Skip Navigation
Cuisiner son quartier, et découvrir ses voisins

Cuisiner son quartier, et découvrir ses voisins

Depuis le 6 novembre, le balado Cuisine ton quartier compte de nouveaux épisodes. Se concentrant à l’origine sur les parcours d’immigrants de Montréal, le balado comprend désormais le témoignage d’immigrants et d’artistes francophones de l’Ouest canadien.  

En 1997, Quand l’Art passe à l’Action (ATSA), un organisme à but non lucratif québécois, est fondé par les artistes Pierre Allard et Annie Roy. Sa mission : proposer des événements et œuvres d’art dans les espaces publics, gratuits et accessibles à tous.

« Les sujets sont toujours engageants et sont souvent des enjeux de société, que ce soit l’environnement, la pauvreté, la conservation du patrimoine, la paix dans le monde, l’immigration, ou la diversité culturelle », précise Annie Roy, cofondatrice et directrice générale et artistique d’ATSA.

Le balado Cuisine ton quartier s’inspire du projet Cuisine ta ville qui vise depuis 2017 à mieux connaître les nouveaux arrivants de Montréal.

« Cuisine ta ville est un projet de tournée dans les quartiers de Montréal, indique Annie Roy. L’événement se déroule dans un parc où les participants cuisinent un plat et parlent de leur parcours immigratoire. »

Mais avec la pandémie, l’organisme a dû adapter son approche en créant le balado. Et désormais, son sujet s’étend au-delà des frontières du Québec avec des témoignages de nouveaux arrivants de partout au Canada.

Paroles de francophones

Ainsi, le 6 novembre, une nouvelle série d’épisodes enregistrés dans l’Ouest canadien a été mise en ligne. Les émissions incluent des participants de quatre villes : Regina, Edmonton, Calgary et Vancouver.

« On trouve les personnes grâce à nos partenaires, confie la directrice d’ATSA. On a des partenaires régionaux, comme l’Association communautaire fransaskoise à Regina, la Cité francophone à Edmonton, la Cité des Rocheuses à Calgary et le Conseil culturel et artistique francophone de la Colombie-Britannique. »

Image
Logo du balado Cuisine ton quartier Crédit : Courtoisie d’ATSA

Les critères de sélection sont les suivants : « On veut des artistes, des immigrants et des intervenants communautaires qui accueillent des immigrants. »

Au total, cinq épisodes ont été enregistrés à Regina, dont le premier avec l’homme de théâtre Art Babayants, l’un des moments préférés d’Annie Roy.

« Art est un auteur et metteur en scène qui a beaucoup à dire sur la communauté gaie, rapporte-t-elle, notamment que c’était difficile pour lui de vivre en Saskatchewan. Il a commencé à écrire en anglais, mais finalement il a réussi à produire du théâtre en français, parce qu’en français il a trouvé une communauté qui le comprenait mieux et qui l’a davantage soutenu. »

Le dernier épisode réginois s’est déroulé avec le président de l’Association communautaire fransaskoise, Denis Simard, lequel « a mis beaucoup en avant l’intersectionnalité ».

« Les communautés fransaskoise et LGBTQ+ peuvent mettre leurs efforts ensemble en tant que deux communautés minoritaires », a-t-il entre autres déclaré dans la conversation.

La cofondatrice d’ATSA croit fort en son projet Cuisine ton quartier : « On est tous dans la même soupe, il faut bien s’entendre. Ça goûte bon pour vivre ensemble », ponctue-t-elle.

Cinq épisodes du balado Cuisine ton quartier ont été enregistrés à Regina
  1. L’ouverture, c’est aussi l’amour de sonorités diverses avec Art Babayants
  2. Du Burundi à Regina : trois chemins différents avec Vénérand Harimenshi, Jean de Dieu Ndayahundwa et Napoléon Hatungimana
  3. La réussite scolaire est une responsabilité partagée avec Bassant Elayek
  4. Un panel de trois femmes fortes et formidables avec Marie-Lou Bernatchez, Fatuma Tshiswaka et Esperanza Sanchez Espitia
  5. Les nouvelles batailles de la communauté fransaskoise avec Denis Simard

 

Imprimer
3006

Leanne TremblayLeanne Tremblay

Autres messages par Leanne Tremblay
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Dans l’Ouest canadien, la demande pour des programmes en français est plus élevée que l’offre des établissements postsecondaires. C'est ce qui ressort des États généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire.

8 février 2022/Auteur: Marianne Dépelteau – Francopresse/Nombre de vues (6426)/Commentaires (0)/
La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

L’égalité est loin d’être atteinte entre les établissements postsecondaires francophones et ceux de la majorité anglophone. 

25 janvier 2022/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (6128)/Commentaires (0)/
Revue de l'année 2021 - Éducation

Revue de l'année 2021 - Éducation

Survol de l'actualité fransaskoise durant l'année 2021 dans le domaine de l'éducation.

14 janvier 2022/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (6550)/Commentaires (0)/
Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Ronald Ajavon du Conseil des écoles fransaskoises est reconnu parmi les 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne de 2021.

3 janvier 2022/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (6847)/Commentaires (0)/
Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

La Fédération des communautés francophones et acadiennes craint désengagement du fédéral de sa responsabilité de protéger l'éducation de la petite enfance en français. 

 

17 décembre 2021/Auteur: Inès Lombardo – Francopresse /Nombre de vues (8048)/Commentaires (0)/
Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

L’intégration des élèves allophones, de plus en plus nombreux, représente un défi pour les écoles francophones en milieu minoritaire. 

16 décembre 2021/Auteur: Marine Ernoult – Francopresse/Nombre de vues (6532)/Commentaires (0)/
Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

La Cité universitaire francophone de Regina organisait une table ronde sur la communauté fransaskqueer, du nom d’un projet d’études sur l’identité et les expériences queer et trans des Fransaskois.

28 novembre 2021/Auteur: Estelle Bonetto – IJL-Réseau.Presse /Nombre de vues (9886)/Commentaires (0)/
Éducation francophone : Me  Roger Lepage décortique l’article 23

Éducation francophone : Me Roger Lepage décortique l’article 23

Me Roger Lepage nous explique que la francophonie canadienne en situation minoritaire revient de loin en matière d’éducation en français.

21 novembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (10182)/Commentaires (0)/
Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Le Rendez-vous fransaskois qui avait lieu du 1er au 7 novembre touchait un sujet sensible et urgent : l’éducation. Dans cet article, vous trouverez un résumé des discussions qui ont eu lieu à ce sujet.

13 novembre 2021/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (9379)/Commentaires (0)/
Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Le Conseil culturel fransaskois a publié un troisième guide pédagogique consacre à Joseph-Marc Lebel, alias Jean Féron, l’un des joyaux les plus méconnus de la littérature francophone de l’Ouest.

 

1 novembre 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (8977)/Commentaires (0)/
Des balados en français pour les écoles

Des balados en français pour les écoles

Le Conseil culturel fransaskois a dévoilé son projet déCLIC, une série de balados éducatifs qui explore la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan.

25 octobre 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (7540)/Commentaires (0)/
Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

8 octobre 2021/Auteur: Marine Ernoult – Francopresse/Nombre de vues (8088)/Commentaires (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

7 octobre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (8816)/Commentaires (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

6 septembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (9851)/Commentaires (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

14 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (13866)/Commentaires (0)/
RSS
124678910Dernière

 - mercredi 29 mai 2024