Skip Navigation

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à l’école.

Janine Bussière, directrice de l’École St-Isidore, a assisté à la cérémonie de remise des prix de la SHSAA. « Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a été très bien représenté », rapporte-t-elle. En effet, parmi les 14 récipiendaires, deux font partie du CÉF. C’est elle qui avait sélectionné Terry Gaudet pour son institution : « Depuis 1995, il s’implique dans les sports à l’école. Il a fait grandir les programmes, il a encouragé les élèves à participer au plus grand nombre de sports possible. »

Pour la responsable d’établissement, le sport en milieu scolaire revêt des bénéfices concrets, à l’instar de la reconnaissance qu’il confère à l’école dans le reste de la province, notamment avec la majorité anglophone. « L’École St-Isidore est connue grâce aux athlètes qu’elle produit. C’est une reconnaissance provinciale et c’est une fierté pour les élèves », se réjouit-elle.

Deux profs qui font bouger les élèves !

Chaque année, la SHSAA, ou association provinciale des sports dans les écoles secondaires, organise au mois de juin son assemblée générale. Tous les directeurs des programmes sportifs des écoles se rencontrent alors, accompagnés des enseignants les plus dévoués à la cause sportive. L’association est divisée en 14 districts.

Terry Gaudet, enseignant depuis 25 ans à Bellevue, a reçu les honneurs pour la région Horizon Central. « C’est très émouvant. J’étais très reconnaissant. C’est tout un honneur de se faire reconnaître par ses pairs. Je ne fais pas ça pour des prix, mais ça fait du bien quand même ! », confie le professeur.

Reprenant les rênes de l’équipe de volleyball en 2002 à l’École St-Isidore, Terry Gaudet suit quelques formations pour se mettre à niveau et mène les jeunes vers de belles réussites. « Tous nos athlètes travaillent fort, on a eu beaucoup de succès dans les dernières années. » Pour preuve : l’équipe a obtenu une médaille d’or, trois médailles d’argent et deux de bronze au championnat provincial.

L’implication du coach pour le périscolaire est entière. « Les recherches scientifiques le prouvent : le sport donne une chance aux élèves de s’épanouir, de voir l’école autrement qu’un lieu académique », explique-t-il. Qu’il s’agisse de volleyball, de badminton, d’athlétisme ou de curling, Terry Gaudet est sur tous les terrains. Et les retombées sont positives : « Ça leur donne un sens du succès, mais aussi de l’échec. Ils apprennent à gérer les victoires et les défaites. Dans mon entraînement, je vise toujours le processus avant le résultat. »

Sa plus belle expérience reste sans doute d’entraîner ses deux fils Nathan et Joshua, anciens élèves de l’école œuvrant désormais dans l’enseignement. Joshua est d’ailleurs le premier élève de l’École St-Isidore à avoir obtenu une bourse au postsecondaire en volleyball. L’entraînement a porté ses fruits !

Le cœur à l’ouvrage

Michel Forest, enseignant à l’École Mathieu de Gravelbourg depuis 30 ans, a reçu quant à lui le Prix du service pour la région South Central. « Je m’y attendais pas. C’est un honneur, exprime-t-il. J’étais vraiment honoré d’être reconnu devant mes pairs. Ça m’a fait chaud au cœur. »

Parti à la retraite très récemment, fin juin pour être exact, il aura été pendant trois décennies un fervent défenseur du multisport à l’école. Impliqué dans divers championnats, vainqueur de plusieurs médailles, l’instituteur s’est adonné particulièrement au badminton, au basketball, au volleyball et à l’athlétisme. L’important pour lui tient en trois préceptes : « Travailler en équipe, bien pratiquer afin d’atteindre un niveau pour compétitionner avec d’autres écoles et avoir le respect des autres. »

Ces nombreuses années d’entrain seront finalement passées vite. « J’ai toujours eu les sports à cœur, c’est ma façon de contribuer », dit-il. L’instituteur, qui sera regretté à la rentrée prochaine de septembre, aura su faire de son temps d’enseignement une belle aventure sportive !

Article précédent Une foire des sciences totalement en français
Prochain article Quand les jeunes s’investissent pour la science !
Imprimer
27399

Lucas PilleriLucas Pilleri

Autres messages par Lucas Pilleri
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Je me sens un peu plus animée durant mes leçons virtuelles. C'est comme si j'étais une comédienne dans une pièce de théâtre.

