Skip Navigation

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à l’école.

Janine Bussière, directrice de l’École St-Isidore, a assisté à la cérémonie de remise des prix de la SHSAA. « Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a été très bien représenté », rapporte-t-elle. En effet, parmi les 14 récipiendaires, deux font partie du CÉF. C’est elle qui avait sélectionné Terry Gaudet pour son institution : « Depuis 1995, il s’implique dans les sports à l’école. Il a fait grandir les programmes, il a encouragé les élèves à participer au plus grand nombre de sports possible. »

Pour la responsable d’établissement, le sport en milieu scolaire revêt des bénéfices concrets, à l’instar de la reconnaissance qu’il confère à l’école dans le reste de la province, notamment avec la majorité anglophone. « L’École St-Isidore est connue grâce aux athlètes qu’elle produit. C’est une reconnaissance provinciale et c’est une fierté pour les élèves », se réjouit-elle.

Deux profs qui font bouger les élèves !

Chaque année, la SHSAA, ou association provinciale des sports dans les écoles secondaires, organise au mois de juin son assemblée générale. Tous les directeurs des programmes sportifs des écoles se rencontrent alors, accompagnés des enseignants les plus dévoués à la cause sportive. L’association est divisée en 14 districts.

Terry Gaudet, enseignant depuis 25 ans à Bellevue, a reçu les honneurs pour la région Horizon Central. « C’est très émouvant. J’étais très reconnaissant. C’est tout un honneur de se faire reconnaître par ses pairs. Je ne fais pas ça pour des prix, mais ça fait du bien quand même ! », confie le professeur.

Reprenant les rênes de l’équipe de volleyball en 2002 à l’École St-Isidore, Terry Gaudet suit quelques formations pour se mettre à niveau et mène les jeunes vers de belles réussites. « Tous nos athlètes travaillent fort, on a eu beaucoup de succès dans les dernières années. » Pour preuve : l’équipe a obtenu une médaille d’or, trois médailles d’argent et deux de bronze au championnat provincial.

L’implication du coach pour le périscolaire est entière. « Les recherches scientifiques le prouvent : le sport donne une chance aux élèves de s’épanouir, de voir l’école autrement qu’un lieu académique », explique-t-il. Qu’il s’agisse de volleyball, de badminton, d’athlétisme ou de curling, Terry Gaudet est sur tous les terrains. Et les retombées sont positives : « Ça leur donne un sens du succès, mais aussi de l’échec. Ils apprennent à gérer les victoires et les défaites. Dans mon entraînement, je vise toujours le processus avant le résultat. »

Sa plus belle expérience reste sans doute d’entraîner ses deux fils Nathan et Joshua, anciens élèves de l’école œuvrant désormais dans l’enseignement. Joshua est d’ailleurs le premier élève de l’École St-Isidore à avoir obtenu une bourse au postsecondaire en volleyball. L’entraînement a porté ses fruits !

Le cœur à l’ouvrage

Michel Forest, enseignant à l’École Mathieu de Gravelbourg depuis 30 ans, a reçu quant à lui le Prix du service pour la région South Central. « Je m’y attendais pas. C’est un honneur, exprime-t-il. J’étais vraiment honoré d’être reconnu devant mes pairs. Ça m’a fait chaud au cœur. »

Parti à la retraite très récemment, fin juin pour être exact, il aura été pendant trois décennies un fervent défenseur du multisport à l’école. Impliqué dans divers championnats, vainqueur de plusieurs médailles, l’instituteur s’est adonné particulièrement au badminton, au basketball, au volleyball et à l’athlétisme. L’important pour lui tient en trois préceptes : « Travailler en équipe, bien pratiquer afin d’atteindre un niveau pour compétitionner avec d’autres écoles et avoir le respect des autres. »

Ces nombreuses années d’entrain seront finalement passées vite. « J’ai toujours eu les sports à cœur, c’est ma façon de contribuer », dit-il. L’instituteur, qui sera regretté à la rentrée prochaine de septembre, aura su faire de son temps d’enseignement une belle aventure sportive !

Article précédent Une foire des sciences totalement en français
Prochain article Quand les jeunes s’investissent pour la science !
Imprimer
27399

Lucas PilleriLucas Pilleri

Autres messages par Lucas Pilleri
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

17 mai 2021/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (13698)/Commentaires (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

26 avril 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (13189)/Commentaires (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

21 avril 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (13467)/Commentaires (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (14302)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (12526)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (16111)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (10671)/Commentaires (0)/
La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

Le ministre de l’Éducation a rencontré les présidences d’organismes fransaskois afin de discuter du projet de nouvelle école francophone à Prince Albert.

4 février 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (12309)/Commentaires (0)/
Éducation en français sous respirateur artificiel

Éducation en français sous respirateur artificiel

Ça va mal dans le monde de l’éducation universitaire en français en Ontario

3 février 2021/Auteur: Réjean Grenier/Nombre de vues (11997)/Commentaires (0)/
La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

Des universités canadiennes ont adopté un système de notation où les étudiants peuvent désormais choisir la mention « réussite » ou « échec »

3 février 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (11706)/Commentaires (0)/
École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

Manque de ressources dans les écoles pour aider les élèves à gérer leurs émotions en pandémie

29 janvier 2021/Auteur: Ericka Muzzo – Francopresse /Nombre de vues (12272)/Commentaires (0)/
Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Portrait d'un jeune leader bilingue

Louis Prince, élève de 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, est un des huit jeunes leaders du Français pour l’avenir.

26 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (13724)/Commentaires (0)/
Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Depuis le 6 janvier, FRÉSK, le répertoire de ressources éducatives en français pour la Saskatchewan, a délaisser la version papier du catalogue au profit d’un site web.

25 janvier 2021/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (10792)/Commentaires (0)/
Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Le début du semestre d’hiver est l’occasion de revenir sur l'expérience étudiante inédite à la Cité universitaire francophone de Regina depuis le début de la pandémie.

24 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (15542)/Commentaires (0)/
Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

L’école Boréale a ainsi pu donner un nouveau souffle à sa collaboration communautaire avec le Foyer Saint-Joseph de Ponteix :

 

21 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (15122)/Commentaires (0)/
RSS
123578910Dernière

 - mardi 23 avril 2024