Close

Les nouvelles écoles fransaskoises absentes du budget provincial

La construction de nouvelles écoles fransaskoises devra attendre

École du parc à Regina

École du parc à Regina

L’école du Parc a été offerte comme solution temporaire en mars 2018 aux parents de Regina.
Crédit : Radio-Canada/Saskatchewan
La province de la Saskatchewan a dévoilé le 18 mars un budget partiel pour 2020-2021. Dans son plan de dépenses de plus de 14 milliards de dollars, rien n’est prévu pour la construction des nouvelles écoles tant attendues par les Fransaskois. Beaucoup ont réagi pour exprimer leur grande déception et promettent de ne pas en rester là.

Le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a exprimé son incompréhension par voie de communiqué le 23 mars. « Le manque d’empressement du gouvernement à concrétiser les projets de construction de nouvelles écoles dans les régions scolaires de Regina, Prince Albert et Saskatoon, malgré l’entente de principe signée le 19 mars 2019, nous laisse perplexes », déclare le président Alpha Barry.

Le CSF rappelle par ailleurs que le gouvernement s’est engagé à construire l’une des trois écoles avant 2025. « C’est une déception profonde. On aimerait avoir une rencontre de clarification avec le ministère. On ne baissera pas les bras », indique pour sa part Ronald Ajavon, le directeur général du CÉF. « Le CÉF redoublera d’efforts », promet ainsi l’organisme.

Un goût amer

Les 27 divisions scolaires de la province recevront près de 2 milliards de dollars en fonds d’opération pour 2020-2021, soit une augmentation de 42 millions par rapport à l’année précédente. Malgré tout, aucune enveloppe n’est prévue pour la communauté fransaskoise.

Jean de Dieu Ndayahundwa

Jean de Dieu Ndayahundwa

Jean de Dieu Ndayahundwa est le porte-parole du Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) de Regina.
Crédit : Radio-Canada/Saskatchewan
La déception est grande pour Jean de Dieu Ndayahundwa, le porte-parole du Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) de Regina qui attendent une nouvelle école depuis 2015. « Il y a vraiment un surpeuplement. C’est urgent », avise-t-il. Le CPIP avait entrepris un recours judiciaire en 2017 et obtenu en mars 2018 l’école du Parc comme solution « temporaire ».

La nouvelle était toutefois prévisible selon le porte-parole. « On sentait qu’ils étaient hésitants à nous donner quelque chose de concret. » D’où l’envoi d’une lettre au ministère de l’Éducation le 5 février et de la liste des 116 signataires d’une pétition envoyée le 9 mars au premier ministre, au ministre de l’Éducation, au chef de l’opposition et aux députés de Regina. La lettre est restée sans réponse.

La minorité ignorée ?

La nouvelle est d’autant plus rageante pour certains que le gouvernement prévoit de financer la construction de sept nouvelles écoles anglophones dans la province. « Le fait qu’il n’y ait aucune mention d’un projet d’école communautaire citoyenne à Prince Albert, ni ailleurs dans la communauté fransaskoise, démontre un mépris flagrant à notre égard », conclut ainsi la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA).

Un plan d’affaires solide avait pourtant été soumis. « Alors que les négociations semblaient évoluer dans la bonne direction, le gouvernement provincial a choisi d’ignorer encore une fois les besoins criants de nouveaux espaces scolaires et communautaires à Prince Albert », déplore la SCFPA.

L’organisme se dit d’autant plus surpris qu’un Mémorandum of Understanding avait été mis en place en 2019 entre le Conseil des écoles fransaskoises et le ministère de l’Éducation. « Nous sommes condamnés encore à essayer d’offrir une pédagogie de qualité dans des espaces scolaires désuets, inadéquats et non sécuritaires », insiste l’organisme.

Des besoins urgents

L’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) est elle aussi déconcertée par l’annonce des dépenses provinciales. L’optimisme était pourtant de mise : « Il y avait des engagements sur la table, le ministère de l’Éducation comprend les enjeux et les messages que nous recevions du gouvernement étaient jusqu’à très récemment encourageants », s’étonne le président Denis Simard.
 

Dustin McNichol

Dustin McNichol

Président de la Fédération des francophones de Saskatoon
La Fédération des francophones de Saskatoon (FFS) rappelle qu’à Saskatoon l’école primaire héberge deux fois plus d’élèves que sa capacité ne le permet. « La majeure partie des élèves travaille dans des locaux provisoires et les espaces communs tels que la bibliothèque et le gymnase sont cruellement sous-dimensionnés. »

« L’avenir de la fransaskoisie dépend des investissements dans le système scolaire et éducatif », souligne Dustin McNichol, président de la FFS. « Si les élèves quittent les écoles fransaskoises pour bénéficier de conditions d’enseignement plus adéquates dans le système majoritaire, c’est l’avenir de notre communauté qui est compromis », renchérit ainsi l’organisme.

Le recours judiciaire envisagé

« Nous sommes dans une situation précaire et inquiétante pour l’avenir de notre communauté », avertit Estelle Hjertaas, porte-parole de la SCFPA. « La SCFPA se réserve le droit de recourir à l’option juridique », laisse-t-elle ainsi présager.

De son côté, Jean de Dieu Ndayahundwa promet que le CPIP et le CSF n’en resteront pas là. « On va retourner devant les tribunaux, indique-t-il. Dès que les choses se calment, on sera prêt pour déclencher les procédures judiciaires. » Une rencontre est prévue début avril avec le CSF pour déterminer une stratégie.

Article précédent Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement
Prochain article Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?
Imprimer
3215

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

16 juillet 2020/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (735)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

13 juillet 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (1616)/Commentaires (0)/
Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (1377)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1642)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (1329)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (1453)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (1731)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (1762)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (2121)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (2194)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (3351)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2893)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (2605)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (3422)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (4327)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Plan de déconfinement du CÉF en vue de la rentrée 2020-2021

Le 4 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, Nous espérons que vous profitez bien de la saison estivale et que vous avez pu passer de bons moments en famille, malgré cette situation inédite que nous vivons actuellement. En collaboration...
4 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Abdoulaye Yoh nommé directeur administratif du CÉF

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abdoulaye Yoh au poste de directeur administratif.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top