Close
Pascal Lévesque
/ Catégories: Arts et culture, Musique, 2016

Une tournée européenne fructueuse pour Annette Campagne

Participation d'Annette Campagne à la Fable du bison et du homard 2016

Participation d'Annette Campagne à la Fable du bison et du homard 2016

Annette Campagne était parmi les 8 artistes sélectionnés pour participer à des vitrines musicales au Centre culturel canadien à Paris en mars 2016. Sous le nom La fable du homard et du bison, ces vitrines avaient pour but de faire connaître des artistes acadiens et de l’Ouest canadien en France. Cette initiative a été rendue possible grâce à un partenariat de La Stratégie de promotion des artistes acadiens sur la scène internationale (SPAASI) et de Manitoba Music. L’artiste fransaskois Shawn Jobin faisait également partie de la délégation d’artistes de l’Ouest.
(Photo : gracieuseté Annette Campagne)

Annette Campagne a fait une tournée en Europe durant trois semaines. L’auteure-compositeure fransaskoise est partie en tournée en France, en Allemagne et aux Pays-Bas en compagnie de J.J. Voss, artiste country rock saskatchewannais. L’Eau vive s’est entretenue avec l’artiste au sujet de sa tournée et de ses projets futurs.

Comment s’est construite la tournée en Europe que vous avez effectuée?

J’ai connu J.J. Voss à Regina. Il avait des représentations dans les Pays-Bas. Je me suis dit que je pouvais me greffer à ses spectacles et lui pourrait se greffer aux miens. Il était mon musicien pour mes spectacles en France en Allemagne et j’étais son « side man » au Pays-Bas et en Allemagne. On a fait toute sorte de représentations. Au Pays-Bas, c’était surtout des premières parties pour un groupe qui s’appelait Southside Johnny & the Asbury Jukes. Par la suite en Allemagne, on a fait cinq spectacles. C’était surtout des spectacles à travers un promoteur qui avait beaucoup d’amis. Deux de ces spectacles étaient des concerts dans sa cave à vin. On a par la suite joué dans les bars. Ensuite on est allé en France pour différents spectacles. On a aussi fait plusieurs concerts maison.

 

Comment le public a-t-il réagi à vos spectacles?

Le public nous a très bien reçus. On jouait dans différentes salles de spectacles donc le public était assez varié. Aux Pays-Bas, c’était des grandes salles parce que Southside Johnny & the Asbury Jukes étaient très bien connus. Ensuite on a fait des petits clubs et des caves à vin et les gens étaient très réceptifs. J’avais amené de mes albums et on est parvenu à tous les vendre.

 

Que vous a apporté cette tournée?

Cette tournée a été une incursion dans des régions dans lesquelles je ne m’étais pas nécessairement produite par le passé et je vais être capable d’y retourner. Plusieurs endroits dans lesquels j’ai joué seraient prêts à me reprendre. Ce n’était pourtant pas ma première tournée en Europe. En mars d’ailleurs, j’étais allé faire une vitrine à Paris. Ça a été très fructueux parce que j’ai trouvé quelqu’un avec qui je vais être capable de travailler là-bas, une productrice qui a une boite et j’ai signé avec cette dame. En 2017, je vais pouvoir sans doute faire une plus grande tournée grâce à elle. On a planifié ce que j’allais pouvoir faire par la suite en Europe. J’espère aussi pouvoir lancer mon dernier album, Papillon amiral paru en 2014, en Allemagne et en France.

 

Que prévoyez-vous prochainement outre cette tournée en Europe pour 2017?

J’espère pouvoir lancer un album pour 2018. Je suis en écriture encore et c’est là-dessus que je me concentre principalement. Je ferai aussi le Contact Ouest au mois de septembre à Regina où j’espère pouvoir booker d’autres spectacles. J’y ai une vitrine officielle et j’espère qu’il y aura des acheteurs européens. En tant qu’artiste il faut toujours se faire voir. Je ferai aussi beaucoup de spectacles dans la région de Regina et un peu à l’extérieur. Je continue aussi de diriger ma chorale gospel à Regina. J’aimerais bien organiser un échange au Québec pour ma chorale.


Imprimer
2502

Navigation du site

Categories

Back To Top