Close
Yohan Boka
/ Catégories: Mots d'ados, 2014

Samba et Sogolon la sorcière

Il était une fois une sorcière du nom de Sogolon qui vivait dans un village africain appelé Zabota. Elle voulait tuer tous les hommes du village et rendre leurs femmes malheureuses par pure méchanceté. Personne ne savait pourquoi Sogolon agissait ainsi. Dans le village, toutes les femmes s’étaient habituées à la colère de Sogolon et continuaient à vivre leur vie sans s’en préoccuper sauf Samora qui était plus sage, plus belle que toutes les autres.  Elle était malheureuse parce que lorsqu’elle est tombée enceinte, son époux est allé combattre la sorcière et depuis ce jour, personne ne l’a revu. 

Un jour, pendant que les femmes s’occupaient de leurs enfants, Samora se sentit mal et alla se reposer dans sa case; tout -à-coup son ventre se mit à bouger et elle entendit une voix qui lui dit :

— Mère, enfante-moi. 

Samora répondit : 

— Un enfant qui parle dans le ventre de sa mère s’enfante tout seul. 

L’enfant sorti du ventre de sa mère et dit :

— Je m’appelle Samba, mère lave moi.

— Un enfant qui s’enfante tout seul se lave tout seul.

Samba courut et se jeta dans le vase qui se trouvait au fond de la case; il était tellement content de prendre son premier bain qu’il se mit à éclabousser de l’eau partout et sa mère dit : 

— Ne gaspille pas l’eau! Sogolon a asséché les puits du village. 

L’enfant sortir la tête de l’eau et dit :

 Mère qui est Sogolon ? 

  La méchante sorcière du village.

Samba dit encore : 

  Mère, où  est mon père? 

  Ton père a été tué par la sorcière. 

  Mère, est mon oncle? 

  Sur la route des fleurs empoisonnées, pour aller combattre la sorcière. 

Il sortit de la case et courut à une vitesse incroyable, en route pour retrouver son oncle et combattre avec lui la sorcière. Samba trouva enfin son oncle et se présenta à lui en disant :

  Bonjour mon Oncle,  je suis Samba ton neveu.

  Samba mon neveu? Impossible! Ma sœur était toujours enceinte quand j’ai quitté le village. 

Samba était vraiment petit (de la taille d’un nouveau-né), mais persistant et il décida de suivre son oncle. L’oncle arriva chez la sorcière et cria : 

  Sogolon je suis là pour te tuer et venger la mort de tous mes frères.

Sogolon avait des fétiches qui lui ouvraient la porte avec une chanson chaque fois qu’elle devait sortir :

  Tremblez de peur, tremblez d’effroi elle arrive; tremblez de peur tremblez de joie la voilà Sogolon! 

Sogolon sortit de la case toute parée d’or et de diamant ; aucune femme ne pouvait égaler sa beauté.

  Qu’est ce que tu veux petit humain ? Va-t’en avant que je te jette à manger à mes fétiches. 

L’oncle refusa de partir, alors Sogolon s’écria : 

  GARDES, ATTRAPEZ-LE! 

Samba qui avait suivi son oncle l’aida à s’échapper. Sogolon était tellement en colère qu’elle décida de tuer Samba quoiqu’il arrive parce qu’il s’était montré plus fort et plus intelligent qu’elle. Le lendemain matin, la sorcière envoya ses meilleurs fétiches à la recherche de Samba; elle leur ordonna de mettre tout le village à feu et de lui ramener Samba vivant. Les fétiches s’exécutèrent immédiatement. Ils arrivèrent dans le village :

  Notre reine veut qu’on lui ramène Samba. Malheur à celui qui essayera de nous en empêcher.

Samba sortit de sa case et se mit à courir très vite. Les fétiches allèrent à sa poursuite; quelque temps plus tard, Samba revint avec 3 hommes. Tout le monde se demandait qui pouvait bien être ces hommes, c’était les fétiches de Sogolon à qui Samba avait réussi à redonner forme humaine par son courage et sa bravoure. Le village était en fête et les villageois offrirent un chant à samba : 

  « Samba n’est pas grand, mais il est vaillant, Samba n’est pas grand, mais il nous libère »

Pendant ce temps, l’un des fétiches de Sogolon lui dit :

  Maîtresse, trois de vos fétiches sont redevenus humain.

  Quoi?!?!

  Oui, je les vois repartir chez eux et c’est Samba qui les a libérés. 

  Encore ce petit morveux! Je vais me venger! Vous trois partez tout de suite à la source d’eau du village.

Les jours passèrent et un après l’autre, les vases d’eau se vidèrent, les plantes moururent; peu à peu il n’y avait ni eau ni nourriture; 

  Les enfants meurent de soif et de faim.

  Ceci est de la faute de Sogolon. 

  Je suis sûr qu’elle est la seule à pouvoir faire une telle sècheresse.

  Même les chiens qui sont partis dans la forêt chercher de l’eau et de la nourriture sont revenus bredouilles.

