Close

Près de 16 000 ayants droit : un argument massue pour plus d’écoles fransaskoises

En novembre dernier, Statistique Canada a révélé que près de 16 000 jeunes Saskatchewanais étaient admissibles à l’instruction en français en 2021. Pourtant, seulement 2 000 élèves fréquentent les écoles francophones de la province. Des personnalités de la communauté réagissent.

L’esprit de Noël à la fransaskoise

Marie-Lou Bernatchez 217

Le Pavillon secondaire des Quatre-Vents de l’école Monseigneur de Laval de Regina avait des airs de fête les 2 et 3 décembre. Les Fransaskois de Regina se sont retrouvés dans l’établissement pour célébrer les Fêtes autour d’un marché de Noël organisé par l’Association communautaire fransaskoise de Regina (ACFR). Neuf marchands étaient présents et le Café le Réseau, géré par les jeunes, avait ouvert ses portes pour l’occasion.

Cible presque atteinte en immigration francophone

Inès Lombardo — Francopresse 306

FRANCOPRESSE — Le Canada aurait presque atteint sa cible de 4,4 % en immigration francophone à l’extérieur du Québec, selon le ministre de l’Immigration. Invité à comparaitre devant le Comité permanent des langues officielles mardi, il a saisi l’occasion pour annoncer que son ministère établira de nouvelles cibles pour les francophones sous peu.

Les effets de la pandémie sur les francophones à l’étude

Un atelier participatif sur l’impact de la pandémie sur les familles francophones en Saskatchewan a été présenté dans le cadre du Rendez-vous fransaskois le 5 novembre. La rencontre était animée par la docteure Anne Leis, accompagnée de la gestionnaire du projet Elyse Proulx-Cullen, étudiante au doctorat.

Un rassemblement entre lancements, coups de cœur et célébrations

Marie-Lou Bernatchez 214

Les Fransaskois se sont retrouvés du 4 au 6 novembre à l’hôtel Hilton Garden Inn de Saskatoon pour célébrer en personne le 33e Rendez-vous fransaskois, après deux ans de célébrations virtuelles. Malgré plusieurs absences dues à la mauvaise température, près de 200 participants se sont déplacés pour assister aux divers ateliers et formations sur la santé mentale, le thème de cette édition.

La Cité gagne son titre de faculté

Leslie Diaz – IJL-Réseau.Presse 333

Le 1er septembre 2022, la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina a enfin obtenu le statut de faculté, un titre qui lui permettra de mieux répondre aux aspirations et aux besoins des francophones de la Saskatchewan. Pour célébrer la bonne nouvelle, une soixantaine de personnes se sont rassemblées autour d’un souper à la Rotonde le 14 octobre.

Je m’identifie

Michael Bowden 277

Extrait de la pièce en chantier de Michael Bowden « Je m’identifie »

C’est la rentrée scolaire, premier jour d’école. VIDE vient de s’annoncer comme étant non-binaire, ce qui à la fois confond ses amis et ouvre une discussion.

Un livre audio bilingue qui rassemble les Prairies

Marie-Lou Bernatchez 508

Le 18 septembre à Edmonton, les Éditions de la nouvelle plume (ÉNP) se sont jointes à la maison d’édition albertaine Frontenac House pour le lancement du livre Petites nouvelles du Last Best Ouest de l’auteure franco-albertaine Pierrette Requier. Un événement organisé dans les deux langues officielles qui a permis de dévoiler la version audio bilingue de l’œuvre.

Disparition de Gaetan Benoit : un ami lui rend hommage

Francis Marchildon 567

Le 18 août, le Fransaskois et Albertain d'adoption Gaetan Benoit s’est éteint à seulement 43 ans des suites d’un cancer au cerveau. Ancien vidéojournaliste, réalisateur et reporter à Radio-Canada, il était bien connu des Fransaskois et s’impliquait dans la vie communautaire locale. Son ancien collègue et ami Francis Marchildon a tenu à lui rendre hommage à travers les mots suivants.

RSS
123456
Back To Top