Skip Navigation

Des Fransaskois étudieront les relations publiques à La Cité à Toronto

Après une entente signée le 5 avril, des étudiants du Collège Mathieu auront accès dès septembre prochain au programme de Relations publiques de deux ans du Collège La Cité à Toronto.

L’entente entre les deux établissements postsecondaires a été signée au campus torontois de La Cité, dans l’Université de l’Ontario français (UOF), par le président-directeur général du Collège Mathieu, Francis Kasongo, et la vice-présidente à l’Enseignement et à la réussite scolaire de La Cité, Lynn Casimiro.

Une vingtaine de membres du Collège Mathieu et de La Cité ont assisté à la cérémonie en ligne, en plus d’une dizaine de cadres de La Cité et de l’UOF à Toronto.

Bonifier la programmation du Collège Mathieu

Cette entente de collaboration vise à « contribuer à l’épanouissement des communautés francophones de la Saskatchewan par le partage d’un programme permettant de bonifier la programmation du Collège Mathieu pour répondre aux besoins des employeurs de cette province », explique-t-on.

Les étudiants du Collège Mathieu suivront des cours donnés par le Collège La Cité à Toronto. Certains cours seront offerts à distance et en mode hybride. D’autres seront livrés en personne sur les deux campus ou au sein d’entreprises.

En effet, des négociations sont en cours auprès d’employeurs afin de recréer les situations d’apprentissage authentiques. C’est le modèle « MobiliCité » privilégié par La Cité à Toronto.

Les Fransaskois « très minoritaires »

« Le Collège La Cité est fier de partager ses programmes de qualité au profit du développement et de l’épanouissement des communautés francophones situées en milieu minoritaire », indique Lynn Casimiro.

Francis Kasongo précise que si les Franco-Ontariens sont « minoritaires », les Fransaskois, eux, sont « très minoritaires ».

Le PDG du Collège Mathieu se réjouit de voir ce projet aboutir en peu de temps, « permettant aux francophones et francophiles de la Saskatchewan de bénéficier d’une offre variée de programmes d’études ».

Cette offre, espère-t-il, incitera les jeunes à rester en Saskatchewan au lieu de poursuivre des études supérieures en français et de travailler à l’extérieur de la province.

D’autres activités unissent déjà les deux établissements dans des domaines tels que la pédagogie, la réussite étudiante et l’entrepreneuriat.

Une trentaine d’étudiants en septembre ?

Fondé en 1918, le Collège Mathieu accueille environ 300 étudiants dans 15 programmes crédités et 700 en formation continue non créditée sur trois campus en Saskatchewan. Son siège social est à Gravelbourg.

L’institution est aussi connue pour son travail d’alphabétisation de base et familiale, ainsi que de transition au travail, et ses événements culturels spéciaux pour toute sa communauté.

Basée à Ottawa, La Cité est le plus grand collège d’arts appliqués et de technologie de langue française en Ontario et hors Québec, offrant plus de 140 programmes à environ 5 000 étudiants.

Le petit campus de La Cité à Toronto a déménagé en novembre 2021 du Centre francophone, rue Richmond Ouest, à l’UOF, rue Lower Jarvis.

Le programme de Relations publiques de La Cité à Toronto compte actuellement une vingtaine d’étudiants. Francis Kasongo et Lynn Casimiro estiment qu’une dizaine d’étudiants du Collège Mathieu pourraient s’y ajouter en septembre prochain.

Article précédent L’enseignement de demain sera-t-il « dialogique » ?
Prochain article Gard’Amis, une garderie en pleine croissance
Imprimer
2375

François Bergeron (L’Express)Marie-Lou Bernatchez

Autres messages par François Bergeron (L’Express)
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Cette année, le prix Bravo bénévoles reconnait de manière solennelle les efforts du collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP).

10 novembre 2018/Auteur: Simb Simb/Nombre de vues (32075)/Commentaires (0)/
Participation record au Symposium des parents fransaskois 2018

Participation record au Symposium des parents fransaskois 2018

Des parents et des enfants comblés

REGINA - Le samedi 20 octobre dernier avait lieu le Symposium des parents organisé annuellement par l’Association des parents fransaskois (APF) et d’après le sourire affiché par les 175 personnes présentes (un record), cette édition a été une réussite.

