Close

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - Cest dans un esprit dinitiative locale, scolaire et communautaire que lAssociation canadienne-française de Regina (ACFR) a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier. Pour apprendre à avoir la main verte, devenir écoresponsable et se rapprocher de la nature, le jardin fait figure de terrain fertile.

La formule des jardins communautaires a la cote ces dernières années et les Fransaskois de Regina comptent bien se lancer eux aussi dans la production de leurs propres fruits et légumes. Situé au Pavillon secondaire des Quatre-Vents (PSQV) de l’école Monseigneur de Laval, le projet est développé en partenariat avec le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) et Marc Drolet, chef de la Cantine Bonne Bouffe du PSQV.

« J'ai la conviction que les élèves se serviront de ce jardin comme dun modèle. Ils sèmeront leur curiosité, arroseront leurs connaissances, entretiendront leurs apprentissages et, à la fin du processus, ils en récolteront des réussites », se réjouit de façon imagée Sébastien Ouellet, directeur du PSQV.

Une école communautaire citoyenne

Depuis le début de l’année, l’ACFR et la cantine du pavillon secondaire développent avec le chef Marc Drolet et ses élèves un service de traiteur. En raison de la pandémie, il a fallu une bonne dose de courage pour repenser cette extension. « Tout ce qui est mis en place est un investissement pour la communauté, pour le futur. Il fallait garder la tête haute », indique Elma Bos, directrice de l’ACFR.

Ce service de traiteur permettra aux membres de la communauté locale de se procurer des repas, collations et paniers de produits frais qui seront cultivés sur place dans le jardin communautaire et cuisinés au PSQV par le chef cuisinier de l’école avec l’aide des élèves.

Avec des tomates, salades, concombres, poivrons, fines herbes et peut-être même du maïs, le jardin scolaire-communautaire fournira les récoltes nécessaires et un service de livraison pourra même être offert pour les commandes passées en ligne.

Dans lattente de la reprise de l’école, Yohan Dupré-Magnon, élève en 12e année, a été embauché via le programme Jeunesse Canada au travail (JCT) pour soccuper de lentretien du jardin. Linitiative est une façon de se sentir utile pour le jeune homme : « Le fait davoir eu la possibilité de diriger ce projet en étant employé par lACFR me donne la chance de finalement contribuer à la communauté dans laquelle j'ai grandi », indique-t-il.

Et le travail ne manque pas : « J'ai planifié les boîtes en bois, je les ai construites pour que je puisse y planter des concombres, des poivrons, de stomates, du basilic et de la ciboulette. Maintenant que tout est construit et installé, je ne fais qu'arroser jusqu'au jour de récoltes », indique Yohan Dupré-Magnon.

Plusieurs champs daction

Avec ce projet, l’idée est avant tout de créer un nouveau service local en français à destination de la communauté francophone de Regina. En plus d’offrir de nouvelles opportunités d’apprentissage pour les élèves, le service de traiteur constituera aussi une option pour les événements organisés par les organismes francophones de la région et pour les clients qui louent les espaces de l’ACFR.

La livraison de produits sera aussi disponible pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer pour se procurer des repas ou des ingrédients pour cuisiner à la maison. À terme, les partenaires du projet seront capables de livrer sur commande des repas chauds pour l’École du Parc et le pavillon élémentaire de l’école Monseigneur de Laval durant la période scolaire.

Plus largement, le projet permet « de créer un lien élève-communauté », souligne Elma Bos. En outre, « il valorise l'établissement scolaire pour offrir une formation en restauration, en création d'entreprise, en service à la clientèle et en gestion de commerce », ajoute la directrice de lACFR.

Un projet sans date de péremption

Sinscrivant dans linitiative d’école communautaire citoyenne, le projet est voué à perdurer. COVID-19 oblige, il a accusé seulement quelques semaines de retard, ce qui na pas empêché lACFR de continuer dy croire : « Nous sommes en train de prévoir un troisième bac et nous prévoyons de faire la même demande de subvention pour l'année prochaine pour étendre le jardin, l'animer, l'entretenir et le faire vivre. Il est déjà inclus dans le programme scolaire 2020-2021 d'une classe du PSQV », explique Elma Bos.

La responsable souligne également la volonté dimmerger les élèves dans le monde de lentrepreneuriat tout en abordant les différentes étapes de création dun projet. « Marc Drolet mène avec ses élèves toute l'étude de faisabilité, le business plan, les sondages auprès de la communauté, des enseignants et du personnel du PSQV pour mettre en place un café scolaire-communautaire. »

Une perspective partagée par Denis Desgagné, directeur aux partenariats et à la programmation culturelle pour le CÉF : « Nous avons cette vision et cette conviction que lavenir de notre communauté fransaskoise passera nécessairement par nos écoles en relation avec les familles et la communauté. Lengagement, la conscience sociale, la créativité et le dynamisme de nos écoles seront notre marque de commerce ! »

Article précédent Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême
Prochain article Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée
Imprimer
1970

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

16 juillet 2020/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (1021)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

13 juillet 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (1916)/Commentaires (0)/
Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (1703)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1968)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (1568)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (1745)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (1878)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (1975)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (2347)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (2493)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (3765)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3195)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (2852)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (3687)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (4650)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Mise à jour du plan de reprise des activités du CÉF

Le 11 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, À la lumière des plus récentes informations communiquées par les autorités provinciales, le CÉF a procédé à une mise à jour de son plan de reprise des activités. Cette mise à jour comprend des...
12 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Plan de déconfinement du CÉF en vue de la rentrée 2020-2021

Le 4 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, Nous espérons que vous profitez bien de la saison estivale et que vous avez pu passer de bons moments en famille, malgré cette situation inédite que nous vivons actuellement. En collaboration...
4 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top