Close

Une nouvelle année pour le CÉF : Attendre de voir

Un consensus semble atteint par tous les interlocuteurs du CÉF qui prennent maintenant un certain recul après avoir exprimé leurs critiques et veulent laisser les personnes en charge le soin de travailler à l’amélioration de son fonctionnement.

 

Toutefois, il n’est pas question de faire preuve d’angélisme ou de candeur aveugle. Pour Gisèle Dagenais, présidente et conseillère de l’Association des enseignants de langue française (ALEF), cette année les enseignants du CÉF ont plus d’inquiétudes. « Les coupures budgétaires nous ont profondément affectés. Le CÉF compte moins d’enseignants [...] cette année que l’année passée, malgré l’augmentation des nombres d’élèves dans nos écoles. Nous avons moins d’appuis, moins de conseillers pédagogiques, moins d’aides enseignants. L’orthopédagogie sera maintenant livrée selon un nouveau modèle, dont nous attendons encore les détails, sans orthopédagogue dans l’école au jour le jour. La francisation sera maintenant faite par des moniteurs et monitrices de langue au lieu de par les enseignants. Il n’y a plus de poste d’animation culturelle. » La charge de travail des enseignants se trouve ainsi considérablement augmentée, avec davantage d’élèves par classe, davantage de niveaux à enseigner en même temps, davantage de ressources à rechercher eux-mêmes. « [En tant que professionnels, n]ous ferons tout pour minimiser les effets de ces changements sur les élèves, mais nous ne pourrons pas complètement les éliminer », s’inquiète Gisèle Dagenais.

 

Le service d’orthopédagogie reste un souci majeur pour la communauté. Colette Lavallée, présidente de l’Association des parents fransaskois (APF) explique, selon Radio-Canada, que « [d]ans le passé, c’était quand même un service qui était très bien desservi. [...] On espère que cela va quand même être bien fait avec le nouveau modèle ».

 

Communiquer : une priorité 

 

Un domaine où le CÉF semble avoir fait des progrès est la communication. Gabrielle Lepage-Lavoie, porte-parole des Parents mobilisés pour une meilleure gestion scolaire, confirme cette tendance auprès de Radio-Canada.

 

Colette Lavallée, pour sa part, affirme discuter régulièrement avec le président du Conseil scolaire fransaskois (CSF), André Denis, et le directeur de l’éducation par intérim, Donald Michaud. « J’ai vu d’énormes progrès par rapport à la transparence depuis un an. J’ai vu qu’il y a eu beaucoup d’efforts faits pour mieux communiquer », déclare-t-elle à Radio-Canada.

 

Gisèle Dagenais explique que l’ALEF travaille avec le CÉF, pour assurer une bonne communication et une collaboration régulière. « L’année passée, le CÉF a consulté l’ALEF au sujet de certaines des coupures considérées, avant de faire les décisions finales vis-à-vis des compressions, mais les communications ont souffert parfois. Cette année commence avec des signes prometteurs que nous réussirons à reprendre la bonne relation de travail qui existe entre le CÉF et l’ALEF depuis les débuts du CÉF, [...] pour le bien des élèves. M. Denis lui-même a parlé à Radio-Canada de ce désir de collaboration et nous espérons pouvoir maintenir nos communications et collaborations avec le CÉF et même de pouvoir établir des communications directement avec le CSF (Conseil scolaire fransaskois). »

 

De son côté le groupe des Parents anciennement silencieux, selon Alpha Barry, son porte-parole, veut travailler en collaboration avec le comité des Parents mobilisés pour une meilleure gestion scolaire si l’occasion se présente. « Pour l’heure, les questions soulevées par notre groupe semblent avoir été prises en compte et il faut maintenant laisser travailler les gens qui sont plus compétents que nous. »

 

Ce n’est pas l’heure des bilans, c’est l’heure de la rentrée. Tout le monde a beaucoup de travail sur la planche. L’approche générale est faisons confiance et attendons de voir.

Previous Article Quelle année scolaire pour les écoles du CÉF?
Next Article L’optimisation des compétences et des ressources au service des élèves
Print
12266

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Le Collège Mathieu en pleine planification

Le Collège Mathieu en pleine planification

Avec un questionnaire en ligne distribué aux membres des organismes francophones, du gouvernement et de la communauté, le Collège Mathieu réalise une étude, première étape d’un vaste plan de développement. L’objectif : mieux répondre aux besoins de la communauté et du marché de l’emploi en Saskatchewan.

Thursday, April 25, 2019/Author: Lucas Pilleri/Number of views (7487)/Comments (0)/
Transferts en éducation: Ah, si les provinces voulaient…

Transferts en éducation: Ah, si les provinces voulaient…

Le gouvernement fédéral a prévu de l’argent dans son récent budget pour les écoles françaises. Cela dit, le bât blesse quelque part. Les provinces hésitent à montrer ce qu’elles vont faire de cet argent.

Monday, April 22, 2019/Author: Réjean Paulin/Number of views (6415)/Comments (0)/
L’école Valois prête à quitter le pire quartier de Prince Albert

L’école Valois prête à quitter le pire quartier de Prince Albert

L'école fransaskoise envisage un déménagement à l'Académie Rivier

PRINCE ALBERT - Le ministre de l’Éducation, Gordon Wyant, est venu visiter l’Académie Rivier, un bâtiment qui pourrait permettre un déménagement rapide de l’école Valois et du centre communautaire dans un espace et un quartier plus adéquats.

