Close
Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Jean de Dieu Ndayahundwa

Jean de Dieu Ndayahundwa

Jean de Dieu Ndayahundwa est le porte-parole du Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) de Regina.
Crédit : Radio-Canada/Saskatchewan
Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

« Je suis l’homme le plus heureux du monde, lance Jean de Dieu Ndayahundwa, représentant du Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) de Regina. C’est quelque chose qu’on attendait depuis 2015 ! »

L’établissement se situera dans le nord-ouest de la ville, zone où résident 40 % des ayants droit selon une étude de 2016 menée par le CPIP. Il regroupera des salles de classe, une garderie et des espaces communautaires, constituant ainsi un centre scolaire-communautaire.

Un dénouement heureux

Le parent d’élève est d’autant plus ravi que le gouvernement s’est engagé à bâtir une nouvelle école flambant neuve. « Ce sera la première fois que le système scolaire francophone aura une école construite de A à Z pour répondre à ses besoins, se réjouit-il. Auparavant, on nous donnait de vieilles écoles à rénover que la majorité anglophone ne voulait plus. »

Selon le porte-parole des parents, la pandémie a aidé à donner le dernier coup de pouce. Dans le plan de relance du gouvernement provincial, 110 millions de dollars ont été mis sur la table pour les infrastructures scolaires, « ce qui n’aurait pas été investi en temps normal ».

Pour Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF), partie prenante du dossier, c’est l’insistance dans les négociations qui a payé. « On n’a pas lâché. C’est beau à voir car c’est le fruit d’une action collective », résume-t-il, soulignant l’engagement de la communauté, des parents et des organismes comme l’Association canadienne-française de Regina (ACFR).

Un changement de mentalité ?

La confirmation de l’ouverture d’une nouvelle école à Regina intervient peu de temps après la décision historique de la Cour suprême du Canada le 12 juin dernier concernant la cause scolaire en Colombie-Britannique. Le vent aurait-il donc tourné en matière d’éducation française en milieu minoritaire ? « On espère vivement qu’on commence à agir de façon proactive plutôt que d’attendre à devoir se présenter devant les tribunaux, qu’on ait droit à des écoles équivalentes sans avoir à se battre », souhaite Ronald Ajavon.

« C’est une excellente nouvelle de voir que le gouvernement de la Saskatchewan honore l’entente de principe signée le 19 mars 2019, poursuit le directeur général du CÉF. On aimerait maintenant voir la même chose se reproduire pour Prince Albert et Saskatoon. » Selon l’entente signée entre le ministère provincial et le CÉF, la construction des trois nouvelles écoles de Regina, Prince Albert et Saskatoon doit démarrer d’ici 2025. « Mais il y a d’autres communautés qui en ont besoin comme Ponteix et Vonda », rappelle néanmoins le responsable.

Pour Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), la relation entretenue avec le gouvernement en place est « une relation de confiance et de partenariat ». Aussi nourrit-il de grandes espérances pour Saskatoon et Prince Albert. « Il va falloir encore patienter, mais c’est un message de bon augure », estime-t-il.

D’autres attentes

À Prince Albert, la prudence est toutefois de mise. « Nous attendons toujours une nouvelle école, on reste sur nos gardes », insiste Christian Fure, directeur général de la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA).

Un plan d’affaires pour convertir l’ancienne Académie Rivier en espace centre scolaire communautaire et citoyen a été remis fin janvier et est actuellement étudié par une firme externe, Colliers International. Un rapport devrait être rendu d’ici la fin du mois d’août. « Le gouvernement veut s’assurer que notre plan tient la route, ce qui est une démarche tout à fait normale. Mais c’est peut-être aussi un moyen de nous faire attendre un peu plus. N’oublions pas que nous sommes dans une année électorale », évoque Christian Fure.

La décision de la Cour suprême du Canada devrait toutefois aider. « L’argument selon lequel il n’y a pas l’argent pour respecter l’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés ne tient pas la route. Ça va peser dans la balance », perçoit le directeur de la SCFPA, pugnace. « Il y a parfois de l’essoufflement et du découragement. Il ne faut pas baisser les bras et continuer à travailler jusqu’à obtenir gain de cause. »

Les détails du financement ainsi que l’échéancier concernant la construction de la nouvelle école à Regina ne sont pas encore connus. Jean de Dieu Ndayahundwa reste donc lui aussi prudent, le diable se cachant souvent dans les détails : « On ne veut pas une petite école. On veut des espaces qui répondent à tous nos besoins. Notre recours judiciaire [déposé en 2017] ne sera pas retiré jusqu’à ce que l’école soit construite », prévient-il.

Article précédent Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée
Prochain article Dans ce temps-là !
Imprimer
1916

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

16 juillet 2020/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (1021)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

13 juillet 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (1916)/Commentaires (0)/
Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (1703)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1968)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (1568)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (1745)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (1878)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (1975)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (2347)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (2493)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (3765)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3195)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (2852)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (3687)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (4650)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Mise à jour du plan de reprise des activités du CÉF

Le 11 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, À la lumière des plus récentes informations communiquées par les autorités provinciales, le CÉF a procédé à une mise à jour de son plan de reprise des activités. Cette mise à jour comprend des...
12 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Plan de déconfinement du CÉF en vue de la rentrée 2020-2021

Le 4 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, Nous espérons que vous profitez bien de la saison estivale et que vous avez pu passer de bons moments en famille, malgré cette situation inédite que nous vivons actuellement. En collaboration...
4 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top