Close
Jean-Philippe Deneault

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

Le programme s’adresse à tous les étudiants qui souhaitent acquérir des connaissances de base en michif, une langue propre aux Prairies consistant en un mélange de cri des plaines et de français. Originaire du village de Green Lake, au nord de la Saskatchewan, Cornelia Laliberté est très fière d’être associée à ce nouveau programme.

« Mes deux parents sont Métis et parlent couramment michif. C’est une langue en voie de disparition d’après les Nations Unies et je crois que nous nous devons de mettre tous les efforts possibles de l’avant pour assurer sa pérennité », explique la coordinatrice en éducation des Premières Nations, Métis et Inuits du Conseil scolaire des écoles catholiques de Saskatoon et des environs.

La langue michif se divise en deux principaux dialectes. Le premier, le “français-cri”, est surtout parlé au Manitoba. Il existe de nombreuses ressources pédagogiques développées en grande partie par l’Institut Gabriel Dumont. Le deuxième, le “cri - français”, est plutôt parlé dans le nord-ouest de la Saskatchewan et c’est cette variante qui sera enseignée à l’école communautaire St. Michael. « Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’une des deux langues qui domine. Ce fut tout un défi de recruter des enseignants qui avaient la maîtrise du cri-français. C’est une langue qui s’est surtout transmise oralement. Ce que nous proposons est un projet qui se consacre à la préservation et à la revitalisation de la langue michif », précise Cornelia Laliberté.

Sauver une langue et une culture

La responsable résume les objectifs à court et long terme du programme. « Nous tenons à former une relève fière de la langue, de la communauté et de la culture métisses. La langue et la culture jouent un rôle déterminant dans le combat contre l’assimilation. Notre programme doit s’adapter aux besoins de nos élèves, car bien que 26 % de nos étudiants s’identifient comme Métis, la plupart ne parlent pas du tout michif, bien que ce soit la langue souvent parlée par les grands-parents. »

Un sondage réalisé auprès des familles métisses montre que 97 % d’entre elles (104) sont en faveur d’un programme intensif d’apprentissage du michif à l’école St. Michael. D’après la coordinatrice, l’objectif ultime serait de devenir, avec le temps, une école bilingue à part entière où 50 % des étudiants puissent suivre des cours en langue michif, toutes disciplines confondues.

Un modèle inspirant à l’Île-à-la-Crosse

L’école primaire Rossignol à l’Île-à-la-Crosse est la seule autre école en Saskatchewan à offrir un programme de base en langue michif. Le personnel de St. Michael a ainsi travaillé en étroite collaboration avec leurs homologues de l’école Rossignol dans les étapes critiques de conception du programme et à la mobilisation et mise en commun de ressources.

Dans les notes de rencontres du Conseil scolaire des écoles catholiques de Saskatoon du 24 juin 2019, il est noté qu’à l’Île-à-la-Crosse le niveau du taux d’obtention de diplômes est passé de 47 à 61 % entre juin 2017 et juin 2018, et que cela est dû en grande partie à leur programme de langue et culture michif.

Pour l’instant, le programme à l’école St. Michael va s’en tenir à desservir les étudiants du primaire, mais le conseil scolaire est confiant qu’il servira à jeter les bases pour éventuellement développer un curriculum pour les étudiants du secondaire.  

La Saskatchewan arrive au troisième rang des locuteurs de la langue michif au Canada. Comptant plus de 57 875 locuteurs, soit seulement 5,4 % de sa population selon Cornelia Laliberté, il était grand temps qu’un tel programme voie le jour. 

Article précédent Retrouvailles au Collège Mathieu
Prochain article Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina
Imprimer
6469

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

13 juillet 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (684)/Commentaires (0)/
Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (436)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (653)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (486)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (626)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (952)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (971)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (1254)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (1285)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (2096)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1817)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (1732)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (2148)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (2886)/Commentaires (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

16 mai 2020/Auteur: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Nombre de vues (1276)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Abdoulaye Yoh nommé directeur administratif du CÉF

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abdoulaye Yoh au poste de directeur administratif.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Une nouvelle école élémentaire francophone pour le CÉF

Regina, le 23 juin 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan du financement pour une nouvelle école dans le secteur nord de la ville de Regina.
23 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top