Close

Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Prix Bravo bénévoles 2018
Le samedi 20 octobre dernier, à l’hôtel Radisson de Saskatoon, plus de 150 personnes ont assisté à la cérémonie de récompense des prix Bravo Bénévoles du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Chaque année, le CÉCS organise en alternance la remise des prix Bravo Bénévoles et des prix Bravo Entreprises. Cette année ce sont les bénévoles qui ont été récompensés.

Il y a 6 ans l’initiative des prix Bravo Bénévoles voyait le jour à la suite du souci de la CÉCS pour la reconnaissance des efforts acharnés et la contribution des individus au développement économique de leurs communautés à travers des projets ou des activités. À la question de savoir quels ont été les critères de sélection des candidats pour n’en retenir que 6 au bout du compte, le directeur général du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS), Robert Therrien confie : « Ce n’est pas nous qui décidons sur le nombre des candidatures. On fait appel à la communauté pour qu’elle présente des candidatures. Ce sont donc des individus, des groupes qui font des propositions par des formulaires. C’est un appel ouvert à la communauté francophone ».

L’éducation honorée par le prix Bravo Bénévoles

Cette année, le CÉCS a voulu reconnaitre de manière solennelle les efforts abattus par le collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), en lui décernant le prix Bravo Bénévoles. Le castor (sculpture de l’artiste fransaskois Joe Fafard) a été remis au CPIP en guise de reconnaissance pour tout le travail effectué dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’éducation en français reçue par les jeunes fransaskois. C’est d’ailleurs ce travail qui a abouti à l’ouverture d’une nouvelle institution scolaire, l’école du Parc de Regina. Michelle Allard-Johnson, représentante du CPIP, exprime sa reconnaissance : « Ce prix signifie que nous avons reçu le soutien de tout le monde. C’est l’élan dont on avait besoin pour continuer à chercher des acquis pour que notre système scolaire devienne celui dont tout le monde rêve. »

Un candidat satisfait

Paulin Apipila a été l’un des candidats de la cérémonie. Son projet repose sur la promotion de l’agriculture, la création d’emploi et la production de nourriture saine. Pour lui, cela a été un honneur de figurer dans la liste des candidats : « Nous sommes très fiers, car le projet que je mène en collaboration avec mes partenaires n’a que moins d’une année. C’est avec un moral solide que nous participerons encore dans les années à venir au prix Bravo ». La remise des prix Bravo de l’an prochain honorera les entreprises cette fois-ci et le processus de soumission des candidatures commencera au printemps 2019.


Les candidatures

Six candidatures avaient été soumises :

• Association culturelle de Bellevue
Projet : Centre francophone BDS (Bellevue, Domrémy et St. Louis)

• Association fransaskoise de Zenon Park Inc.
Projet : Garantir la conitnuité de l’AFZP Inc.

• Claude Desnoyers
Projet : North Battleford Urban Garden

• Collectif des parents inquiets et préoccupés
Projet : Revendication d’une nouvelle école à Regina

• Duck Lake Historical Society
Projet : Construction du Duck Lake Regional Interpretive Centre

• Paulin Apipila
Projet : Union Agricole de la Diaspora Africaine (ANADA)

 

Previous Article Participation record au Symposium des parents fransaskois 2018
Next Article Journalisme en français : Des journalistes formés en Saskatchewan dès 2019
Print
25590

Autres nouvelles - Éducation

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

Sunday, June 28, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (18033)/Comments (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

Sunday, June 14, 2020/Author: André Magny (Francopresse)/Number of views (15197)/Comments (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

Saturday, June 13, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Number of views (16121)/Comments (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

Saturday, June 13, 2020/Author: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Number of views (16784)/Comments (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

Friday, June 12, 2020/Author: Marc Poirier – Francopresse /Number of views (18797)/Comments (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

Tuesday, June 2, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (21363)/Comments (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

Saturday, May 23, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (18602)/Comments (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

Tuesday, May 19, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Number of views (17170)/Comments (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

Tuesday, May 19, 2020/Author: Sébastien Durand/Number of views (21104)/Comments (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

Saturday, May 16, 2020/Author: Leslie Diaz/Number of views (23020)/Comments (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

Saturday, May 16, 2020/Author: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Number of views (14307)/Comments (0)/
Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Je me sens un peu plus animée durant mes leçons virtuelles. C'est comme si j'étais une comédienne dans une pièce de théâtre.

Thursday, May 14, 2020/Author: Webmestre/Number of views (14836)/Comments (0)/
Le téléenseignement, une expérience formatrice

Le téléenseignement, une expérience formatrice

J'ai eu le bonheur de vivre l'expérience de l'enseignement à distance il y a une douzaine d'années dans un autre contexte et cette expérience continue d'influencer l'utilisation que je fais de la technologie dans l'enseignement des mathématiques en salle de classe depuis ce temps.

Friday, May 1, 2020/Author: Webmestre/Number of views (15197)/Comments (0)/
Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

J’ai proposé à mes élèves un défi, non obligatoire : faire une capsule vidéo pour la salle de classe au sujet de la COVID-19. J’ai reçu 10 vidéos sur 13 élèves !

Thursday, April 30, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (18598)/Comments (0)/
Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Le manque de juges, avocats, procureurs et greffiers bilingues en milieu minoritaire est une réalité de longue date. Mais l’immersion, de plus en plus populaire au pays, pourrait constituer une piste de solution.

Tuesday, April 14, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (18880)/Comments (0)/
RSS
124678910Last

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

124678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top