Close

Une miniécole de médecine pour y voir clair

C’est sous le regard de 172 participants à travers le Canada que la docteure et optométriste Nathalie Renaud a donné une conférence en ligne ce 6 mai. Dans le cadre de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa, ce premier volet de la 24e édition s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

L’œil est une machine complexe. Cet organe a pour fonction de capter la lumière et d’acheminer l’information au cerveau. Partant d’un schéma en coupe de l’œil, la conférencière a présenté les éléments de sa structure et expliqué leur fonction.

La lumière est ainsi captée à travers la cornée qui « contribue à focaliser la lumière sur la rétine », indique l’optométriste. Elle passe ensuite à travers la pupille dont la fonction de modulation de la quantité de lumière a inspiré le diaphragme des appareils photo.

Situé derrière la pupille, le cristallin agit comme une lentille convergente et se déforme pour « permettre le focus sur un objet rapproché », ajoute la scientifique, qui glisse alors un mot sur la presbytie et la cataracte, toutes deux des pathologies du cristallin. En bout de chaîne, la rétine capte la lumière et la convertit en influx nerveux via les photorécepteurs (cônes et bâtonnets).

La myopie, un mal contemporain

Lorsque la distance entre la cornée et la rétine devient trop importante, en raison d’un œil trop long, la focalisation de l’image s’opère en avant de la rétine et non au-dessus : c’est la myopie. Cette pathologie se caractérise par une vision floue des objets éloignés tandis que la vision de près n'est pas affectée. La myopie peut être héréditaire ou comportementale. Dans les deux cas, elle se manifeste au cours de l’enfance et va évoluer jusqu’à l’âge de 20 ans environ.

Selon l’Association canadienne des optométristes (ACO), environ 30 % de la population canadienne présente une myopie et, plus grave, le phénomène touche désormais les enfants à un âge de plus en plus précoce.

Attention aux écrans !

Nathalie Renaud met en garde : « Chez l’enfant, l’utilisation prolongée des écrans pourrait faire apparaître ou progresser la myopie. » L’ACO a d’ailleurs émis des recommandations de temps d’exposition aux écrans en fonction de l’âge : pas plus d’une heure par jour pour les 2-5 ans et moins de deux heures pour les 5-18 ans.

Alors que les beaux jours reviennent, les enfants sont amenés à profiter du plein air. Et ce n’est pas la conférencière qui les en empêchera : « La lumière naturelle du soleil est essentielle au bon développement de la vision », souligne-t-elle. L’experte préconise de passer une heure à une heure et demie par jour à l’extérieur pour prévenir l’apparition de la myopie chez les jeunes.

Chez l’adulte, le travail à l’ordinateur n’est pas dangereux pour la vision, mais entraînera fatigue visuelle et sécheresse oculaire. La fatigue est provoquée par la contraction répétée des muscles pour la vision de près tandis que la sécheresse est liée à une diminution de la fréquence de clignement des yeux.

Pour pallier ces effets, Nathalie Renaud recommande la règle du 20-20-20-20 : « Prendre une pause de 20 secondes toutes les 20 minutes et fixer quelque chose qui se trouve à au moins 20 pieds en clignant des yeux 20 fois ! ».

Prochain rendez-vous en automne

La Miniécole de médecine est une initiative des Affaires francophones en collaboration avec le Consortium national de formation en santé (CNFS). Chaque édition comporte deux soirées de vulgarisation en santé adaptées au grand public et offertes aux communautés francophones dans un cadre convivial. Des spécialistes de la santé s’y réunissent afin d’aider la communauté à en apprendre davantage sur la santé et le corps humain.

Le docteur Patrick Leclair est le directeur du programme depuis 10 ans. Ce médecin de famille originaire de Montréal coordonne l’équipe : « Je choisis les thèmes avec eux et avec les participants, puis je dois trouver les conférenciers, établir le contenu et les guider dans le développement de leurs présentations », explique-t-il. Une fois le thème de l’œil retenu, il a ainsi recruté Dre Renaud pour animer le « cours 101 », cours initial dans le monde universitaire.

Le second volet de cette édition a eu lieu le 13 mai et était présenté par les docteures Annick V. Fournier et Kay-Anne Haykal. La séance abordait plus en détail les pathologies communes de la vision chez l’enfant ainsi que les troubles de l’œil vieillissant.

En raison de la COVID-19, cette édition était exceptionnellement gratuite, mais toujours sur inscription. La prochaine édition de la Miniécole de médecine aura lieu en automne. Plus de renseignements sur le site de La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina, partenaire du CNFS dans cette initiative.

Article précédent Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie
Prochain article Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean
Imprimer
1887

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (438)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (303)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (463)/Commentaires (0)/
Une nouvelle école fransaskoise à Regina

Une nouvelle école fransaskoise à Regina

La communauté fransaskoise a accueilli favorablement l’annonce de la construction d’une nouvelle école élémentaire fransaskoise dans le Nord-Ouest de Regina.

23 juin 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (509)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (756)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (799)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (1093)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (1032)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1841)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1631)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (1565)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (1885)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (2623)/Commentaires (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

16 mai 2020/Auteur: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Nombre de vues (1128)/Commentaires (0)/
Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Je me sens un peu plus animée durant mes leçons virtuelles. C'est comme si j'étais une comédienne dans une pièce de théâtre.

14 mai 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (1498)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Abdoulaye Yoh nommé directeur administratif du CÉF

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abdoulaye Yoh au poste de directeur administratif.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Une nouvelle école élémentaire francophone pour le CÉF

Regina, le 23 juin 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan du financement pour une nouvelle école dans le secteur nord de la ville de Regina.
23 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top