Close

 

Navigation du site


Categories

Les jeunes invités à entrer dans l’Atelier de Joe Fafard

Image
Tiré du guide L’Atelier développé par le Conseil culturel fransaskois (CCF)
crédit: CCF

Un autre projet vient de s’ajouter à la collection du Conseil culturel fransaskois (CCF) consacrée au célèbre sculpteur fransaskois. Cette fois, l’organisme lance un guide pédagogique destiné aux élèves en écoles francophones et d’immersion.

L’atelier ou le studio d’un artiste est un lieu de travail, d’exploration, de création et de découverte. C’est précisément cet univers que le CCF a cherché à recréer grâce à sa nouvelle offre éducative L’atelier, première d’une série de guides pédagogiques sur les artistes de la Saskatchewan et destinés aux écoliers de la première à la sixième année.

Entre familiarité et créativité

Zoé Fortier, responsable du secteur scolaire au CCF et coordonnatrice de la nouvelle publication, elle-même artiste visuelle et pédagogue, est plongée dans l’univers artistique de Joe Fafard depuis longtemps.

Après avoir animé plusieurs ateliers en hommage au sculpteur, dont un à la galerie Mackenzie de Regina en novembre dernier, Zoé Fortier décrit avec grande fierté ce guide qu’elle conçoit comme une continuité, mais aussi une nouvelle façon de piquer la curiosité des enfants, des enseignants et des parents pour cette figure fransaskoise emblématique.

« Ce guide permet de découvrir Joe d’une façon interactive, de découvrir sa démarche et d’apprendre à le connaître par l’action tout en explorant des sujets familiers comme les animaux de nos plaines qui se dressent comme des sculptures dans nos paysages », illustre-t-elle

L’art à l’école

Image
Tiré du guide L’Atelier développé par le Conseil culturel fransaskois (CCF)
crédit: CCF

Étant donné les circonstances qui ont limité l’accès des écoles aux artistes, le CCF se donne les moyens, grâce à ce guide, de diversifier les façons d’interagir avec les établissements. 

« C’est une façon d’outiller les enseignants et de reconnaître leur autonomie en leur donnant des ressources supplémentaires sur les référents culturels fransaskois qu’ils peuvent utiliser à leur guise », détaille Zoé Fortier.

Élaboré avec la collaboration d’artistes pédagogues, et dans le respect des résultats d’apprentissage énoncés par le ministère de l’Éducation, ce cahier permet d’ouvrir de nombreuses portes, au-delà du contenu pédagogique : « Ce n’est pas tout le monde qui connaît Joe Fafard et surtout ses origines francophones, alors nous avons aussi inséré plusieurs liens dans le guide, notamment vers le documentaire Selfie qui permet d’en apprendre davantage sur ce personnage incontournable », poursuit la coordonnatrice.

Une page du patrimoine

Le livret, à mi-chemin entre création artistique, éducation, histoire et patrimoine, a été réalisé en collaboration avec la Société historique de la Saskatchewan (SHS), ce qui, selon Zoé Fortier, était un partenaire tout à fait naturel. « On n’écrit pas une biographie pour enfants de la même façon que pour les adultes et la SHS avait déjà une expertise dans ce domaine. »

L’aspect patrimonial du projet est au cœur de la démarche du CCF pour ce guide qui est aussi axé sur l’héritage identitaire du sculpteur. « Je crois que sa perspective canadienne-française a eu un impact sur son œuvre et que ce serait regrettable de ne pas en parler, même si cela ne doit pas prendre toute la place. C’est une façon de se souvenir et de ne pas l’oublier en tant que communauté fransaskoise », estime l’artiste.

Le guide réussit ainsi le pari de faire découvrir l’univers ludique et accessible d’un artiste qui a élevé son art aux plus hautes marches d’un podium prisé par de nombreux appelés, remporté par peu d’élus. 

Le prochain guide de la série L’Atelier du CCF plongera, cette fois, dans l’espace créatif de la non moins célèbre auteure-compositrice-interprète Carmen Campagne.

Imprimer
4884

Theme picker

Back To Top