Close

Lancement du Réseau des villes francophones et francophiles

Plan d’action pour un phare de la francophonie d’Amérique

Adrien Cantin 3723

Ils étaient plus de 300 élus municipaux et intervenants des milieux du développement économique, du tourisme ou de la culture d’un peu partout sur le continent en fin de semaine dernière, à Québec, venus poser les premières pierres d’un édifice qu’ils veulent ériger en un gigantesque phare de la francophonie : le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique.

Éducation: 25 ans de l’arrêt Mahé

Le droit scolaire continue son chemin au Canada français

Jean-Pierre Dubé (Francopresse) 6573

L’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés de 1982 comprenait-il la gouvernance des établissements d’enseignement? Des parents francophones d’Edmonton ont pris les devants et gagné en Cour suprême en 1990. Une jurisprudence était fondée. Celle de l’arrêt Mahé.

« La communauté souffre encore d'un complexe de minorité »- Roger Lepage

Rencontre avec l'avocat réginois Roger Lepage

Administrator 3050

REGINA - L’avocat fransaskois Roger Lepage a reçu, le 23 septembre à Québec, l’Ordre des francophones d’Amérique pour sa contribution à l’épanouissement du français. Ardent défenseur des droits francophones dans l’Ouest, Roger Lepage fait le point sur l’état du français en Saskatchewan.

Deux Québécois à la Fête fransaskoise dans le cadre d’un projet de documentaire

À la découverte de la francophonie canadienne

Michèle Fortin (EV) 6518

CIRCLE H RANCH - Ils s'appellent Francis Groulx et Nathaël Michaud. Le premier avait commencé des études en aéronautique avant de se tourner vers le cinéma et les communications. Le second a étudié les communications avant de se tourner vers l'aéronautique. Un chassé-croisé entre deux amis qui se connaissent depuis l'âge de 8 ans.

Des jeunes de moins en moins bilingues

Rapport du comité sénatorial des langues officielles

Alex Antonacci (Francopresse) 3095

Le comité sénatorial des langues officielles a déposé la semaine dernière son rapport sur l’étude des meilleures pratiques en matière de politique linguistique et d’apprentissage d’une langue seconde. Un constat est clairement mis en évidence : les jeunes Canadiens sont de moins en moins bilingues.

Bilinguisme: les francophones et les anglophones invités à mieux se connaître

Une belle initiative du club Rotary de Moncton

MONCTON - Dominic Cardy, chef du NPD au Nouveau Brunswick et Mathieu Wade, sociologue de l’Université de Moncton, ont partagé leurs points de vue sur la question sensible du bilinguisme lors d’un dialogue public au début du mois de mai au Collège Oulton de Moncton.

RSS
1234567

Navigation du site

Categories

Back To Top