Close
Alexandre Daubisse (EV)
/ Catégories: Communautaire

Fonds pour les infrastructures communautaires francophones (FICF)

En cette période de difficultés financières, les communautés et organismes francophones de la Saskatchewan ont l’opportunité d’obtenir un répit. En effet, le gouvernement de la Saskatchewan recevra des demandes de financement de projets au titre du Fonds pour les infrastructures communautaires francophones (FICF) jusqu’au 31 mai prochain.

Ce fonds annuel, qui s’élève à 100 000 $, pourrait aider au financement d’une grande variété de projets en rénovation d’espaces communautaires ou en achat d’équipement.

Monsieur Charles-Henri Warren, directeur général de la Direction des affaires francophones (DAF), indique, à titre d’exemple, que le FICF a permis, les années précédentes, de remplacer les bardeaux de la toiture du centre communautaire de Bellevue, de remplacer les fournaises de celui de Gravelbourg ou encore d’assurer la rénovation du Relais à Saskatoon.

D’autres projets comprennent l’achat d’équipement, comme par exemple des systèmes de son pour les spectacles en français. L’Association canadienne-française de Regina (ACFR) a pu acheter de nouvelles chaises pour sa salle de spectacle au Carrefour Horizons. L’Association des parents francophones (APF) a financé son centre d’appui à la famille et à l’enfance (CAFE). Le Centre éducatif Gard’Amis (Regina), quant à lui, a pu installer une structure de jeux.

Afin d’obtenir les fonds, les organismes doivent démontrer que le projet va appuyer la vie communautaire et que les fonds vont servir à organiser davantage d’évènements et à créer des occasions de rassemblement pour la communauté.

 

Amorcer la pompe

Si le fonds peut servir à financer un projet à hauteur des deux-tiers du coût total (jusqu’à concurrence de 50 000 $ par projet), la tendance est plutôt au 50/50. « Les bénéficiaires doivent contribuer pour un tiers, au moins, de tous les coûts admissibles. Depuis la création du FICF, en 2011, l’investissement provincial total de 300 000 $ a mobilisé 409 000 $ supplémentaires en investissements fédéraux et locaux. Les demandes peuvent être soumises au nom d’une communauté francophone par toute œuvre de bienfaisance, société à but non lucratif ou coopérative enregistrée », selon le communiqué de la DAF. Même si la somme totale du fonds (100 000 $) peut ne pas être utilisée totalement, ce cas de figure ne s’est encore jamais présenté, indique M. Warren, vu le nombre de demandes. À ce jour, le minimum accordé à un projet a été de l’ordre de 5000 à 6000 $.

Les projets sont évalués et classés selon leur qualité à partir du formulaire de demande de subvention (à télécharger en ligne sur www.pcs.gov.sk.ca/fcif-FR/).

Ce fonds a été créé à l’initiative de la DAF. Il y a quatre ans, La Troupe du Jour (LTDJ), à Saskatoon, obtenait un financement substantiel du gouvernement fédéral pour créer leur centre de production et une contribution provinciale. En raison des retombées positives de ce financement ponctuel, le gouvernement provincial a décidé de dégager des fonds chaque année pour la cause communautaire francophone. La DAF a géré le dossier pendant les trois premières années d’existence du fonds. Cette année, la charge administrative est transférée à la Direction de la planification et du développement culturel du ministère des Parcs, de la Culture et du Sport, mais les deux directions collaboreront étroitement, puisque la DAF sera en charge de la sélection des projets et de leurs suivis.


Renseignements :
Sean St. George
Ministère des Parcs, de la Culture et du Sport
Regina (Saskatchewan)
Tél. : 306-787-9087
sean.st.george@gov.sk.ca
Cell. : 306-526-8635
Pour toute aide en français, il faut contacter le Centre de services en langue française en composant le 1-888-345-0850, ou par courriel à bonjour@gov.sk.ca.

Imprimer
4153

Navigation du site

Categories

Back To Top