Close
Alexandre Daubisse (EV)
/ Catégories: Écoles fransaskoises, Sport, 2014

La Grande Traversée

Une école de la vie

Transformés, c’est sans doute le mot qui revient le plus dans les commentaires des six élèves du Pavillon secondaire des Quatre Vents (PSQV) de Regina, qui ont participé à l’édition 2014 de La Grande Traversée (LGT) en Saskatchewan.


Des mois de préparation, près de 400 km parcourus en quatre jours, à plus de 25 km/h de moyenne, entre Lloydminster et Bellegarde, six élèves, six accompagnateurs, des sourires radieux, des regards étincelants, des souvenirs plein la tête et une expérience humaine inoubliable.


Les participants à LGT ont pu faire des rencontres qui marquent au cours de leur passage. Des champions olympiques comme des anonymes, mais chacun inspirant à sa manière et contribuant à créer une atmosphère unique. Il suffit de constater la complicité qui s’est nouée entre les membres de l’équipe, peloton et accompagnement au fil des jours. 

 

Apprendre à se dépasser... naturellement


La qualité des échanges entre les jeunes et les adultes est typique de ceux d’un groupe qui vivent une épreuve, une expérience difficile qui resserre les liens entre les membres du groupe. D’autant plus que l’encadrement compétent soutient chaque membre du peloton. Il n’y a pas de jugement, pas de frustration si quelqu’un est en difficulté. Simplement de l’aide sous la forme de poussettes dans le dos, de paroles encourageantes et de félicitations.


Il s’agit d’une stratégie payante, car non seulement, les cyclistes parviennent à dépasser leurs difficultés momentanées, mais le plus souvent, ils dépassent même leurs propres limites, sans forcer, avec un peu de persévérance et de foi en soi, inspirées par un encadrement hors pair. 

 

Une équipe du PSQV exceptionnelle 


Le passage de LGT à Regina est devenu incontournable aux dires de certains membres de l’équipe d’encadrement permanente. Leurs commentaires sont élogieux envers l’encadrement de Regina et envers les élèves. Le respect, le plaisir d’être ensemble et de participer à ce beau projet sont palpables quand on observe les membres du groupe interagir le soir, à Regina, ou le matin, à Bellegarde. Cela donne envie de faire partie de l’aventure et d’être l’un des leurs.


Robert Joncas, de Vancouver, est parent d’élève et accompagnateur. Il est aussi le « Team Leader » pour l’équipe canadienne Olympique de planche à neige. Son rôle à Sotchi était de créer un environnement pour favoriser l’excellence de la performance des athlètes, des entraîneurs et des membres du personnel. Robert, qui a l’habitude de travailler avec des athlètes de très haut niveau, se dit impressionné par ce que les jeunes des étapes saskatchewannaises (élèves de Colombie-Britannique, l’Île-du-Prince-Édouard et du PSQV) ont accompli. « Ils ont le même état d’esprit et la même attitude que ces athlètes qui travaillent pour gagner des titres et des médailles alors qu’eux n’ont rien à gagner, si ce n’est de faire passer un message de santé ».

 

Une école de la vie 


La mécanique est bien huilée. Le soir, après un souper réparateur et bienvenu, chacun a sa tâche. Tout le monde s’active, qui à la vaisselle, qui à la cuisine, qui à la lessive, qui à la mécanique. 


On apprend à s’organiser, à travailler en équipe, on apprend la discipline, on apprend à travailler pour les autres, gratuitement. La Grande Traversée, c’est une école de la vie. 

 

Le « bonheur » de participer


Lorsque l’équipe saskatchewannaise a fait ses au revoir à l’équipe d’encadrement permanent de La Grande Traversée, les jeunes ont partagé ce qu’ils ont aimé de leur expérience et ont remercié l’équipe (sic) « pour le bonheur d’avoir participé ». Les jeunes fransaskois ont exprimé des remerciements particulièrement appuyés à l’équipe permanente pour leur soutien indéfectible du lever au coucher pendant leurs quatre jours de traversée.


La difficulté parfois, le soutien toujours, la camaraderie, la complicité entre les membres du peloton, un message positif à transmettre, tout cela aura contribué à créer des souvenirs indélébiles pour nos jeunes participants qui, selon les propos d’Emmanuel Masson, les auront transformés pour devenir de meilleures personnes et qui serviront d’ambassadeurs pour la cause des saines habitudes de vie.


Ce soutien continuera à être apporté par l’équipe permanente à tous les groupes de jeunes qui vont contribuer au peloton de La Grande Traversée entre Bellegarde et Québec, lieu d’arrivée le 13 juin prochain.

Imprimer
4595

Navigation du site

Categories

Back To Top