Friday, March 29, 2019/Author: Frédéric Dupré/Number of views (9541)/Comments (0)/
La Cité universitaire francophone : un nouveau nom pour l'édifice

La Cité universitaire francophone : un nouveau nom pour l'édifice

REGINA - Le Language Institute Building sera renommé La Cité. Le lancement officiel devrait avoir lieu lors de la rentrée 2019.

Thursday, February 14, 2019/Author: L'Eau vive/Number of views (8511)/Comments (0)/
Ottawa débloque 1,9 million pour l'Université de l'Ontario français

Ottawa débloque 1,9 million pour l'Université de l'Ontario français

Le gouvernement fédéral veut assurer la continuité en 2019

La ministre fédérale Mélanie Joly financera la prochaine étape du développement de l’Université de l’Ontario français afin d’assurer sa continuité pour un an. L’aide ponctuelle de 1,9 M se veut un appui communautaire

Monday, January 14, 2019/Author: Jean-Pierre Dubé (Francopresse)/Number of views (7043)/Comments (0)/
Journalisme en français : Des journalistes formés en Saskatchewan dès 2019

Journalisme en français : Des journalistes formés en Saskatchewan dès 2019

Le Collège Mathieu, situé à Saskatoon et Regina, importera le programme de journalisme de la Cité collégiale d’Ottawa pour la rentrée d’automne 2019. Le cours viendra étoffer une relève journalistique de plus en plus rare en milieu minoritaire. La Saskatchewan deviendra ainsi la province la plus à l’ouest du pays à offrir des cours de journalisme en français.

Tuesday, December 18, 2018/Author: Lucas Pilleri (Francopresse)/Number of views (8041)/Comments (0)/
Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Cette année, le prix Bravo bénévoles reconnait de manière solennelle les efforts du collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP).

Saturday, November 10, 2018/Author: Simb Simb/Number of views (10783)/Comments (0)/
Participation record au Symposium des parents fransaskois 2018

Participation record au Symposium des parents fransaskois 2018

Des parents et des enfants comblés

REGINA - Le samedi 20 octobre dernier avait lieu le Symposium des parents organisé annuellement par l’Association des parents fransaskois (APF) et d’après le sourire affiché par les 175 personnes présentes (un record), cette édition a été une réussite.

Sunday, October 28, 2018/Author: Nicolas Roussy/Number of views (8887)/Comments (0)/
Plan d’action de l’APF et Symposium des parents 2018

Plan d’action de l’APF et Symposium des parents 2018

Diversité, visibilité et renforcement

L’Eau vive s’est entretenue avec M. Carol-Guillaume Gagné, directeur de l’organisme, à quelques jours du Symposium des parents, l’événement phare de l’Association des parents fransaskois (APF),

Friday, October 19, 2018/Author: Nicolas Roussy/Number of views (9138)/Comments (0)/
Éducation 2.0

Éducation 2.0

On attribue à l’empereur Charlemagne la création de l’école. Depuis ce temps, l’éducation a pris une importance primordiale dans nos sociétés. Évidemment, la définition de ce concept a évolué au fil des siècles.

Friday, September 14, 2018/Author: Michel Vézina/Number of views (8577)/Comments (0)/
Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

REGINA - Le  1er août dernier, le Campus de Regina du Collège Mathieu déménageait dans un bâtiment historique situé au 3304, Dewdney Avenue à Regina.

Saturday, August 18, 2018/Author: Nicolas Roussy/Number of views (12023)/Comments (0)/
L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

Le choix de Théo, documentaire coproduit par le professeur Thomas Cauvin et réalisé par Mi KL Espinasse, met en lumière le renouveau du français en Louisiane grâce au succès de l’immersion.

Thursday, July 5, 2018/Author: Lucas Pilleri (Francopresse)/Number of views (11839)/Comments (0)/
Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Pour le président de l’ACF, Roger Gauthier, « quand il est question de nos droits constitutionnels, on a un devoir d’appuyer ceux qui les revendiquent. »

Monday, June 25, 2018/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (11415)/Comments (0)/
Une belle initiative au CÉF

Une belle initiative au CÉF

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a décidé de remettre une ceinture fléchée fransaskoise à ses finissantes et finissants.

Tuesday, June 12, 2018/Author: Michel Vézina/Number of views (15589)/Comments (0)/
Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

REGINA - Les années 1968 étaient une période de beaucoup de changements, de revendications politiques, culturelles et sociales, ce qui explique pourquoi les chercheurs s’y attardent.

Thursday, June 7, 2018/Author: Hervé Niragira/Number of views (10978)/Comments (0)/
RSS
124678910Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
Friday, July 3, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Abdoulaye Yoh nommé directeur administratif du CÉF

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abdoulaye Yoh au poste de directeur administratif.
Friday, July 3, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Une nouvelle école élémentaire francophone pour le CÉF

Regina, le 23 juin 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan du financement pour une nouvelle école dans le secteur nord de la ville de Regina.
Tuesday, June 23, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
124678910Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top