Close

Soirée cinéma-causerie au Royal Saskatchewan Museum

REGINA - Dans le cadre de la 7e Semaine nationale de l’immigration francophone, l’Association canadienne-française de Regina (ACFR) a organisé une soirée cinéma-causerie au Royal Saskatchewan Museum le 7 novembre.

Le long-métrage retenu était le documentaire Le Petit Prince : L’Essence Invisible. Elma Boss, organisatrice communautaire de l’ACFR et organisatrice de la soirée, explique ce choix : « Le Petit Prince est une histoire qui reflète les valeurs fondamentales pour tous les êtres humains : la tolérance, le respect, la résilience, l’ouverture d’esprit… C’est l’une des rares œuvres qui a une aussi grande portée philosophique et qui rallie autant les enfants que les adultes. »

À la suite de la projection qui a duré une heure et demie, une demi-douzaine de spectateurs sont restés pour échanger brièvement sur l’œuvre d’Antoine de Saint-Exupéry. Ils ont également partagé leurs propres expériences en tant qu’immigrants francophones. « C’est une manière de rassembler la communauté et d’amener des échanges constructifs », relève l’organisatrice.

Les couleurs de la francophonie

Avant la projection, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) a invité les participants à se joindre à un jeu sur les pays francophones. Les organisateurs ont déroulé une carte géante du monde colorée sur laquelle les participants devaient déposer les drapeaux aux bons endroits. 

La cinquantaine de drapeaux ont donné du fil à retordre aux participants qui ont finalement réussi. Une activité ludique pour prendre conscience que la francophonie s’étend bien au-delà des frontières de la province.

Article précédent Là où la terre rencontre le ciel (extrait)
Prochain article Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !
Imprimer
5539

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Back To Top