14 mai 2020/Auteur: Webmestre/Nombre de vues (20297)/Commentaires (0)/
Le téléenseignement, une expérience formatrice

Le téléenseignement, une expérience formatrice

J'ai eu le bonheur de vivre l'expérience de l'enseignement à distance il y a une douzaine d'années dans un autre contexte et cette expérience continue d'influencer l'utilisation que je fais de la technologie dans l'enseignement des mathématiques en salle de classe depuis ce temps.

1 mai 2020/Auteur: Webmestre/Nombre de vues (21114)/Commentaires (0)/
Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

J’ai proposé à mes élèves un défi, non obligatoire : faire une capsule vidéo pour la salle de classe au sujet de la COVID-19. J’ai reçu 10 vidéos sur 13 élèves !

30 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (25025)/Commentaires (0)/
Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Le manque de juges, avocats, procureurs et greffiers bilingues en milieu minoritaire est une réalité de longue date. Mais l’immersion, de plus en plus populaire au pays, pourrait constituer une piste de solution.

14 avril 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (26408)/Commentaires (0)/
Les nouvelles écoles fransaskoises absentes du budget provincial

Les nouvelles écoles fransaskoises absentes du budget provincial

La construction de nouvelles écoles fransaskoises devra attendre

Dans son plan de dépenses de plus de 14 milliards de dollars, rien n’est prévu pour la construction des nouvelles écoles tant attendues par les Fransaskois.

9 avril 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (22658)/Commentaires (0)/
Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement

Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement

Depuis le 20 mars, les écoles fransaskoises sont fermées en raison de la pandémie de la COVID-19. Le personnel du CÉF opte désormais pour le télétravail et le télé-enseignement.

3 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (23524)/Commentaires (0)/
École à distance : Les élèves du CÉF ont hâte de se brancher

École à distance : Les élèves du CÉF ont hâte de se brancher

Les élèves du Conseil des écoles fransaskoises pourront suivre leurs cours en ligne dès le 6 avril.

3 avril 2020/Auteur: Sébastien Durand – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (25336)/Commentaires (0)/
Le CÉF lance une application pour téléphone intelligent

Le CÉF lance une application pour téléphone intelligent

Le CÉF a dévoilé, le 12 mars 2020 une a,pplication pour téléphone intelligent qui permettra aux familles et aux élèves d'avoir accès en tout temps à l'information dont elles ont besoin.

19 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (22626)/Commentaires (0)/
« Maman, je garde les enfants ! »

« Maman, je garde les enfants ! »

L’Association des parents fransaskois (APF) a offert un atelier sur la garde d’enfants en proposant aux jeunes âgés de 11 à 15 ans la formation Gardiens avertis à Saskatoon le 15 février, à Regina le 22 et à Prince Albert le 29.

12 mars 2020/Auteur: Leslie Garrido Diaz – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (20121)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu formera la relève journalistique dès l’automne

Le Collège Mathieu formera la relève journalistique dès l’automne

Les inscriptions pour le programme de journalisme en français du Collège Mathieu sont finalement ouvertes. 

29 février 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local - APF/Nombre de vues (27361)/Commentaires (0)/
Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Plusieurs intervenants francophones espèrent qu’un nouvel examen devienne une alternative à l’examen d’agrément national pour les infirmières qui est, depuis 2015, le seul examen obligatoire pour être certifié infirmière au Canada, exception faite du Québec et du Yukon, mais dont la traduction fait l’objet de critiques.

28 janvier 2020/Auteur: Marc Poirier (Francopresse)/Nombre de vues (23247)/Commentaires (0)/
La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

Les 80 élèves de l’école Ducharme de Moose Jaw ont fait preuve de bienveillance au cours des mois de novembre et décembre 2019.

27 janvier 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (20597)/Commentaires (0)/
La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

SASKATOON - L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre autour du thème « Être parent en 2019 ».  L’événement a rassemblé 128 participants.

1 décembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (24607)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Survol des activités organisées par les écoles fransaskoises pour souligner le jour du Souvenir.

29 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (25809)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

REGINA - Le Collège Mathieu était l'hôte du congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada les 6 et 7 novembre 2019. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

28 novembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (26556)/Commentaires (0)/
RSS
Première34568101112Dernière

 - mardi 23 avril 2024