Close
Alexandre Daubisse (EV)
/ Catégories: Arts et culture, Théâtre, 2014

Jean-Philippe Deneault reçoit le Prix Power Corporation 2014

Favoriser l’accès au théâtre est ce qui anime Jean-Philippe Deneault, récipiendaire du Prix Power Corporation du Canada 2014 décerné par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. Franco-ontarien d’origine, Jean-Philippe remplit le rôle de Responsable des communications et du marketing à La Troupe du Jour (LTDJ) depuis 2010. Il a été le maître d’oeuvre de l’ensemble des activités promotionnelles de quatre saisons théâtrales (productions originales de la compagnie, accueils et pièces en tournée), ainsi que de la promotion du nouveau Centre de production et de la nouvelle salle de spectacle de la compagnie.


Sensibilisé très tôt au théâtre, ses études philosophiques, en particulier l’esthétique et la philosophie de l’art, nourrissent son enthousiasme pour l’art et l’accès à la culture.


La bourse associée au Prix Power Corporation du Canada permettra à Jean-Philippe d’entreprendre une maitrise professionnelle en communications et technologies à l’Université de l’Alberta. Le programme n’accepte que 25 étudiants par année, et Jean-Philippe Deneault est un des seuls francophones à y avoir été accepté au cours des quinze dernières années. 


Son projet de recherche porte sur l’accès au théâtre francophone pour les personnes sourdes ou malentendantes et pour les spectateurs non-francophones et francophiles, (les nouveaux arrivants, par exemple), grâce aux technologies de surtitrage. Il vise à mieux cerner la question de la mise en marché des surtitres auprès de publics potentiels pour les théâtres évoluant en contexte linguistique minoritaire. Les conclusions de cette étude seront utiles pour La Troupe du Jour, bien sûr, mais Jean-Philippe Deneault espère également partager le fruit de ses recherches avec d’autres groupes artistiques en situation linguistique minoritaire. 


Cette accessibilité au théâtre constitue une amélioration de la qualité de vie, pour les sourds et malentendants, puisque ces groupes peuvent découvrir des aspects de l’art et de la vie insoupçonnés jusqu’alors. Jean-Philippe Deneault indique que « le développement du sous-titrage à la télévision dans les années ‘70, a permis en même temps le développement de la culture des sourds et malentendants ». Son intérêt pour les populations marginalisées s’est révélé lorsqu’il a travaillé à la mise-en-œuvre d’une initiative nationale visant à accroitre et améliorer l’accessibilité aux archives nationales pour les personnes aveugles ou ayant une vision partielle, alors qu’il était Agent sénior de communication à Bibliothèque et Archives Canada.


Selon Jean-Philippe Deneault, l’appui de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada (FATFC) est une reconnaissance de la validité et de l’impact de son projet de formation et de recherche. Les prix d’excellence de la FATFC, estime Jean-Philippe, mettent en lumière les efforts, sur scène et dans l’ombre, des acteurs du théâtre francophone en situation minoritaire. Jean-Philippe Deneault est l’un des rares récipiendaires à ne pas avoir un rôle d’acteur, de metteur en scène ou encore de dramaturge. En qualité de Responsable des communications et du marketing à La Troupe du Jour, Deneault contribue à faire vivre le théâtre francophone en situation minoritaire et à le développer.

Imprimer
5476

Navigation du site

Categories

Back To Top