Close
Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Après les fêtes, La Cité universitaire francophone à Regina a repris les cours le 11 janvier 2021. Le début du semestre d’hiver est l’occasion de revenir sur une expérience étudiante inédite depuis le début de la pandémie, où distanciation rime avec isolement.

Sarah Arscott

Sarah Arscott est étudiante en 4e année au baccalauréat en éducation et en histoire.

Crédit: courtoisie

 Depuis la rentrée en automne 2020, les cours universitaires ne sont plus donnés qu’à distance, la plupart des cours étant offerts en vidéoconférence. Selon Sarah Arscott, étudiante en 4e année au baccalauréat en éducation et en histoire, certains professeurs ont eu du mal à s’adapter aux outils technologiques, et certains ont entièrement cessé de présenter leurs cours en direct. 

Pour Danielle Nelson, étudiante en 3e année au baccalauréat en éducation et en arts, il a fallu trouver des stratégies pour mieux structurer la journée. « La charge de travail m’a rapidement dépassée au semestre dernier. Maintenant, je fais une liste de vérification que je coche après avoir fini chaque tâche. » 

De la séparation à la solitude

Avec la distanciation, c’est le manque de relations sociales qui marque l’expérience étudiante en 2020-2021. Kassandra Hipkins, présidente de l’Association jeunesse fransaskoise (AJF) et étudiante en 3e année au baccalauréat en éducation, témoigne : « Dans le bac, tout le monde est vraiment proche, nous sommes comme une grosse famille. Ne pas être avec les autres personnes a changé le vibe des cours. » 

Kassandra Hipkins

Kassandra Hipkins est Présidente de l’Association jeunesse fransaskoise (AJF) et étudiante en 3e année au baccalauréat en éducation.

Crédit: courtoisie

La possibilité de faire des blagues en classe pour détendre l’atmosphère manque à la jeune étudiante. Le format de cours sur la plateforme numérique Zoom est trop impersonnel pour s’adonner à ce genre de choses.

La solitude est un fardeau difficile à porter pour les étudiants par temps de confinement. « Beaucoup d’étudiants ont découvert qu’ils avaient de l’anxiété et qu’ils étaient tombés en dépression à cause de la quarantaine », souligne Kassandra Hipkins. 

Dans plusieurs universités du pays, des groupes d’étudiants dénoncent l’accentuation d’une « crise de la santé mentale » durant la pandémie. Depuis près d’une décennie, l’Université de Regina offre à cet égard un service de consultation pour les étudiants qui souffrent de problèmes de santé mentale. Un service très utilisé en temps de pandémie, même si toutes les consultations se font en vidéoconférence. 

Une solitude difficile à briser

L’Association des étudiants de Regina ainsi que plusieurs clubs universitaires ont organisé toute une série d’événements en ligne durant le semestre. Toutefois, nombreux sont les étudiants à ne pas prendre part à ces activités.

Hope Hartwell, étudiante en 4e année au baccalauréat en éducation, participait avant la crise sanitaire aux événements du club d’improvisation théâtrale de l’Université de Regina. Mais depuis le début de la pandémie, bien que le club continue d’organiser des sessions en ligne, la jeune femme n’a participé que quelquefois, trouvant l’exercice de l’ « impro » trop difficile à distance. 

Danielle Nelson a aussi trouvé les activités parascolaires en ligne moins amusantes. « Je suis une personne qui participe beaucoup aux événements en temps normal, indique-t-elle, mais en ligne, ça enlève ma partie préférée de toutes les activités. Alors, je n’ai pas le goût de participer. »

Malgré tout, certaines activités en ligne ont connu de beaux succès. D’après la présidente de l’AJF Kassandra Hipkins, le Parlement jeunesse fransaskois qui a eu lieu en novembre 2020 a tenu sa promesse bien que l’accès à l’Assemblée législative ait été impossible.

Danielle Nelson

Danielle Nelson est étudiante en 3e année au baccalauréat en éducation et en arts à la cité universitaire.

Crédit: courtoisie

Les programmes chamboulés

La pandémie a aussi forcé le baccalauréat en éducation de La Cité à s’ajuster. Le programme compte une année d’étude obligatoire à l’Université Laval de Québec et, au début de la pandémie en mars 2020, les étudiants qui s’y trouvaient ont dû rentrer en urgence à Regina pour finir leurs cours en ligne. Pour l’année scolaire 2020-2021, les étudiants sont restés à Regina et suivent  les cours de l’Université Laval à distance. 

