Close
L'Eau vive
/ Catégories: Arts et culture, Musique

Kaya Free ne pourra pas aller à Granby

Le chanteur ne rencontre pas tous les critères d'admission

Kay Free et Suzanne Campagne

Kay Free et Suzanne Campagne

L'artiste Kaya Free en compagnie de la directrice du Conseil culturel fransaskois, Suzanne Campagne, après sa victoire au Chant'Ouest.
Photo : L'Eau vive (2018)
REGINA - Le Festival international de la chanson de Granby se voit forcé de refuser la candidature de Kaya Free. L’auteur-compositeur et interprète de Regina qui avait remporté les honneurs du Gala Chant’Ouest de 2018 n’a pas réussi à obtenir sa résidence permanente canadienne à temps pour participer au prestigieux Gala de la chanson de la relève francophone au Canada.

Le Conseil culturel fransaskois affirme regretter que « Kaya Free ne puisse poursuivre avec nous son parcours vers Granby, nous saluons son talent et espérons que sa carrière artistique s’épanouisse par d’autres voies. »

Renelle Ray prend ainsi la relève de Bertrand Ninteretse (Kaya Free), qui avait remporté l’un des deux Prix André-Mercure, à Vancouver le 20 septembre dernier, mais qui doit aujourd’hui renoncer à son passage au prochain niveau de la compétition. Selon les règlements du Chant’Ouest, c’est le participant se trouvant en troisième position dans le classement établi par le jury (le soir du concours Chant’Ouest) qui devient alors le second représentant de l’Ouest dans le cas du désistement de l’un des artistes/groupes sélectionnés.

Ce sont donc Renelle Ray et le groupe Jérémie & The Delicious Hounds qui seront les deux représentants issus du Chant’Ouest, au festival international de la chanson de Granby, 2019. 

 

Article précédent Tanoh Adou : de la Côte d'Ivoire à Vonda
Prochain article Les minorités visibles dans la fonction publique fédérale : perceptions et réalités
Imprimer
2302

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top