Close
Jean-Pierre Picard
/ Catégories: Communautaire

Carmen Campagne reçoit l'Ordre du Canada

Deux natifs de la Saskatchewan honorés par le gouvernement canadien

Carmen Campagne

Carmen Campagne

Avec ses chansons amusantes et tant appréciées par ses jeunes fans, l'artiste fransaskoise Carmen Campagne sait éblouir son public grâce à ses chansons plus dynamiques et colorées les unes que les autres.
Le 30 décembre dernier, le très honorable David Johnston, Gouverneur général du Canada, a dévoilé les noms des 90 nouvelles nominations au sein de l’Ordre du Canada. Parmi ces personnes on retrouve 2 natifs de la Saskatchewan: Daniel Ish et Carmen Campagne

Daniel Ish - (Officier de l’Ordre du Canada)

Surtout connu pour son rôle d’adjudicateur en chef du Secrétariat d’adjudication des pensionnats indiens, Daniel Ish a occupé les fonctions de doyen de la faculté de droit de l’Université de la Saskatchewan pendant 9 ans entre 1982 et 2004. Il a effectué de nombreux travaux internationaux, tout particulièrement comme conseiller dans le cadre de plusieurs projets de réforme juridique dans des pays en voie de développement. Il préside le Comité régional des Prairies au sein du Conseil canadien des normes de la radiotélévision.

Carmen Campagne -  (Membre de l’Ordre du Canada)

Originaire de Willow Bunch cette Fransaskoise issue de la talentueuse famille Campagne a une feuille de route bien remplie au niveau artistique. Après avoir fait partie du groupe Folle Avoine en compagnie de ses sœurs et son frère dans les années 70, elle entreprend une carrière dans l’enseignement. Puis elle revient à la musique et amorce une prolifique carrière solo qui lui a permis d’enrichir l’univers musical des touts petits et des jeunes de cœur.

Petit historique de l’Ordre du Canada

L’Ordre du Canada est la plus haute distinction honorifique décernée par le gouvernement canadien. La devise de l’Ordre est, DESIDERANTES MELIOREM PATRIAM (ils veulent une patrie meilleure).

C’est sous MacKenzie King qu’un comité a recommandé à la Chambre des communes, en 1942, d’établir un ordre honorifique purement canadien. Un an plus tard il approuvait la création de la Médaille du Canada qui serait remise pour “services méritoires bien au-delà du devoir”. Mais cette médaille n’a jamais été décernée à qui que ce soit.

À la fin des années 40, le Premier ministre Louis St-Laurent demande à Vicent Massey de raviver le dossier. Le rapport Massey déposé en 1951 recommande la création d’un Ordre canadien dont les récipiendaires seraient choisis par un comité central et non-partisan.

Il faudra attendre encore quinze ans avant que finalement soit instauré l’Ordre du Canada à l’occasion du centenaire de la Confédération canadienne. 

Depuis sa création, environ 6 000 personnes ont reçu cette distinction dans l’une de ses trois catégories : Compagnon (C.C.), Officier (O.C.) et Membre (C.M.).

Imprimer
219

Navigation du site

Categories

Back To Top