Close

Planification stratégique de la Société historique de la Saskatchewan (2)

Quatre axes de développement

Image
Photo : Alexandre Daubisse

La planification stratégique de la Société historique de la Saskatchewan (SHS) s’est tenue le vendredi 25 avril en soirée et le samedi 26 avril, de 9 h à 13 h, au Bistro du Carrefour des Plaines.

Quatorze participants, dont les membres du Conseil d’administration, des membres de la communauté et deux observateurs étaient présents. La planification était animée par madame Régnier-Gaudet, directrice-adjointe du développement communautaire à l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF).

Quatre axes de réflexion et de développement ont été dégagés au cours des échanges : la diffusion, la viabilité, la préservation et la recherche, et la visibilité.

Le premier concerne la diffusion en termes d’informatique (Internet, banques de données), de publications (revue, livres, autres) et de contacts avec le public par le biais des Journées du Patrimoine et des ateliers scolaires, notamment. Il a été décidé que les dates des Journées du Patrimoine devraient être changées en raison de la concurrence d’autres groupes et des aléas climatiques.

L’objectif étant d’atteindre un public plus nombreux, il a été proposé de moderniser le site Internet et de développer des applications pour téléphones cellulaires. La diversification financière a été abordée également. Augmenter le bassin de chercheurs est une autre approche préconisée. Enfin, il a été décidé de faire une analyse financière de chaque domaine de production afin de maximiser les ressources financières.

Le deuxième axe consiste en une gestion saine des ressources humaines et matérielles (une direction stable et un plan de communication interne), une gestion efficace des bénévoles (incluant la création d’un prix pour reconnaître les bénévoles), une gouvernance engagée (formation des élus) et un financement stable et adéquat (passant par le développement de l’autofinancement).

Concernant la préservation et la recherche, la création d’un prix pour les chercheurs et le développement de partenariats avec d’autres associations ou organismes pour un échange d’expertises en recherche et en archivage ont été avancés. La SHS souhaiterait sensibiliser et former les organismes à l’archivage. Un inventaire complet de la SHS est préconisé.

En termes de visibilité, la SHS aimerait se construire une image plus moderne, développer ses outils promotionnels et assurer davantage de présence dans l’hebdomadaire l’Eau vive et à Heritage Saskatchewan.

À l’issue de la réunion, il a été proposé que cette planification stratégique soit prévue sur cinq ans avec une mise à jour au bout de trois ans.

 

Imprimer
3392
 

Navigation du site

Categories

Back To Top