Close

Une Fransaskoise à la tête de l'école Père Mercure

Julie Lemire, directrice de l’école Père Mercure

Julie Lemire, directrice de l’école Père Mercure

Directrice de l’école Père Mercure
Photo: Conseil des écoles fransaskoises (2015)
NORTH BATTLEFORD - Julie Lemire, ancienne enseignante, prend les rênes de l’école Père Mercure, à North Battleford.

 

C’est un pur produit de l’enseignement en Saskatchewan qui arrive à North Battleford pour cette rentrée. Fransaskoise originaire de la région de Prince Albert, Julie Lemire a été nommée directrice de l’école Père Mercure par le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF). Elle a pris ses fonctions le 26 août, une semaine tout juste avant l’arrivée des inscrits. « Je suis très excitée à l’idée de cette rentrée. Nous sommes là pour les jeunes. Ils sont notre raison d’être. Nous avons un bel établissement, une bonne équipe et tout ce qu’il faut pour travailler dans de bonnes conditions », a-t-elle estimé.

Diplômée de l’Université de Regina, elle a enseigné dans les écoles Archbishop O’Neil et Miller Comprehensive de la capitale provinciale ainsi que dans d’autres établissements scolaires à Debden, Saskatoon, avec un passage au sein de plusieurs écoles d’immersion.

Julie Lemire a même été formatrice en langues officielles à la Gendarmerie royale du Canada et instructeure de français au Centre d’enseignement des langues secondes de l’Université de la Saskatchewan.

Elle termine une affectation de coordonnatrice Arts pratiques appliqués, à la Direction de la réussite et du soutien des élèves du ministère de l’Éducation de la Saskatchewan. Sa nomination à l’école Père Mercure signe donc son retour dans l’enseignement. « Je suis heureuse de revenir dans le secteur scolaire. J’aime travailler avec les jeunes et je suis prête à entreprendre de nouveaux défis à la direction. Je suis ravie de retrouver ma culture et ma langue maternelle », a indiqué Julie Lemire, qui enseignera en primaire, aux côtés de sept autres professeurs.

« Ici en milieu rural, les besoins sont les mêmes que pour les grands établissements. Donc nous avons à temps plein une auxiliaire à l’enseignement spécialisé. Un service d’orthophonie ponctuel sera aussi mis en place par le CÉF plusieurs fois durant l’année », détaille la nouvelle directrice qui attend une cinquantaine d’élèves pour cette année. Une chute importante de la fréquentation s’annonce donc. L’an dernier, Père Mercure avait accueilli 71 enfants. « Il peut y avoir de multiples raisons pour expliquer cette tendance. Les familles déménagent, la conjoncture économique, des choix personnels, etc. L’école avait une douzaine d’élèves à sa création. Nous avons donc bien progressé », a conclu Julie Lemire.

Article précédent Luc Handfield, nouveau directeur adjoint de l’éducation au CÉF
Prochain article AGE du CSF: trois heures d'échanges difficiles
Imprimer
14028

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

REGINA - Le  1er août dernier, le Campus de Regina du Collège Mathieu déménageait dans un bâtiment historique situé au 3304, Dewdney Avenue à Regina.

18 août 2018/Auteur: Nicolas Roussy/Nombre de vues (10997)/Commentaires (0)/
L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

Le choix de Théo, documentaire coproduit par le professeur Thomas Cauvin et réalisé par Mi KL Espinasse, met en lumière le renouveau du français en Louisiane grâce au succès de l’immersion.

5 juillet 2018/Auteur: Lucas Pilleri (Francopresse)/Nombre de vues (10743)/Commentaires (0)/
Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Pour le président de l’ACF, Roger Gauthier, « quand il est question de nos droits constitutionnels, on a un devoir d’appuyer ceux qui les revendiquent. »

25 juin 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (10357)/Commentaires (0)/
Une belle initiative au CÉF

Une belle initiative au CÉF

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a décidé de remettre une ceinture fléchée fransaskoise à ses finissantes et finissants.

12 juin 2018/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (14586)/Commentaires (0)/
Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

REGINA - Les années 1968 étaient une période de beaucoup de changements, de revendications politiques, culturelles et sociales, ce qui explique pourquoi les chercheurs s’y attardent.

