Close

Journée nationale des autochtones: « L’Éducation, c’est le nouveau bison! »

Entretien avec Cherish Deegan, présidente de la Regina Aboriginal Professional Association (RAPA)

Quelle est l’origine de la Journée nationale des Autochtones?

 

Cette journée a d’abord été célébrée en 19961. À Regina, cela a commencé en 2007 avec le soutien des commerces locaux et des associations autochtones. Puis, en 2008, la mairie et le gouvernement de la Saskatchewan ont suivi. En 2009, le 4 juin, la députée, Jean Crowder (Nouveau Parti démocratique – NPD) a fait voter une motion déclarant le mois de juin, Mois national des Autochtones. C’est maintenant célébré à travers le pays et aux États-Unis.

 

Quels sont les objectifs de cette journée?

 

Tout d’abord, la transmission du savoir des Aînés aux jeunes générations en termes de langue, d’histoires et d’Histoire. Ensuite, c’est identifier la contribution que les Autochtones ont apporté à la société canadienne.

 

En 2025, les Autochtones représenteront environ 65% de la population de la Saskatchewan, selon les chiffres du gouvernement. Il faut prévoir l’avenir et préparer la relève. Pour ce faire, il nous faut chercher chez nous nos propres talents et travailler à l’avancement de la communauté autochtone.

 

De quels moyens disposez-vous pour parvenir à ces fins?

 

Nous avons mis en place un programme de mentorat afin d’aider les jeunes qui arrivent sur le marché du travail à se constituer un réseau professionnel. Notre communauté, notamment la première génération de finissants (ndlr : de l’Université des Premières Nations inaugurée en 2003), a vraiment besoin de ce réseau. On essaie également de créer et de développer des opportunités d’emploi d’été.

 

Les études et l’éducation sont notre priorité et notre salut. Nous avons un dicton, nous les Autochtones, « L’Éducation est le nouveau bison! » SaskEnergy et United Way, par exemple, nous aident à mettre un système de bourses d’études à travers les communautés autochtones de la Saskatchewan. L’Université des Premières Nations a mis en place un programme de mentorat pour former de nouveaux dirigeants. Ils tendent la main aux communautés de North Central (ndlr : un quartier sensible de Regina). De plus, les associations communautaires autochtones travaillent pour créer des liens entre les communautés autochtones et le monde de l’entreprise de Regina.


1 La première Journée nationale des Autochtones a eu lieu en 1996 suite à une proclamation du Gouverneur général de l’époque, Roméo LeBlanc.

Imprimer
4911

Navigation du site

Categories

Back To Top