Skip Navigation

Une foire des sciences totalement en français

Expo-sciences à Mgr de Laval

 

REGINA - Le jeudi 6 juin 2019 avait lieu la foire des sciences de l’école Monseigneur de Laval. Les élèves de la 3e et de la 5e année étaient présents pour exposer leurs projets de recherche des dernières semaines et déployer avec fierté leur travail acharné.

La foire s’est déroulée dans le grand gymnase de l’école et a ouvert ses portes aux parents des élèves et à la communauté fransaskoise. Elle offrait un long parcours de différents kiosques préparés par les élèves.

Les projets exposés couvraient les différents volets du programme d’études en sciences. Les visiteurs pouvaient donc faire un survol et en apprendre davantage au sujet des plantes, des animaux, des phénomènes météorologiques et des machines simples, parmi tant d’autres.

Quand les sciences s’invitent à l’école

Organisée par Simone Terrien, enseignante de 3e année, cette foire a impliqué toute l’école, et ce, pendant plusieurs semaines avant le jour J. Les enseignants, les assistants en éducation inclusive, les parents et les nombreux bénévoles ont participé d’arrache-pied pour aider les élèves dans leurs projets de recherche et faire de cet évènement un succès riche en apprentissages et découvertes.  

Contrairement aux années précédentes, Mme Therrien indique que la foire des sciences s’est déroulée juste avant la fin de l’année scolaire : « On a une certaine latitude et on peut choisir. Je pense que c’est bon d’avoir l’expo-sciences à ce temps-ci car les enfants peuvent faire pousser des plantes et ça pousse bien. »

De plus, les élèves dès la prématernelle ont pu profiter de cet apprentissage en science et faire le tour des différents kiosques et poser des questions. Quoi de mieux pour susciter l’intérêt des sciences chez les plus jeunes que ce partage d’information entre les élèves ?

Les jeunes filles et les sciences

L’expo-sciences pouvait compter cette année sur une forte présence de jeunes filles qui ont exposé leurs projets. Verra, élève en 3e année, a présenté un kiosque sur les besoins des plantes. Elle explique qu’elle a beaucoup aimé sa première expérience à cet événement : « J’aime beaucoup les plantes et c’est important d’en prendre soin, et l’année prochaine j’aimerais encore travailler sur les plantes. »

Même chose pour Julianne et Véronique, élèves en 5e année, qui ont présenté un kiosque sur les poulies. Toutes deux étaient contentes du résultat de leur travail qu’elles ont préparé avec beaucoup d’entrain.

Pour expliquer la forte présence des jeunes filles à l’expo-sciences de cette année, l’enseignante mentionne que leur participation diffère d’une année à l’autre : « Cette année, j’ai quatre garçons dans ma classe et j’ai quinze filles, c’est une année de filles ! ».

Selon des statistiques canadiennes datant de 2018, on compte seulement 25 % de femmes occupant des emplois dans le domaine des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques. Apparaît ainsi le rôle primordial d’un évènement comme l’expo-sciences auprès du jeune public féminin. Ce type d’activité permet de nourrir davantage la compréhension et la passion des jeunes envers les sciences et les technologies, tout en encourageant l’intégration des filles, sous-représentées dans ces domaines.

Une compétition et un podium !

« Ça fait 10 ans que les élèves participent à l’expo-sciences avec moi », lance Mme Therrien. Cette année encore, la foire comptait la présence de trois juges en 3e année et trois autres en 5e année. Des prix de 1ère, 2e et 3e places seront donc décernés à chaque équipe qui aura obtenu le plus de points lors de l’évaluation des juges, dépendamment du niveau. 

Chaque équipe a été évaluée sur l’hypothèse, les observations et informations présentées, ainsi que sur la conclusion et les résultats de son expérience. Les gagnants de cette compétition seront dévoilés lors de la dernière assemblée scolaire, c’est-à-dire autour du 20 juin.

D’ici là, tout le personnel enseignant et de soutien scolaire qui a contribué à la bonne tenue de cet évènement se réjouit d’avoir fait une fois de plus rayonner les activités scolaires au sein de la communauté fransaskoise.

Article précédent Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français
Prochain article Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif
Imprimer
26255

Linda A. MoralesConseil des écoles fransaskoises

Autres messages par Linda A. Morales
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Pour le président de l’ACF, Roger Gauthier, « quand il est question de nos droits constitutionnels, on a un devoir d’appuyer ceux qui les revendiquent. »

25 juin 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (32629)/Commentaires (0)/
Une belle initiative au CÉF

Une belle initiative au CÉF

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a décidé de remettre une ceinture fléchée fransaskoise à ses finissantes et finissants.

