Skip Navigation
Faire reconnaître l’apprentissage non formel et informel du français

Faire reconnaître l’apprentissage non formel et informel du français

En dehors du cursus scolaire, les situations d’apprentissage sont infinies. C’est le message que veut faire passer le Réseau pour le développement de l’alphabétisme et des compétences (RESDAC). Une considération que l’organisme veut faire inscrire dans la modernisation de la Loi sur les langues officielles.

Que ce soit dans un cours de danse, en cuisinant avec sa grand-mère ou encore en visionnant une démonstration en ligne pour réparer son aspirateur, les apprentissages informel et non formel se font tout au long de la vie, soutient le RESDAC.

En contexte de minorité linguistique, ces situations d’apprentissage en français jouent un rôle fondamental dans la vitalité des communautés et dans l’usage de la langue française hors des établissements d’éducation.

Une reconnaissance officielle

Il était donc important d’en faire mention dans la nouvelle Loi sur les langues officielles selon Denis Desgagné, directeur général du RESDAC : « Selon nous, il fallait que cette composante d’apprentissage non formel et informel soit reconnue. L’UNESCO et l’OCDE en parlent déjà depuis plusieurs décennies. »

Image
Denis Desgagné, directeur général du Réseau pour le développement de l’alphabétisme et des compétences (RESDAC) Crédit : Archives L’Eau vive

Après des mois d’efforts, le RESDAC est parvenu à faire voter un amendement en ce sens par le Comité des langues officielles. Le 17 février, la proposition présentée par la députée néo-démocrate Nikki Ashton demandait ainsi la modification du nouvel article 41(3) afin qu’il fasse figurer le crucial ajout.

« Le gouvernement fédéral s’engage à renforcer les possibilités pour les minorités francophones et anglophones de faire des apprentissages de qualité, en contexte formel, non formel et informel, dans leur propre langue tout au long de leur vie, notamment depuis la petite enfance jusqu’aux études postsecondaires. »

Plusieurs façons d’apprendre

« Nous avons été confrontés à beaucoup d’incompréhension, tant de juristes que de la part des députés du Comité permanent des langues officielles, relate Denis Desgagné. Ils posaient beaucoup de questions et ne saisissaient pas la différence entre le non formel et l’informel. »

Le responsable et son équipe ont donc entrepris un travail de vulgarisation sur la distinction entre ces trois types d’apprentissage.

L’apprentissage formel est celui qui se fait dans des institutions d’enseignement, du préscolaire à l‘université. L’informel est l’apprentissage qui se fait de manière spontanée, en famille, entre amis ou entre collègue, à travers les échanges et les discussions.

Le non formel, quant à lui, est organisé et structuré, mais ne se donne pas dans un cadre scolaire. Par exemple, un atelier de poterie dans un centre communautaire ou un tutoriel de programmation en ligne sont des situations d’apprentissage non formel.

« Si je donne une formation sur le changement social à des organismes communautaires, c’est aussi du non formel », illustre Denis Desgagné.

Pourquoi ces considérations sont-elles si importantes ? « Il faut prendre conscience de ces trois dimensions pour les favoriser, les conditionner, les intégrer dans nos stratégies, répond le directeur du RESDAC. La reconnaissance de ces dernières dans la Loi sur les langues officielles va permettre aux organismes de les identifier et de les promouvoir en synergie. »

La Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), qui propose des formations et des activités aux jeunes de tout le pays, se félicite de cette avancée.

« Nous sommes ravis que la Loi reconnaisse le rôle que les communautés jouent dans l’éducation des jeunes », affirme la directrice générale de la FJCF Josée Vaillancourt. « Leur construction identitaire passe, entre autres, par des expériences significatives en français, à l’extérieur des murs de l’école. »

Le RESDAC compte pour sa part intervenir par le biais de campagnes en faveur des différents types d’apprentissage, afin de provoquer des occasions d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences de l’enfance à l’âge d’or.

Différents types d’apprentissage
Selon des informations de l’Observatoire compétences-emplois de l’Université du Québec à Montréal
L’apprentissage formel : est donné dans un contexte organisé et structuré comme un établissement d’enseignement, de formation ou sur le lieu de travail ; est explicitement désigné comme apprentissage et intentionnel ; résulte habituellement sur une validation ou certification
L’apprentissage informel : se trouve dans les activités de la vie quotidienne – travail, famille, loisirs ; n’est pas organisé et n’est pas structuré ; est non intentionnel ; on parle parfois d’apprentissage expérientiel
L’apprentissage non formel : fait partie d’activités planifiées qui ne sont pas explicitement désignées comme apprentissage ; est intentionnel de la part de l’apprenant ; les activités communautaires s’inscrivent dans ce type d’apprentissage

 

Article précédent Trois minutes pour convaincre
Prochain article Le gouvernement donne son aval pour deux nouvelles écoles
Imprimer
3060

Anne-Hélène Mai – IJL-Réseau.PresseMarie-Lou Bernatchez

Autres messages par Anne-Hélène Mai – IJL-Réseau.Presse
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (20954)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (22179)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (26089)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (27936)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (25441)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (21743)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (28078)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (30556)/Commentaires (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

16 mai 2020/Auteur: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Nombre de vues (18984)/Commentaires (0)/
Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Je me sens un peu plus animée durant mes leçons virtuelles. C'est comme si j'étais une comédienne dans une pièce de théâtre.

14 mai 2020/Auteur: Webmestre/Nombre de vues (19406)/Commentaires (0)/
Le téléenseignement, une expérience formatrice

Le téléenseignement, une expérience formatrice

J'ai eu le bonheur de vivre l'expérience de l'enseignement à distance il y a une douzaine d'années dans un autre contexte et cette expérience continue d'influencer l'utilisation que je fais de la technologie dans l'enseignement des mathématiques en salle de classe depuis ce temps.

1 mai 2020/Auteur: Webmestre/Nombre de vues (20082)/Commentaires (0)/
Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

J’ai proposé à mes élèves un défi, non obligatoire : faire une capsule vidéo pour la salle de classe au sujet de la COVID-19. J’ai reçu 10 vidéos sur 13 élèves !

30 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (24201)/Commentaires (0)/
Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Le manque de juges, avocats, procureurs et greffiers bilingues en milieu minoritaire est une réalité de longue date. Mais l’immersion, de plus en plus populaire au pays, pourrait constituer une piste de solution.

14 avril 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (25551)/Commentaires (0)/
Les nouvelles écoles fransaskoises absentes du budget provincial

Les nouvelles écoles fransaskoises absentes du budget provincial

La construction de nouvelles écoles fransaskoises devra attendre

Dans son plan de dépenses de plus de 14 milliards de dollars, rien n’est prévu pour la construction des nouvelles écoles tant attendues par les Fransaskois.

9 avril 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (21814)/Commentaires (0)/
Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement

Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement

Depuis le 20 mars, les écoles fransaskoises sont fermées en raison de la pandémie de la COVID-19. Le personnel du CÉF opte désormais pour le télétravail et le télé-enseignement.

3 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (22595)/Commentaires (0)/
RSS
Première2345791011Dernière

 - lundi 11 décembre 2023