28 octobre 2018/Auteur: Nicolas Roussy/Nombre de vues (29121)/Commentaires (0)/
Plan d’action de l’APF et Symposium des parents 2018

Plan d’action de l’APF et Symposium des parents 2018

Diversité, visibilité et renforcement

L’Eau vive s’est entretenue avec M. Carol-Guillaume Gagné, directeur de l’organisme, à quelques jours du Symposium des parents, l’événement phare de l’Association des parents fransaskois (APF),

19 octobre 2018/Auteur: Nicolas Roussy/Nombre de vues (27865)/Commentaires (0)/
Éducation 2.0

Éducation 2.0

On attribue à l’empereur Charlemagne la création de l’école. Depuis ce temps, l’éducation a pris une importance primordiale dans nos sociétés. Évidemment, la définition de ce concept a évolué au fil des siècles.

14 septembre 2018/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (24730)/Commentaires (0)/
Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

Un immeuble historique pour le Collège Mathieu

REGINA - Le  1er août dernier, le Campus de Regina du Collège Mathieu déménageait dans un bâtiment historique situé au 3304, Dewdney Avenue à Regina.

18 août 2018/Auteur: Nicolas Roussy/Nombre de vues (30351)/Commentaires (0)/
L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

Le choix de Théo, documentaire coproduit par le professeur Thomas Cauvin et réalisé par Mi KL Espinasse, met en lumière le renouveau du français en Louisiane grâce au succès de l’immersion.

5 juillet 2018/Auteur: Lucas Pilleri (Francopresse)/Nombre de vues (32043)/Commentaires (0)/
Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Pour le président de l’ACF, Roger Gauthier, « quand il est question de nos droits constitutionnels, on a un devoir d’appuyer ceux qui les revendiquent. »

25 juin 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (31293)/Commentaires (0)/
Une belle initiative au CÉF

Une belle initiative au CÉF

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a décidé de remettre une ceinture fléchée fransaskoise à ses finissantes et finissants.

12 juin 2018/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (32911)/Commentaires (0)/
Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

REGINA - Les années 1968 étaient une période de beaucoup de changements, de revendications politiques, culturelles et sociales, ce qui explique pourquoi les chercheurs s’y attardent.

7 juin 2018/Auteur: Hervé Niragira/Nombre de vues (26777)/Commentaires (0)/
Cours sur les premiers soins en santé mentale

Cours sur les premiers soins en santé mentale

MOOSE JAW - Les 5 et 6 mai derniers, une douzaine de personnes ont participé à une formation sur les premiers soins en santé mentale, animée par Francine Proulx-Kenzle et Roger Gauthier à Moose Jaw.

10 mai 2018/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (31404)/Commentaires (0)/
Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

50 ans d'enseignement en français à l'Université de Regina

REGINA - Voilà maintenant 50 ans que les étudiants et professionnels ont la possibilité d’étudier le français et d’apprendre en français à l'Université de Regina.

10 mai 2018/Auteur: Céline Galophe/Nombre de vues (34170)/Commentaires (0)/
Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

REGINA - Selon un communiqué émis par le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), une entente conclue avec la province permettra à l’École Mgr de Laval de compter sur un deuxième pavillon pour désengorger ses locaux actuels.

24 avril 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (35938)/Commentaires (0)/

C’est fait, une bataille gagnée par le CPIP !

Regina aura une deuxième école élémentaire

Communiqué du Collectif des parents inquiets et préoccupés faisant part de la décision du gouvernement de la Saskatchewan de louer les anciens locaux de l’école St Andrew pour dépeupler le pavillon primaire de l’école Monseigneur de Laval. 

24 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (27429)/Commentaires (0)/
Mise à jour de la cause du CPIP

Mise à jour de la cause du CPIP

Résultats prometteurs de la médiation !

En octobre 2017, le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) a déposé un recours judiciaire contre le gouvernement de la Saskatchewan et le Conseil scolaire fransaskois (CSF) pour la construction d’une nouvelle école primaire à Regina et l’offre des programmes et services équivalents à ceux des écoles de la majorité anglophone.

12 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (30612)/Commentaires (0)/
Lancement de "Contre toute attente"

Lancement de "Contre toute attente"

50 de vie francophone à l’Université de Regina

REGINA - Le 15 mars 2018 , une quarantaine de personnes se sont rendues à La Cité universitaire francophone pour assister au lancement du livre Contre toute attente de l’historien Michael Poplyansky et du chercheur Abdoulaye Yoh.

29 mars 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (32175)/Commentaires (0)/
RSS
Première567810121314Dernière

 - lundi 11 décembre 2023