12 juin 2018/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (34140)/Commentaires (0)/
Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

REGINA - Les années 1968 étaient une période de beaucoup de changements, de revendications politiques, culturelles et sociales, ce qui explique pourquoi les chercheurs s’y attardent.

7 juin 2018/Auteur: Hervé Niragira/Nombre de vues (28036)/Commentaires (0)/
Cours sur les premiers soins en santé mentale

Cours sur les premiers soins en santé mentale

MOOSE JAW - Les 5 et 6 mai derniers, une douzaine de personnes ont participé à une formation sur les premiers soins en santé mentale, animée par Francine Proulx-Kenzle et Roger Gauthier à Moose Jaw.

10 mai 2018/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (32728)/Commentaires (0)/
Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

50 ans d'enseignement en français à l'Université de Regina

REGINA - Voilà maintenant 50 ans que les étudiants et professionnels ont la possibilité d’étudier le français et d’apprendre en français à l'Université de Regina.

10 mai 2018/Auteur: Céline Galophe/Nombre de vues (35687)/Commentaires (0)/
Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

REGINA - Selon un communiqué émis par le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), une entente conclue avec la province permettra à l’École Mgr de Laval de compter sur un deuxième pavillon pour désengorger ses locaux actuels.

24 avril 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (37187)/Commentaires (0)/

C’est fait, une bataille gagnée par le CPIP !

Regina aura une deuxième école élémentaire

Communiqué du Collectif des parents inquiets et préoccupés faisant part de la décision du gouvernement de la Saskatchewan de louer les anciens locaux de l’école St Andrew pour dépeupler le pavillon primaire de l’école Monseigneur de Laval. 

24 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (28536)/Commentaires (0)/
Mise à jour de la cause du CPIP

Mise à jour de la cause du CPIP

Résultats prometteurs de la médiation !

En octobre 2017, le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) a déposé un recours judiciaire contre le gouvernement de la Saskatchewan et le Conseil scolaire fransaskois (CSF) pour la construction d’une nouvelle école primaire à Regina et l’offre des programmes et services équivalents à ceux des écoles de la majorité anglophone.

12 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (31796)/Commentaires (0)/
Lancement de "Contre toute attente"

Lancement de "Contre toute attente"

50 de vie francophone à l’Université de Regina

REGINA - Le 15 mars 2018 , une quarantaine de personnes se sont rendues à La Cité universitaire francophone pour assister au lancement du livre Contre toute attente de l’historien Michael Poplyansky et du chercheur Abdoulaye Yoh.

29 mars 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (33705)/Commentaires (0)/
Lire avec fiston

Lire avec fiston

Travail d’équipe pour donner le gout de la lecture aux garçons

Lire avec fiston est un projet qui vise à donner le gout de la lecture aux garçons de 3e et 4e années en prêchant par l’exemple.

29 mars 2018/Auteur: Julien Cayouette (Le Voyageur)/Nombre de vues (31762)/Commentaires (0)/
Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Comité des langues officielles en tournée

Un groupe de sept membres du Comité permanent des langues officielles des Communes a récemment séjourné dans l’Ouest canadien pour s’informer sur place de l’état critique des services à la petite enfance francophone.

25 mars 2018/Auteur: Anonym/Nombre de vues (32675)/Commentaires (0)/
Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

En septembre 1968, le Centre d’études bilingues de Regina voyait le jour au cœur de l’Université de Regina. Cinquante ans plus tard, La Cité universitaire francophone et le programme du Bac en éducation française sont les fiers représentants de la francophonie à l'université.

1 mars 2018/Auteur: Marie Galophe/Nombre de vues (37783)/Commentaires (0)/
Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Le 7 février dernier, lors de sa séance régulière à Regina, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a décidé d’accorder une région scolaire distincte à Ponteix, accompagnée d’un siège à la table des conseillers scolaires.

24 février 2018/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (34603)/Commentaires (0)/
Un soutien au
 développement de 
l’éducation postsecondaire en français

Un soutien au
 développement de 
l’éducation postsecondaire en français

Collaboration du Collège Mathieu, Saskatchewan Polytechnic et l'Université de Regina

Le Collège Mathieu, la Saskatchewan Polytechnic et l’Université de Regina ont signé une lettre d’intention visant la collaboration mutuelle au chapitre des programmes d’éducation en français dans le domaine de la santé, le 18 janvier dernier, à la Rotonde de la Cité universitaire.

1 février 2018/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (33009)/Commentaires (0)/
Journée des carrières en santé

Journée des carrières en santé

Le Consortium national de formation en santé de La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina a organisé, pour la première fois, une journée des carrières en santé, en collaboration avec l’Université d’Ottawa, le 13 janvier dernier. 

1 février 2018/Auteur: Jeanne Dumas/Nombre de vues (27148)/Commentaires (0)/
RSS
Première678911131415Dernière

 - mercredi 29 mai 2024