Close
Coup de jeunesse pour le Théâtre Oskana

Coup de jeunesse pour le Théâtre Oskana

À l’amorce de sa 30e saison, le Théâtre Oskana de Regina mise sur la famille et la jeunesse pour renouveler sa programmation et attirer de nouveaux publics.

Le théâtre, communautaire de surcroît, est une fenêtre ouverte sur la société et la communauté. Il traite d’enjeux tant identitaires que politiques avec cette liberté, inégalée, de faire participer les principaux intéressés.

« Nous voulons intégrer les jeunes à nos spectacles, aussi bien dans la distribution que dans l’auditoire », affirme Laurier Gareau, codirecteur artistique. D’un côté, il y a la nécessité de développer un nouveau public, les jeunes et leurs parents, et de l’autre, la volonté de former et d’intégrer le jeu dramatique à l’éducation.

« Le théâtre est formateur. Il faut surmonter la peur de monter sur les planches, ce qui est un excellent défi de croissance personnelle, puis bien sûr c’est aussi un outil de développement linguistique et identitaire », précise M. Gareau.

De la classe à la scène

Pour faciliter ce passage de la classe à la scène, rien de tel que d’intégrer des cours d’art dramatique à l’école. Une initiative que Guy Michaud, également codirecteur du Théâtre Oskana, aux côtés de Simon Desjardin, enseignant à l’École Monseigneur de Laval, se chargeront de mettre en place.

Le travail est déjà bien amorcé et les prochaines auditions du Théâtre, qui ont eu lieu à la fin septembre, faisaient appel à plusieurs jeunes entre 10 et 16 ans pour ses trois productions de la prochaine année. « Les jeunes sont vraiment intéressés par le théâtre et nous voulons aller chercher les talents et leur offrir une tribune pour pouvoir se produire », poursuit le dramaturge Laurier Gareau.

Porté sur l’avenir

Le changement de cap du Théâtre Oskana vient également s’inscrire dans les consultations publiques au sujet de l’avenir de la troupe. « Il fallait se pencher sur la fréquentation à nos représentations et s’assurer que l’on réponde aux besoins des publics. Il est justement ressorti le fait que nous avions peu de spectacles pour la famille », confie le codirecteur.

Les productions présentées feront effectivement plaisir à toute la famille, en français, comme en anglais grâce à l’ajout de surtitrages. Le théâtre se veut donc plus accessible en devenant une activité intergénérationnelle.

Nouvelle image de marque

Le Théâtre Oskana se dote également d’un nouveau logo à l’image de sa vision, ancrée dans le passé, soulignant ses 30 années d’existence, mais aussi bien présente dans la modernité. C’est d’ailleurs la graphiste Nathalie Frank qui a donné son nouveau souffle au logo sur lequel les projecteurs sont rivés.

Il y a fort à parier que le Théâtre Oskana présentera une programmation riche en émotions et découvertes au cours de sa prochaine saison à mi-chemin entre la communauté, l’école, la maison et l’envie de s’adonner au jeu dramatique. Si le théâtre est l’école de la vie, alors le Théâtre Oskana semble en avoir une longue devant lui. 

Imprimer
1766

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top