Close

Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Prix Bravo bénévoles 2018
Le samedi 20 octobre dernier, à l’hôtel Radisson de Saskatoon, plus de 150 personnes ont assisté à la cérémonie de récompense des prix Bravo Bénévoles du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Chaque année, le CÉCS organise en alternance la remise des prix Bravo Bénévoles et des prix Bravo Entreprises. Cette année ce sont les bénévoles qui ont été récompensés.

Il y a 6 ans l’initiative des prix Bravo Bénévoles voyait le jour à la suite du souci de la CÉCS pour la reconnaissance des efforts acharnés et la contribution des individus au développement économique de leurs communautés à travers des projets ou des activités. À la question de savoir quels ont été les critères de sélection des candidats pour n’en retenir que 6 au bout du compte, le directeur général du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS), Robert Therrien confie : « Ce n’est pas nous qui décidons sur le nombre des candidatures. On fait appel à la communauté pour qu’elle présente des candidatures. Ce sont donc des individus, des groupes qui font des propositions par des formulaires. C’est un appel ouvert à la communauté francophone ».

L’éducation honorée par le prix Bravo Bénévoles

Cette année, le CÉCS a voulu reconnaitre de manière solennelle les efforts abattus par le collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), en lui décernant le prix Bravo Bénévoles. Le castor (sculpture de l’artiste fransaskois Joe Fafard) a été remis au CPIP en guise de reconnaissance pour tout le travail effectué dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’éducation en français reçue par les jeunes fransaskois. C’est d’ailleurs ce travail qui a abouti à l’ouverture d’une nouvelle institution scolaire, l’école du Parc de Regina. Michelle Allard-Johnson, représentante du CPIP, exprime sa reconnaissance : « Ce prix signifie que nous avons reçu le soutien de tout le monde. C’est l’élan dont on avait besoin pour continuer à chercher des acquis pour que notre système scolaire devienne celui dont tout le monde rêve. »

Un candidat satisfait

Paulin Apipila a été l’un des candidats de la cérémonie. Son projet repose sur la promotion de l’agriculture, la création d’emploi et la production de nourriture saine. Pour lui, cela a été un honneur de figurer dans la liste des candidats : « Nous sommes très fiers, car le projet que je mène en collaboration avec mes partenaires n’a que moins d’une année. C’est avec un moral solide que nous participerons encore dans les années à venir au prix Bravo ». La remise des prix Bravo de l’an prochain honorera les entreprises cette fois-ci et le processus de soumission des candidatures commencera au printemps 2019.


Les candidatures

Six candidatures avaient été soumises :

• Association culturelle de Bellevue
Projet : Centre francophone BDS (Bellevue, Domrémy et St. Louis)

• Association fransaskoise de Zenon Park Inc.
Projet : Garantir la conitnuité de l’AFZP Inc.

• Claude Desnoyers
Projet : North Battleford Urban Garden

• Collectif des parents inquiets et préoccupés
Projet : Revendication d’une nouvelle école à Regina

• Duck Lake Historical Society
Projet : Construction du Duck Lake Regional Interpretive Centre

• Paulin Apipila
Projet : Union Agricole de la Diaspora Africaine (ANADA)

 

Previous Article Participation record au Symposium des parents fransaskois 2018
Next Article Journalisme en français : Des journalistes formés en Saskatchewan dès 2019
Print
29847

Autres nouvelles - Éducation

Collège Mathieu : une nouvelle Charte pour une nouvelle ère

Collège Mathieu : une nouvelle Charte pour une nouvelle ère

Une nouvelle époque s’ouvre pour le Collège Mathieu qui vient de renouveler sa charte le 17 août. Alors que l’Église catholique ne sera plus représentée dans le conseil d’administration de l’établissement, la nouvelle loi veut faire plus de place à la jeunesse et aux femmes, ainsi qu’à certaines compétences clés. 

Thursday, September 1, 2022/Author: Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse/Number of views (291)/Comments (0)/
Le fédéral assure défendre les droits des Fransaskois

Le fédéral assure défendre les droits des Fransaskois

Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse La ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Ginette Petitpas Taylor, était en visite le 29 juillet à Regina dans la cadre des consultations pancanadiennes sur les langues officielles entamées en mai dernier. Une visite durant laquelle une annonce de 7,1 millions de dollars a été faite au profit de la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina et du Collège Mathieu.

En évoquant le projet de Loi sur les langues officielles, toujours en cours d’adoption au Parlement, Ginette Petitpas Taylor souligne l’engagement du fédéral à s’assurer que, à l’échelle provinciale, les communautés de langues officielles en situation minoritaire « reçoivent les services et droits nécessaires pour continuer à vivre et à travailler dans leur langue maternelle ».  

