Close
Jean-Marie Michaud (EV)
/ Catégories: Arts et culture, 2015

Zoé Fortier crée une application mobile en 48 h

« La programmation, c’est pas juste pour les gars. »

Zoé Fortier a remporté en juillet 2015 le concours HackXplor de l’audiovisuel 2015 au Forum mondial de la langue française tenu à Liège en Belgique.

Zoé Fortier a remporté en juillet 2015 le concours HackXplor de l’audiovisuel 2015 au Forum mondial de la langue française tenu à Liège en Belgique.

Zoé Fortier et ses collègues s’envoleront du 15 septembre au 8 octobre prochain pour une tournée de travail intense de trois semaines. Ils passeront par Paris, Liège-Bruxelles, Casablanca, Dakar et Montréal, avec pour objectif de rencontrer des professionnels des médias, du Web francophone et des partenaires potentiels à la mise sur pied de leur projet.
Photo: Jean-Marie Michaud (2015)

SASKATOON - Zoé Fortier, artiste en art visuel et graphiste bien connue de la communauté, a remporté en
juillet dernier le concours HackXplor de l'audiovisuel 2015 au Forum mondial de la langue française tenu à Liège en Belgique. Les participants avaient 48 heures pour créer une application mobile. Elle raconte comment elle a relevé le défi. 

Zoé Fortier n’avait jamais travaillé avec des codeurs, des experts en langage informatique chargés de concevoir des programmes. Les connaissances de la fransaskoise en la matière étaient même plutôt rudimentaires lorsqu’elle s’est lancée dans cette aventure. Elle s’est dit néanmoins : « Pourquoi pas? Je vais soumettre ma candidature et on verra ! C’est la preuve pour moi que parfois, il faut vraiment prendre de gros risques. Tu te lances. Ça fait peur, mais tu finis par avoir de belles expériences, parce qu’on a des choses à apprendre et aussi à donner. C’est une belle leçon. »

Selon les règles du concours HackXplor, elle dû choisir des coéquipiers parmi les candidats et ensemble combiner leurs efforts pour développer en 48 heures une application mobile créative en français. La qualité des réalisations de la Montréalaise Cynthia Naggar, une technologue de l’installation publique, l’a séduite en premier. Elles ont ensuite recruté Salma, une ingénieure marocaine et Nabil, un autre marocain, programmeur assidu, pour développer leur projet. 

Zoé Fortier, elle, a apporté sa vision et la richesse de ses idées, éléments clé pour compléter les ressources des programmeurs dont certains manquent parfois d’originalité. De ce mariage, des solutions novatrices peuvent surgir.

« Pour participer, j’ai dû soumettre un portfolio en ligne et un CV mis à jour en rapport avec le numérique, le design, le développement de site web, etc. C’était beaucoup de travail. Un site internet, c’est comme une nouvelle langue pour parler aux gens. C’est un monde dans lequel l’artiste doit vivre désormais pour transmettre son message. » 

Au final, l’application imaginée par Zoé Fortier et ses comparses touche à la langue française, à l’imaginaire et à l’art. « C’est une expérience francophone du monde qu’on veut partager à travers la chanson et une application de type Google Map. C’est une plateforme à travers laquelle les gens peuvent associer une chanson en français - et un souvenir personnel - avec un endroit spécifique. Le but étant d’offrir une perception francophone d’un lieu et de faire découvrir notre répertoire musical de façon très personnelle. »

L’application a été baptisée Augustin, un nom inspiré d’un traité sur la symbiose entre la musique et l’être humain écrit au Moyen Âge par Saint-Augustin. Zoé Fortier et ses collègues s’envoleront du 15 septembre au 8 octobre prochain pour une tournée de travail intense de trois semaines. Ils passeront par Paris, Liège-Bruxelles, Casablanca, Dakar et Montréal, avec pour objectif de rencontrer des professionnels des médias, du Web francophone et des partenaires potentiels à la mise sur pied de leur projet.

Imprimer
3870

Navigation du site

Categories

Back To Top