Close

Corneille apporte la lumière, « une histoire de la Création »

Image
Brandy Hanna, auteure de Corneille apporte la lumière
Crédit : Courtoisie des Éditions de la nouvelle plume

Corneille apporte la lumière, une légende inuite, écrit par Brandy Hanna, a été traduit en français par Bernard Fafard et publié en janvier 2022 par les Éditions de la nouvelle plume (ÉNP). Le texte français s’accompagne de la version en inuktitut et la publication comprend aussi un lexique de quinze mots dans les deux langues, ainsi qu’une section Le saviez-vous ? à propos des Inuits du Canada. Destiné à devenir une ressource pédagogique pour les enfants sur les légendes des peuples autochtones, Corneille apporte la lumière vise à s’ajouter à la collection privée des familles francophones. Son auteure, Brandy Hanna, s’entretient avec l’Eau vive.

Quelle est l’importance à vos yeux de publier une traduction française de votre ouvrage Corneille apporte la lumière ?

Selon moi, transmettre la culture inuite aux enfants à des fins éducationnelles veut tout dire. Les enfants sont notre futur et transmettre ces légendes orales pour qu’elles ne meurent jamais a sa propre beauté.

Image
Le livre Corneille apporte la lumière est paru chez les Éditions de la nouvelle plume (ÉNP) le 24 janvier 2022.
Crédit : Courtoisie des Éditions de la nouvelle plume

Que représente cette légende dans la culture inuite ?

La tradition orale est une partie importante de la tradition inuite. Souvent, une variété d’histoires sont contées par les grands-parents et les parents. Ce n’est pas seulement dans le but de divertir, mais aussi d’apprendre à propos de la terre, de la nature et de la culture. Corneille apporte la lumière est une histoire de la Création.

Plus exactement, qui est Corneille dans la culture inuite ?

Corneille, ou Corbeau, est créateur du monde et porteur de la lumière. Corneille est souvent un décepteur. Il a une place symbolique bien spéciale dans les légendes de plusieurs nations.

Vous tirez votre inspiration de plusieurs peuples autochtones. Pouvez-vous nous en dire plus sur ces influences dans votre écriture ?

J’ai grandi en Colombie-Britannique, entourée de l’art magnifique des nations Haïda, Salish et Inuit. J’ai été exposée à leur art à un très jeune âge. J’ai commencé à dessiner des œuvres autochtones en cinquième année et c’était la seule chose que j’avais pour me sentir connectée à ma culture. 

Quand j’avais douze ans, nous avons déménagé en Saskatchewan où mes yeux se sont fixés sur les œuvres des Métis pour la première fois de ma vie. C’était différent, mais tout aussi beau. 

Mon art est un mélange de Haïda, Salish, Inuit et Métis. Les couleurs vives représentent chacune des Premières Nations et montrent ainsi l’unité entre elles, en plus de leur rassemblement. Je serai toujours de tout cœur avec les totems de la côte Ouest.


Pour commander le livre:
REFC - Corneille apporte la lumière

Imprimer
1528

Navigation du site


Categories

Back To Top