Close
Jean-Philippe Deneault

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

Le programme s’adresse à tous les étudiants qui souhaitent acquérir des connaissances de base en michif, une langue propre aux Prairies consistant en un mélange de cri des plaines et de français. Originaire du village de Green Lake, au nord de la Saskatchewan, Cornelia Laliberté est très fière d’être associée à ce nouveau programme.

« Mes deux parents sont Métis et parlent couramment michif. C’est une langue en voie de disparition d’après les Nations Unies et je crois que nous nous devons de mettre tous les efforts possibles de l’avant pour assurer sa pérennité », explique la coordinatrice en éducation des Premières Nations, Métis et Inuits du Conseil scolaire des écoles catholiques de Saskatoon et des environs.

La langue michif se divise en deux principaux dialectes. Le premier, le “français-cri”, est surtout parlé au Manitoba. Il existe de nombreuses ressources pédagogiques développées en grande partie par l’Institut Gabriel Dumont. Le deuxième, le “cri - français”, est plutôt parlé dans le nord-ouest de la Saskatchewan et c’est cette variante qui sera enseignée à l’école communautaire St. Michael. « Dans un cas comme dans l’autre, c’est l’une des deux langues qui domine. Ce fut tout un défi de recruter des enseignants qui avaient la maîtrise du cri-français. C’est une langue qui s’est surtout transmise oralement. Ce que nous proposons est un projet qui se consacre à la préservation et à la revitalisation de la langue michif », précise Cornelia Laliberté.

Sauver une langue et une culture

La responsable résume les objectifs à court et long terme du programme. « Nous tenons à former une relève fière de la langue, de la communauté et de la culture métisses. La langue et la culture jouent un rôle déterminant dans le combat contre l’assimilation. Notre programme doit s’adapter aux besoins de nos élèves, car bien que 26 % de nos étudiants s’identifient comme Métis, la plupart ne parlent pas du tout michif, bien que ce soit la langue souvent parlée par les grands-parents. »

Un sondage réalisé auprès des familles métisses montre que 97 % d’entre elles (104) sont en faveur d’un programme intensif d’apprentissage du michif à l’école St. Michael. D’après la coordinatrice, l’objectif ultime serait de devenir, avec le temps, une école bilingue à part entière où 50 % des étudiants puissent suivre des cours en langue michif, toutes disciplines confondues.

Un modèle inspirant à l’Île-à-la-Crosse

L’école primaire Rossignol à l’Île-à-la-Crosse est la seule autre école en Saskatchewan à offrir un programme de base en langue michif. Le personnel de St. Michael a ainsi travaillé en étroite collaboration avec leurs homologues de l’école Rossignol dans les étapes critiques de conception du programme et à la mobilisation et mise en commun de ressources.

Dans les notes de rencontres du Conseil scolaire des écoles catholiques de Saskatoon du 24 juin 2019, il est noté qu’à l’Île-à-la-Crosse le niveau du taux d’obtention de diplômes est passé de 47 à 61 % entre juin 2017 et juin 2018, et que cela est dû en grande partie à leur programme de langue et culture michif.

Pour l’instant, le programme à l’école St. Michael va s’en tenir à desservir les étudiants du primaire, mais le conseil scolaire est confiant qu’il servira à jeter les bases pour éventuellement développer un curriculum pour les étudiants du secondaire.  

La Saskatchewan arrive au troisième rang des locuteurs de la langue michif au Canada. Comptant plus de 57 875 locuteurs, soit seulement 5,4 % de sa population selon Cornelia Laliberté, il était grand temps qu’un tel programme voie le jour. 

Article précédent Retrouvailles au Collège Mathieu
Prochain article Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina
Imprimer
620

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (389)/Commentaires (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (352)/Commentaires (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

15 septembre 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (619)/Commentaires (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

29 août 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (886)/Commentaires (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

21 juillet 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (2484)/Commentaires (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

19 juillet 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1153)/Commentaires (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

16 juillet 2019/Auteur: Linda Morales/Nombre de vues (1746)/Commentaires (0)/
Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à l’école.

