblé incongrue. Il a su s’en accommoder et même s’en satisfaire pleinement.

 

16 juin 2016/Auteur: Sandra Hassan Farah /Nombre de vues (7138)/Commentaires (0)/
C’est gros, c’est amusant, c’est le nouveau meuble de jeu à l’École de Bellegarde

C’est gros, c’est amusant, c’est le nouveau meuble de jeu à l’École de Bellegarde

Il y avait beaucoup de gros sourires le 9 mai 2016 à l’École de Bellegarde pendant les récréations, grâce au nouveau meuble de jeu qui a été installé la semaine précédente par des parents bénévoles.
2 juin 2016/Auteur: Aimée Poirier (ACFB)/Nombre de vues (7202)/Commentaires (0)/
RSS
Première34568101112Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Journée du chandail rose 2020

Journée du chandail rose  À l’approche de la Journée nationale contre l’intimidation, aussi connue sous le nom de la Journée du chandail rose, il est essentiel pour nos communautés scolaires de continuer à sensibiliser afin de prévenir...
10 février 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Foire des carrières au PSQV à Régina

Foire des carrières au PSQV à RéginaLes 29 et 30 octobre derniers avaient lieu les Foires francophones des carrières du CÉF. Organisées par le service d’orientation du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) en partenariat avec le Conseil...
4 février 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Projet entrepreneurial

Depuis deux ans, les élèves des écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg participent à un projet entrepreneurial, Jeunes en affaires, sous le leadership de Mme Isabelle Blanchard du Bureau de développement économique de Gravelbourg et de Mme...
4 février 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
123456810Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top