7 juin 2018/Auteur: Hervé Niragira/Nombre de vues (10071)/Commentaires (0)/
Cours sur les premiers soins en santé mentale

Cours sur les premiers soins en santé mentale

MOOSE JAW - Les 5 et 6 mai derniers, une douzaine de personnes ont participé à une formation sur les premiers soins en santé mentale, animée par Francine Proulx-Kenzle et Roger Gauthier à Moose Jaw.

10 mai 2018/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (11207)/Commentaires (0)/
Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

50 ans d'enseignement en français à l'Université de Regina

REGINA - Voilà maintenant 50 ans que les étudiants et professionnels ont la possibilité d’étudier le français et d’apprendre en français à l'Université de Regina.

10 mai 2018/Auteur: Céline Galophe/Nombre de vues (15046)/Commentaires (0)/
Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

REGINA - Selon un communiqué émis par le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), une entente conclue avec la province permettra à l’École Mgr de Laval de compter sur un deuxième pavillon pour désengorger ses locaux actuels.

24 avril 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (14511)/Commentaires (0)/

C’est fait, une bataille gagnée par le CPIP !

Regina aura une deuxième école élémentaire

Communiqué du Collectif des parents inquiets et préoccupés faisant part de la décision du gouvernement de la Saskatchewan de louer les anciens locaux de l’école St Andrew pour dépeupler le pavillon primaire de l’école Monseigneur de Laval. 

24 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (9412)/Commentaires (0)/
Mise à jour de la cause du CPIP

Mise à jour de la cause du CPIP

Résultats prometteurs de la médiation !

En octobre 2017, le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) a déposé un recours judiciaire contre le gouvernement de la Saskatchewan et le Conseil scolaire fransaskois (CSF) pour la construction d’une nouvelle école primaire à Regina et l’offre des programmes et services équivalents à ceux des écoles de la majorité anglophone.

12 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (10005)/Commentaires (0)/
Lancement de "Contre toute attente"

Lancement de "Contre toute attente"

50 de vie francophone à l’Université de Regina

REGINA - Le 15 mars 2018 , une quarantaine de personnes se sont rendues à La Cité universitaire francophone pour assister au lancement du livre Contre toute attente de l’historien Michael Poplyansky et du chercheur Abdoulaye Yoh.

29 mars 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (13828)/Commentaires (0)/
Lire avec fiston

Lire avec fiston

Travail d’équipe pour donner le gout de la lecture aux garçons

Lire avec fiston est un projet qui vise à donner le gout de la lecture aux garçons de 3e et 4e années en prêchant par l’exemple.

29 mars 2018/Auteur: Julien Cayouette (Le Voyageur)/Nombre de vues (11459)/Commentaires (0)/
Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Comité des langues officielles en tournée

Un groupe de sept membres du Comité permanent des langues officielles des Communes a récemment séjourné dans l’Ouest canadien pour s’informer sur place de l’état critique des services à la petite enfance francophone.

25 mars 2018/Auteur: Jean-Pierre Dubé (Francopresse)/Nombre de vues (11221)/Commentaires (0)/
Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

En septembre 1968, le Centre d’études bilingues de Regina voyait le jour au cœur de l’Université de Regina. Cinquante ans plus tard, La Cité universitaire francophone et le programme du Bac en éducation française sont les fiers représentants de la francophonie à l'université.

1 mars 2018/Auteur: Marie Galophe/Nombre de vues (15440)/Commentaires (0)/
Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Le 7 février dernier, lors de sa séance régulière à Regina, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a décidé d’accorder une région scolaire distincte à Ponteix, accompagnée d’un siège à la table des conseillers scolaires.

24 février 2018/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (11912)/Commentaires (0)/
RSS
124678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Une élève de l’école du Parc nommée Cadet de la Ligue navale du Canada de l’année

Regina, le 25 mai 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) offre ses plus sincères félicitations à Liliana Borean, une élève de 6e année à l’école du Parc de Regina qui a été nommée Cadet de la Ligue navale du Canada de l’année 2020.
25 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Belle récolte pour le slam des élèves du PSQV au concours « Slame tes accents »

Regina, le 22 mai 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer que des élèves du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l’école monseigneur de Laval ont remporté deux prix dans le cadre du concours « Slame tes accents »...
23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Trois élèves du CÉF lauréats de bourses du français pour l’avenir

Regina, le 16 avril 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer que trois élèves de ses écoles sont lauréats de bourses d’études universitaires attribuées dans le cadre du Concours national de rédaction 2019-2020 du...
16 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top