Friday, August 12, 2022/Author: Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse /Number of views (421)/Comments (0)/
7,1 millions de dollars pour le postsecondaire fransaskois

7,1 millions de dollars pour le postsecondaire fransaskois

La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina et le Collège Mathieu viennent de bénéficier d’un budget de plus de 7,1 millions de dollars pour la construction, la rénovation et le développement d’espaces éducatifs postsecondaires, mais aussi pour accroître l’offre de programmes qui desservent les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Friday, July 29, 2022/Author: Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse/Number of views (427)/Comments (0)/
Café le Réseau : les élèves aux manettes derrière le comptoir

Café le Réseau : les élèves aux manettes derrière le comptoir

Depuis le 8 juin, le Café le Réseau a ouvert ses portes au sein même de l’école Monseigneur de Laval. Se voulant un lieu de rencontre, l’établissement est une initiative 100 % étudiante qui fait la fierté des jeunes et de leurs enseignants, et le bonheur des clients.

Saturday, July 2, 2022/Author: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Number of views (365)/Comments (0)/
Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joseph, dit Joe, Poirier a passé sa vie à défendre la cause fransaskoise. À 78 ans, il est récompensé pour ce dévouement en recevant, en avril dernier à Ottawa, la Médaille du souverain pour les bénévoles des mains de la gouverneure générale du Canada Mary Simon.

Friday, May 13, 2022/Author: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Number of views (494)/Comments (0)/
La francophonie entre privilèges et marginalisations

La francophonie entre privilèges et marginalisations

Les chercheurs et membres des communautés francophones de l’Ouest et du Canada se sont rassemblés de manière virtuelle dans le cadre du colloque du Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest, organisé par La Cité universitaire francophone de l’Université de Régina.

Wednesday, April 6, 2022/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (1030)/Comments (0)/
L’enseignement en français au cœur des débats

L’enseignement en français au cœur des débats

Les collèges et universités francophones en milieu minoritaire font face à d’importants défis partout au Canada.

Tuesday, March 1, 2022/Author: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Number of views (2533)/Comments (0)/
Les faibles taux de rétention, revers de la médaille en immersion

Les faibles taux de rétention, revers de la médaille en immersion

Les programmes d’immersion ont augmenté dans les vingt dernières années, mais moins de la moitié des élèves restent jusqu’à l’obtention de leur diplôme.

Thursday, February 10, 2022/Author: Ericka Muzzo – Francopresse /Number of views (2409)/Comments (0)/
Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Dans l’Ouest canadien, la demande pour des programmes en français est plus élevée que l’offre des établissements postsecondaires. C'est ce qui ressort des États généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire.

Tuesday, February 8, 2022/Author: Marianne Dépelteau – Francopresse/Number of views (2633)/Comments (0)/
La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

L’égalité est loin d’être atteinte entre les établissements postsecondaires francophones et ceux de la majorité anglophone. 

Tuesday, January 25, 2022/Author: Francopresse/Number of views (2955)/Comments (0)/
Revue de l'année 2021 - Éducation

Revue de l'année 2021 - Éducation

Survol de l'actualité fransaskoise durant l'année 2021 dans le domaine de l'éducation.

Friday, January 14, 2022/Author: Lucas Pilleri/Number of views (3196)/Comments (0)/
Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Ronald Ajavon du Conseil des écoles fransaskoises est reconnu parmi les 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne de 2021.

Monday, January 3, 2022/Author: Francopresse/Number of views (3623)/Comments (0)/
Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

La Fédération des communautés francophones et acadiennes craint désengagement du fédéral de sa responsabilité de protéger l'éducation de la petite enfance en français. 

 

Friday, December 17, 2021/Author: Inès Lombardo – Francopresse /Number of views (4521)/Comments (0)/
Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

L’intégration des élèves allophones, de plus en plus nombreux, représente un défi pour les écoles francophones en milieu minoritaire. 

Thursday, December 16, 2021/Author: Marine Ernoult – Francopresse/Number of views (3651)/Comments (0)/
Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

La Cité universitaire francophone de Regina organisait une table ronde sur la communauté fransaskqueer, du nom d’un projet d’études sur l’identité et les expériences queer et trans des Fransaskois.

Sunday, November 28, 2021/Author: Estelle Bonetto – IJL-Réseau.Presse /Number of views (4951)/Comments (0)/
RSS
1345678910Last

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Camp Voyageur

Conseil des écoles fransaskoises 124
Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...

Eau-Vive Village Fransaskois

Conseil des écoles fransaskoises 163
Jeudi le 12 mai dernier, l’École canadienne-française Pavillon Monique-Rousseau a eu la chance d’accueillir l’équipe d’animateurs de l’Association jeunesse fransaskoise. Ce groupe de jeunes animateurs a organisé l’activité « Village fransaskois »...

Camp Voyageur

Conseil des écoles fransaskoises 163
Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...
1345678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top