  Nous sommes perdus!

Samba dit : 

  Je vais aller enquêter sur le puits moi-même.

Samba décida de sauver une fois de plus son village en utilisant sa petite taille. L’eau provenait d’une grotte et Samba se rendit à l’intérieur pour savoir ce qui se passait réellement. Il découvrit que c’était une grosse roche qui bloquait le passage de l’eau et il usa de toutes ses forces pour déplacer le rocher. L’eau revint rapidement et inonda la grotte. Samba savait qu’il ne pouvait sortir de la grotte avant que l’eau ne l’atteigne et il essaya de courir le plus vite possible, mais en vain. L’eau jaillit et Samba avec elle. 

Les villageois ont dansé et chanté lorsque l’eau est revenue, mais leur joie se transforma en tristesse et en colère lorsqu’ils virent Samba inanimé dans l’eau. Ils décidèrent tous de se rendre chez Sogolon et lui faire payer la mort de leur héros. La mère de Samba était inconsolable, elle pleurait, criait et jurait d’en finir avec Sogolon.

Tout à coup on entendit une voix qui dit : 

  Mère, pourquoi pleures-tu? 

Samora ouvrit les yeux sécha ses larmes et cria : 

  Mon Dieu! Merci d’avoir entendu mes prières! 

Les villageois se remirent à danser et à chanter pour leur vaillant héros. Chacun retourna vaquer à ses occupations avec une grande joie. Plusieurs ont pu prendre un bon bain, chose qu’ils n’avaient pas faite depuis longtemps. 

Le lendemain matin quand Sogolon la sorcière apprit que Samba avait réussi à ramener l’eau au village, elle était tellement en colère, qu’elle décida de se rendre elle-même au village et d’en finir avec ce minuscule être qui lui faisait perdre la face et qui avait redonné joie à tous ces villageois qu’elle détestait. Mais avant de partir, elle décida de cueillir des plantes qui lui serviraient de  poison pour tuer tous les villageois en infectant l’eau de la source. 

Au même moment, Samba avait décidé d’aller dans la forêt et cueillir de belles pommes qui étaient plus hautes que lui. Perché sur l’arbre, il aperçu Sogolon en train de couper des plantes et il se dit : 

  Oh qu’elle est belle ! Pourquoi Dieu l’a fit-elle  aussi belle, mais avec un cœur si noir? 

Sogolon se baissa à nouveau pour cueillir des plantes et Samba vit une épine dans le dos de Sogolon et il se demanda pourquoi bien elle avait cette épine. Il décida de la lui ôter plutôt que de lui faire du mal. 

Samba grimpa plus haut dans l’arbre et dès que Sogolon eu la tête baissée, il lui sauta dans le dos et retira l’épine. La douleur fut si forte que Sogolon poussa un cri qui fit trembler le ciel et la terre et qui fit peur à tous les animaux de la forêt, même au roi de la jungle, le lion. Samba avait libéré « la sorcière  »  de son lourd et douloureux secret. Sogolon s’était transformée en une méchante sorcière tout simplement parce qu’elle souffrait et elle ne voulait donc pas qu’une autre femme soit heureuse. Raison pour laquelle elle transformait leurs époux en fétiches et tarissait la source d’eau du village. Après avoir perdu l’épine, Sogolon s’est transformé en une merveilleuse et gentille femme. Son regard méchant et meurtrier avait totalement disparu pour laisser place à des yeux doux comme un ruisseau. En guise de remerciement, elle donna un baiser à Samba. Ce baiser, à son tour, rendit à Samba sa taille normale : il devint tout- à -coup un homme à l’allure imposante. Il était tellement beau que Sogolon tomba sous son charme. 

Au village, la vie avait repris son cours. Les hommes que Sogolon avait transformés en fétiche avaient repris forme humaine et avait regagné leurs familles et leurs foyers. Samba se rendit au village accompagné de Sogolon; 

  Qu’est-ce que cette sorcière fait ici?

  On devrait tuer cette sorcière pour toutes les choses qu’elle a faites.

  Attendez, laissez-moi vous expliquer. Sogolon avait une épine dans le dos qui la faisait énormément souffrir, ce qui la rendait méchante. Donc moi, je lui ai retiré  ce qui la rendu gentille. 

  Comment le sais-tu qu’elle est devenue gentille?

  Écoutez-moi! J’ai retransformé vos maris en humain et j’ai enlevé le sort que j’ai mis sur Samora. Ce sort était qu’à chaque bébé qu’elle aurait, elle devrait le porter dans son ventre pendant 20 ans et j’ai aussi rendu à Samba la taille qui lui revenait.

  Alors c’est donc toi qui avais jeté un sort sur Samora! Elle est en effet restée enceinte pendant 20 ans. 

C’est ainsi qu’elle regagna la confiance des villageois et qu’elle fut acceptée au village. Peu après, les tourtereaux se marièrent, vécurent très heureux et eurent beaucoup, beaucoup d’enfants.

Imprimer
3920

Navigation du site

Categories

Back To Top