Close
Lucas Pilleri

Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français

Une nouvelle cohorte de juristes francophones

Une nouvelle cohorte de juristes francophones

La cérémonie de remise des diplômes s'est faite en présence du doyen de l'Université de la Saskatchewan, du vice-doyen de l'Université d'Ottawa et de la professeure et directrice de programme.
Photo : Avec l'autorisation de Caroline Magnan (2019)

SASKATOON - Pour la première fois, cinq étudiantes de l’Université de la Saskatchewan ont reçu ce 5 juin à Saskatoon une certification de common law en français de l’Université d’Ottawa. Elles sont ainsi les premières à être diplômées de ce programme inédit qui encourage la pratique du droit en français en milieu minoritaire.

Tava Burton, Marie Digney, Isabelle Larocque, Amanda Kimpinski et Laura Schaan ont reçu leur certification lors de la réception annuelle des diplômés de la faculté de droit de l’Université de la Saskatchewan. Il faut dire qu’elles ont relevé avec brio leur défi : suivre un programme de droit de trois ans, dont un tiers en français.

« Étudier dans une langue seconde prend beaucoup de courage et d’ambition. Ça m’a fait bien chaud au cœur de voir que tous les efforts faits par ces femmes ces trois dernières années ont finalement porté leurs fruits », évoque Caroline Magnan, directrice du programme et ancienne élève à l’école Monseigneur de Laval de Regina.

Au cours de leur formation, les cinq étudiantes, issues pour la plupart de l’immersion, ont acquis des compétences en rédaction et en plaidoirie en français. Surtout, elles ont développé une compréhension approfondie des enjeux entourant les droits linguistiques au pays. « Elles ont appris par exemple l’importance de la Loi sur les langues officielles », indique Caroline Magnan.

Un investissement pour l’avenir

D’après la responsable, ce genre de programme assure un bel avenir à la défense des droits linguistiques. « Il y a un intérêt pour l’offre de services juridiques en français. J’ai très hâte de voir ce qu’elles vont faire. »

Amanda Kimpinski, l’une des étudiantes nouvellement diplômées, semble le confirmer : « Mon expérience dans le cadre du programme a été transformatrice et continuera de me façonner tout au long de ma carrière. Les contacts que j’ai noués (…) m’ont incitée à continuer à œuvrer dans les deux langues officielles et à promouvoir les droits linguistiques partout au Canada, et particulièrement dans l’Ouest. »

Le programme en français fait des émules, avec une entente signée en février dernier avec l’Université de Calgary, des cours de common law offerts à l’Université de l’Alberta et à l’Université du Manitoba. Avec cette expansion, c’est la justice en français dans l’Ouest qui est visée : « L’objectif est d’assurer l’accès à la justice dans les deux langues officielles », résume ainsi Caroline Magnan.

L’initiative est soutenue par un financement du ministère de la Justice du Canada, par l’entremise du Fonds d’appui à l’accès à la justice dans les deux langues officielles. « Ça donne une opportunité unique aux étudiants inscrits dans les facultés de droit anglophones qui autrement n’auraient pas eu accès à des cours de common law en français », note la Fransaskoise d’origine, maintenant établie à Calgary.

La plus-value du réseau

Élément crucial de son succès, le programme fait appel au soutien de professionnels bilingues de la province. Aussi, « une grande partie de la réussite du programme est due à l’appui de la communauté fransaskoise », souligne la professeure de droit.

L’Association des juristes d’expression française de la Saskatchewan (AJEFS) a, entre autres, accueilli des stagiaires et offert du mentorat, jumelant les étudiantes avec des mentors aguerris, francophones ou francophiles. « Le programme donne ainsi la chance de faire partie d’un réseau. Ça permet de développer aux étudiants une expertise unique. Ça peut ouvrir beaucoup de portes, notamment dans les cours et dans la fonction publique. »

Les cinq femmes ont aussi effectué un échange à l’Université d’Ottawa, ont suivi des cours par vidéoconférence, ont effectué un stage au sein de cabinets œuvrant en français en Saskatchewan et ont réalisé une recherche dirigée. Enfin, elles ont pu participer au tout premier Concours de plaidoirie Michel-Bastarache, où elles se sont brillamment illustrées.

Les cinq femmes sont les premières à bénéficier de ce programme conjoint unique en son genre au Canada. En 2020, six étudiants devraient être diplômés à leur tour.

Article précédent 62,6 millions de dollars pour lutter contre la pénurie d’enseignants
Prochain article Une foire des sciences totalement en français
Imprimer
20186

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

14 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (1864)/Commentaires (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

11 juin 2021/Auteur: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2030)/Commentaires (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

11 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3582)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

D’ici 2025, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier leurs besoins en infrastructure en vue de la construction d'une nouvelle école élémentaire.

