Close
L'Eau vive
/ Catégories: Arts et culture, Musique, 2016

Ponteix aux demi-finales des Francouvertes

Le groupe fransaskois se produira à Montréal le 12 avril

Le groupe fransaskois Ponteix

Le groupe fransaskois Ponteix

De gauche à droite: Kyle Grimsrud-Manz, Mario Lepage et Adam Logan
Les jeux sont faits! Les neuf artistes et formations qui accèdent aux demi-finales de la 20e édition des Francouvertes sont maintenant connus. Parmi eux, le groupe Ponteix de Mario Lepage qui  sera de nouveau sur scène à Montréal le 12 avril pour la prochaine étape du concours. Il a été sélectionné suite à sa performance qui a charmé les juges et séduit le public le 28 mars dernier.

Mario Lepage a bien apprécié l’expérience montréalaise: « On était super content de participer dans la demi finale. On est surtout habitué de jouer devant des gens qui ne comprennent pas forcément toutes nos paroles vu qu'on joue souvent pour des anglophones. C'est rassurant de savoir que même les francophones aiment ce qu'on fait! Les gens dans la salle étaient super sympathiques et nous ont accueillis à bras ouverts! » 

Description du groupe sur le site BRBR de TFO :

Nommé d’après une bourgade fransaskoise qui résiste autant que faire se peut à l’assimilation de sa culture, le quatuor (fransaskois via son chanteur, Mario Lepage) offre une dream pop orfévrée au déploiement savant, vaste autant que groovy, complexe autant que colorée, aux textures synthétiques riches et vives et aux mesures atypiques aisément intégrées. On pense ici à un croisement entre Tame Impala, la facette plus atmosphérique d’Animal Collective et, bon, Radiohead aussi, livré avec un aplomb qui donne du tonus même aux moments plus oniriques des compositions. La pop hypermoderne de PONTEIX est au diapason occidental et apparaît comme un jalon efficace de la persistance franco du ROC.


Imprimer
4039

Navigation du site

Categories

Back To Top