Close
Jean-Pierre Picard
/ Catégories: Communautaire, Francophonie, 2014

Wilfrid Denis reçu au sein de la Compagnie des Cent-Associés francophones

Cérémonie d'adoubement tenu au Gala du Rendez-vous fransaskois

Wilfrid Denis reçu au sein de la Compagnie des Cent-Associés

Wilfrid Denis reçu au sein de la Compagnie des Cent-Associés

« Je ne considère pas cet hommage comme un honneur personnel. Toutes les actions de bénévolat auxquelles j’ai participé, je ne les ai pas faites seul. Je n’aurais pas pu. Donc, ce n’est pas seulement moi que vous honorez ce soir, ce sont toutes ces personnes qui, avec moi (et parfois malgré moi), ont contribué aux succès, aux revendications, aux multiples efforts dont vous m'accordez le mérite. »
Wilfrid Denis
Photo: Jean-Pierre Picard
Le Dr Wilfrid Denis, de Saskatoon, a été reçu au sein de la Compagnie des Cent-Associés francophones. Il a été adoubé lors d’une émouvante cérémonie dans le cadre du Rendez-vous fransaskois à Saskatoon le 8 novembre.

Depuis plus de quarante ans, le Dr Wilfrid Denis, ce chef de file et éducateur universitaire a été de toutes les instances de la francophonie fransaskoise à titre de bénévole, ou comme historien, revendicateur, gestionnaire, conseiller, écrivain, commissaire scolaire pour n’en nommer que quelques unes. Signalons qu’il a présidé l’importante Commission sur l’inclusion de l’Assemblée communautaire fransaskoise de 05-06.

La Présidente de la Compagnie, Mme Renée Popov Watters, qui a adoubé le Dr Denis, a déclaré « être fière de pouvoir reconnaitre le travail inlassable de ce grand bénévole pour sa contribution exceptionnelle depuis quarante ans à l’avancement de la francophonie fransaskoise et canadienne ».

Le nom de monsieur Denis vient s’ajouter à la liste d’autres Fransaskois et Fransaskoises qui ont déjà reçu cette reconnaissance :

  • - René Archambault
  • - Florent Bilodeau
  • - Marguerite et Émile Campagne
  • - Irène Chabot
  • - Clotaire Denis
  • - Albert O. Dubé
  • - l’Abbé Roger Ducharme
  • - Sœur Germaine Gareau
  • - Mme Thérèse Gaudet
  • - Noëlla Girardin-Chabot,
  • - Joseph Jeanneau
  • - Abbé Arthur Marchildon
  • - Sr Anne-Marie Nadeau
  • - Roland Pinsonneault


La Compagnie des Cents-Associés

La Compagnie des Cent-Associés francophones tient son nom de la Compagnie des Cent-Associés fondée en 1627 par le Cardinal Richelieu en vue d’assurer le développement de la Nouvelle-France. À l’époque, les membres de ladite compagnie représentaient l’élite de l’aristocratie française et voulaient « répandre les principes de la foi chrétienne et faire rayonner l’éclat du fait français jusqu’aux confins du Nouveau Monde. »*

Inspirée de ces objectifs, l’Association canadienne d’Éducation de langue française a donné ce nom à une corporation qui devait rendre hommage à l’élite de la francophonie canadienne. C’est en 1979, à Québec, lors du 32e Congrès de l’ACELF que la Compagnie vit le jour. 

Allocution de Wilfrid Denis

10/11/2014

Chèr.e.s ami.e.s

Je désire remercier sincèrement ceux qui m’ont nominé pour cette reconnaissance. Un grand merci à La Compagnie des Cent-Associés francophones pour l’hommage que vous me rendez ce soir.  Quand je considère les noms des personnes qui ont été ainsi honorées par le passé, je ne me sens pas digne de me joindre à leurs rangs.

En plus, lorsque je regarde autour de la salle, et que je pense à bien de mes amis qui ne peuvent pas être avec nous ce soir, je me dis que vous pourriez tous être ici à ma place, ou à mes côtés.  C’est donc avec humilité que je reçois cet hommage.

Je ne le considère pas comme un honneur  personnel. Toutes les actions de bénévolat auxquelles j’ai participé, et que vous avez mentionnées, je ne les ai pas faites seul. Je n’aurais pas pu. Donc, ce n’est pas seulement moi que vous honorez ce soir, ce sont toutes ces personnes qui, avec moi (et parfois malgré moi), ont contribuées aux succès, aux revendications, aux multiples efforts qui me sont reconnus.

Par exemple vous avez mentionné les deux pétitions en ligne que j’ai initiées. Mais une pétition avec une signature, ça ne pèse pas fort. Sans vos signatures et votre appui on n’aurait pas atteint nos objectifs.

En terminant je veux remercier ma famille pour son appui. Quarante ans d’engagement veut aussi dire qu’ils ont dû souvent partager mes soirées et mes fins de semaines avec mon travail communautaire; en particulier mes trois fils même s’ils sont partis de la maison maintenant, plus ou moins, dont un vit à Montréal, un autre à Vancouver et le troisième qui était à Régina, mais qui est revenu à la maison avec son épouse pour quelques semaines l’été denier en attendant que leur maison soit prête. On était très heureux de les avoir à la maison; c’était très bien. Sans votre soutien cet engagement de bénévolat n’aurait pas été possible.

Je remercie surtout mon épouse, Jeannine, pour son appui indéfectible. Je n’aurais pas pu faire tout ça sans elle. Merci. 

Wilfrid Denis


Imprimer
5740

Navigation du site

Categories

Back To Top