27 mai 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse/Nombre de vues (3421)/Commentaires (0)/
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

17 mai 2021/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3018)/Commentaires (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

26 avril 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (3918)/Commentaires (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

21 avril 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (5239)/Commentaires (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (5573)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (4525)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (6604)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (4064)/Commentaires (0)/
La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

Le ministre de l’Éducation a rencontré les présidences d’organismes fransaskois afin de discuter du projet de nouvelle école francophone à Prince Albert.

4 février 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (4624)/Commentaires (0)/
Éducation en français sous respirateur artificiel

Éducation en français sous respirateur artificiel

Ça va mal dans le monde de l’éducation universitaire en français en Ontario

3 février 2021/Auteur: Réjean Grenier/Nombre de vues (5392)/Commentaires (0)/
La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

Des universités canadiennes ont adopté un système de notation où les étudiants peuvent désormais choisir la mention « réussite » ou « échec »

3 février 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (5138)/Commentaires (0)/
École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

École en pandémie : manque de ressources pour aider les élèves

Manque de ressources dans les écoles pour aider les élèves à gérer leurs émotions en pandémie

29 janvier 2021/Auteur: Ericka Muzzo – Francopresse /Nombre de vues (4776)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Un jardin hydroponique à l'école Boréale

Projet de jardin hydroponique à l’École Boréale de Ponteix Le jardin hydroponique s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’École Boréale et l’association communautaire Les Auvergnois de Ponteix. À travers ce jardin, les élèves ont créé un...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

On célèbre le Mois national de l'histoire autochtone à l'école Ducharme

La journée de lancement du mois national de l’histoire autochtone a été célébrée à l’école Ducharme le 01 juin 202. Le projet de cette journée était : j'enseigne sur le territoire du traité #4. À cet effet, il y a eu création des chemises avec...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF offre maintenant le programme Jeune apprenti de la Saskatchewan (JAS / SYA)

Le programme Jeune apprenti Saskatchewan (JAS / SYA) donne aux élèves du secondaire l'occasion d'en apprendre davantage sur les cheminements de carrière dans les métiers spécialisés et de prendre une longueur d'avance dans leur choix de...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF et l’Ambassade de Tunisie au Canada collaborent pour recruter des talents francophones

Regina, le 23 juin 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) et l’Ambassade de Tunisie au Canada collaborent pour recruter des talents francophones. « Ce partenariat repose sur nos valeurs profondes d’ouverture sur le monde, la...
23 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Sept élèves du CÉF reçoivent la médaille académique du Gouverneur général du Canada

Regina, le 22 juin 2021 – Sept élèves du CÉF ont reçu la Médaille académique du Gouverneur général du Canada pour l’année scolaire 2019-2020. Les lauréats ont été dévoilés plus tôt ce mois. Une médaille de BRONZE est remise à l’étudiante ou à...
22 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Partenariat entre l’Université TÉLUQ et le Conseil des écoles fransaskoises

Regina, le 21 juin 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer un partenariat avec l’Université TÉLUQ, membre du réseau de l’Université du Québec, en vue d’enrichir l’offre de perfectionnement professionnel à ses...
21 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Fatma-Zohra Henni nommée à la direction du Pavillon élémentaire de l’école Monseigneur de Laval

Regina, le 22 juin 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer la nomination de Fatma-Zohra Henni à la direction du pavillon élémentaire de l’école Monseigneur de Laval à Regina à compter de la rentrée scolaire...
21 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

LE CSF SALUE LE DÉPÔT DU PROJET DE LOI C-32 SUR LES LANGUES OFFICIELLES

Regina, le 16 juin 2021 – Le Conseil scolaire fransaskois (CSF) accueille favorablement le dépôt du projet de loi C-32 sur les langues officielles visant à assurer l’égalité réelle du français et de l’anglais hier à la Chambre des communes. Le...
16 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

LE CÉF OFFRE SON APPUI AUX FAMILLES QUI SOUHAITENT INSCRIRE LEURS ENFANTS AU CAMP VOYAGEUR

Regina, le 1er juin 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer sa participation à l’édition 2021 du Camp voyageur. Après une année d’absence, en raison de la COVID-19, les parents d’élèves du CÉF pourront bénéficier d’un...
1 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

NOMINATION DE MARIE-FRANCE LENOUAIL À LA DIRECTION DE L’ÉCOLE DU PARC

Regina, le 26 mai 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer la nomination de Marie-France LeNouail à la direction de l’école du Parc de Régina pour la rentrée scolaire 2021-2022. Mme LeNouail possède une riche...
26 mai 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top