En outre, pour obtenir un diplôme en éducation, chaque étudiant doit effectuer un stage dans une école lors de la quatrième année d’étude. Des stages devenus compliqués à obtenir avec l’avènement de l’enseignement en ligne. Aussi, La Cité a décidé de permettre à ces étudiants de reporter leur stage à l’année prochaine. Hope Hartwell et Danielle Nelson ont toutes les deux choisi de le faire l’automne prochain pour mieux se concentrer sur d’autres cours en attendant.

Malgré toutes ces difficultés, les étudiants veulent rester optimistes et croient que le prochain semestre se passera mieux. « Au premier semestre, c’était nouveau, ponctue Kassandra Hipkins, mais je pense que tout le monde a trouvé son rythme maintenant. »

 

Article précédent Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix
Prochain article Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique
Imprimer
7768

Autres nouvelles - Éducation

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

8 octobre 2021/Auteur: Marine Ernoult – Francopresse/Nombre de vues (540)/Commentaires (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

7 octobre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (441)/Commentaires (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

6 septembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1485)/Commentaires (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

14 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (4073)/Commentaires (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

11 juin 2021/Auteur: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3960)/Commentaires (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

11 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (5870)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

D’ici 2025, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier leurs besoins en infrastructure en vue de la construction d'une nouvelle école élémentaire.

27 mai 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse/Nombre de vues (5339)/Commentaires (0)/
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

17 mai 2021/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (5025)/Commentaires (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

26 avril 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (5644)/Commentaires (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

21 avril 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (6652)/Commentaires (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (7078)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (5830)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (8293)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (5315)/Commentaires (0)/
La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

Le ministre de l’Éducation a rencontré les présidences d’organismes fransaskois afin de discuter du projet de nouvelle école francophone à Prince Albert.

4 février 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (6048)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Une foire des carrières lumineuse pour préparer les élèves à l’après-CÉF

C’est le 5 octobre dernier que les élèves du CÉF ont eu l’occasion de participer à la Foire des carrières organisée par notre service d’orientation, en partenariat avec le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Les élèves de...
15 octobre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Atelier gratuit de sensibilisation à la cyberdépendance pour les parents

Le 23 septembre 2021 Chers parents et tuteurs, Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) offre des ateliers de sensibilisation à la cyberdépendance. La cyberdépendance, c’est l’usage problématique d’Internet et des nouvelles technologies. La...
23 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Journées du patrimoine 2021

Comme chaque année, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) invite les écoles du CÉF à participer à la 16ème édition des Journées du Patrimoine : L'éclosion du lys des prairies, du 22 au 28 septembre 2021.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - École Valois

À l'école Valois, la rentrée, c'était la fête! Les élèves de la prématernelle à la 6e année sont arrivés à l’école pour trouver des ballons et de la musique dans la cours d’école. Les élèves ont rencontré leur enseignant à l'extérieur avant...
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - Écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg

La directrice, Mme Maryse, a accueilli les élèves à l’extérieur et ils ont eu la chance de rencontrer tous les membres du personnel dès leur arrivée dans l’école.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Rosalie Lizée prend la barre du service des Partenariats et de la programmation culturelle

Regina, le 1er septembre 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer la nomination de Rosalie Lizée à la coordination du service des Partenariats et de la programmation culturelle. Originaire de Gravelbourg, Mme Lizée...

1 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message du directeur général à l'occasion de la rentrée 2021-2022

(ENGLISH WILL FOLLOW) Le 23 août 2021 Bonjour chers parents et tuteurs, Il ne reste plus que quelques jours avant que le personnel des écoles accueille nos enfants dans nos établissements scolaires du CÉF. Une rentrée scolaire suscite beaucoup...
23 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
20 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Un jardin hydroponique à l'école Boréale

Projet de jardin hydroponique à l’École Boréale de Ponteix Le jardin hydroponique s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’École Boréale et l’association communautaire Les Auvergnois de Ponteix. À travers ce jardin, les élèves ont créé un...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

On célèbre le Mois national de l'histoire autochtone à l'école Ducharme

La journée de lancement du mois national de l’histoire autochtone a été célébrée à l’école Ducharme le 01 juin 202. Le projet de cette journée était : j'enseigne sur le territoire du traité #4. À cet effet, il y a eu création des chemises avec...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top