13 juillet 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2014)/Commentaires (0)/
Une foire des sciences totalement en français

Une foire des sciences totalement en français

Expo-sciences à Mgr de Laval

REGINA - Le jeudi 6 juin 2019 avait lieu la foire des sciences de l’école Monseigneur de Laval. Les élèves de la 3e et de la 5e année étaient présents pour exposer leurs projets de recherche. 

22 juin 2019/Auteur: Linda A. Morales/Nombre de vues (2070)/Commentaires (0)/
Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français

Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français

SASKATOON - Pour la première fois, cinq étudiantes de l’Université de la Saskatchewan ont reçu ce 5 juin à Saskatoon une certification de common law en français de l’Université d’Ottawa. 

21 juin 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2221)/Commentaires (0)/
62,6 millions de dollars pour lutter contre la pénurie d’enseignants

62,6 millions de dollars pour lutter contre la pénurie d’enseignants

VANCOUVER - Le lundi 13 mai 2019, la ministre des Langues officielles Mélanie Joly a annoncé une stratégie nationale de recrutement et de rétention des enseignants francophones.

4 juin 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2301)/Commentaires (0)/
Lettre du président de la SCFPA: Déménagement à l’Académie Rivier

Lettre du président de la SCFPA: Déménagement à l’Académie Rivier

Malgré le fait que l’édifice des Sœurs de la Présentation de Marie ait été construit dans les années 1960, sauf la piscine (années 1980), il s’agit d’une occasion de créer, au-delà du concept de centre scolaire communautaire, un pôle d’attraction et de développement unique en Saskatchewan et dans l’Ouest canadien.

25 avril 2019/Auteur: Michel Dubé/Nombre de vues (2486)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu en pleine planification

Le Collège Mathieu en pleine planification

Avec un questionnaire en ligne distribué aux membres des organismes francophones, du gouvernement et de la communauté, le Collège Mathieu réalise une étude, première étape d’un vaste plan de développement. L’objectif : mieux répondre aux besoins de la communauté et du marché de l’emploi en Saskatchewan.

25 avril 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2573)/Commentaires (0)/
Transferts en éducation: Ah, si les provinces voulaient…

Transferts en éducation: Ah, si les provinces voulaient…

Le gouvernement fédéral a prévu de l’argent dans son récent budget pour les écoles françaises. Cela dit, le bât blesse quelque part. Les provinces hésitent à montrer ce qu’elles vont faire de cet argent.

22 avril 2019/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (2374)/Commentaires (0)/
L’école Valois prête à quitter le pire quartier de Prince Albert

L’école Valois prête à quitter le pire quartier de Prince Albert

L'école fransaskoise envisage un déménagement à l'Académie Rivier

PRINCE ALBERT - Le ministre de l’Éducation, Gordon Wyant, est venu visiter l’Académie Rivier, un bâtiment qui pourrait permettre un déménagement rapide de l’école Valois et du centre communautaire dans un espace et un quartier plus adéquats.

29 mars 2019/Auteur: Frédéric Dupré/Nombre de vues (3845)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Concours : Slame tes accents

Enseignants et éducateurs d’élèves de 12 à 18 ans préparez-vous, le concours international Slame tes accents est de retour alliant nouveautés et surprises! Pour y participer, écrivez un slam de classe et déclamez-le dans une vidéo de 60 à 90...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

PassepART

Un an après l’annonce officielle de la création d’un nouveau programme de microsubventions, la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) est heureuse de lancer PassepART. Ce programme national vise à accroître l’offre d’activités...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Codage en direct avec Parlons Sciences

Parlons sciences/Let’s Talk Science et le Ministère de l'Éducation de la Saskatchewan s'unissent pour présenter une série d'émissions en direct aux écoles fransaskoises et aux écoles d'immersion française de la Saskatchewan.
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top