Close
Sandra Hassan Farah
/ Categories: Éducation, Petite enfance, 2016

Le centre éducatif Les Petits Pois de Bellevue

Défis et projets d'une garderie en milieu rural

Danièle Tournier, directrice du Centre éducatif Les Petits Pois

Danièle Tournier, directrice du Centre éducatif Les Petits Pois


(Photo: Sandra Hassan Farah 2016)
BELLEVUE - Le centre éducatif Les Petits Pois à St-Isidore de Bellevue a ouvert ses portes en septembre 2015. Après une occupation temporaire au sein du restaurant le Rendez-Vous, l’équipe éducative et les enfants ont intégré leurs locaux flambant neufs au sein de l’école.

Le projet de créer un tel centre dans la petite communauté francophone a émergé en 2008 avec un petit comité de parents désireux d’installer la culture francophone dès le plus jeune âge.

Et c’est grâce à la volonté de la Province de créer de nouveaux espaces pour les enfants d’âge préscolaire que des fonds nécessaires ont été dégagés pour offrir 20 places à la population de Bellevue.

Depuis l’ouverture du centre, 7 enfants à temps plein et 1 à temps partiel sont inscrits. Une directrice, 2 éducatrices à temps complet et une éducatrice à temps partiel se relaient pour couvrir les heures d’ouverture (7h-17h30). Une cuisinière à temps partiel est présente pour offrir des repas de qualité.

La garderie gère aussi le service d’avant/après école. 32 élèves sont inscrits, mais seulement 7 s’y rendent de manière régulière.

Krystle Pratt, membre actif depuis l’été 2015, est entrée dans ce projet afin d’offrir à ses deux petites filles une éducation en français dès leur plus jeune âge. « Cette garderie représente le maillon manquant à l’école. Elle permet d’aborder l’éducation en français dès l’âge préscolaire. Cela permet aussi aux familles exogames (en grand nombre dans les parents utilisateurs du service) de poursuivre l’éducation en français dans un milieu majoritairement anglophone. »

La directrice du CPE, Danièle Tournier, une enfant du pays, approuve cette réflexion : « Offrir une éducation en français n’est pas une perte de la langue française, c’est un gain d’une seconde langue. »

Toutes deux reconnaissent que l’ouverture de cette garderie est une merveilleuse vitrine de l’éducation en français. Mais toutes deux avouent qu’il n’est pas facile de remplir les places du fait d’être en milieu rural, mais aussi du fait de l’existence d’autres garderies (anglophones) dans les villages voisins (Wakau, St-Louis).

Pour Krystle Pratt, après 8 mois d’existence, le grand défi reste de « combler les places. Cela induit un déficit financier. Pour pallier à cela, nous avons déjà organisé 2 levées de fonds grâce à la communauté. Cela nous a permis d’acheter une machine à laver, une sécheuse, ainsi que de nombreuses ressources éducatives. »

Pour la directrice, malgré « un appui de la direction de l’école qui nous donne accès aux différents services administratifs, le défi de remplissage entraîne inéluctablement un défi financier. De plus, il n’est pas facile de recruter du personnel qualifié en milieu rural. »

L’une et l’autre s’accordent à dire que l’avenir de la garderie sera en fonction de la stabilité des effectifs tant au niveau des enfants d’âge préscolaire qu’au niveau du programme avant/après école.

Enfin, selon Danièle Tournier, certaines familles exogames ne franchissent pas les portes de l’école et a fortiori de la garderie, car ils ne perçoivent pas les avantages de l’apprentissage du français.

« Certaines familles anglophones qui font partie des générations retrouvées angoissent à l’idée de ne plus comprendre leurs enfants quand ils maîtriseront la langue française. Je trouve d’ailleurs que la Province et les institutions fransaskoises ne font pas assez de promotion de l’utilité de la langue française. Il y a toute une éducation à faire envers ces familles. »

L’éducation en français passe par l’ouverture de ces garderies, tant en milieu urbain qu’en milieu rural.

Encore faut-il trouver une clientèle suffisamment conséquente pour qu’un tel service puisse perdurer…


Previous Article Communications scolaires
Next Article Rencontre avec Kenneth Bos: histoire d'une chronique
Print
8560

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Plusieurs intervenants francophones espèrent qu’un nouvel examen devienne une alternative à l’examen d’agrément national pour les infirmières qui est, depuis 2015, le seul examen obligatoire pour être certifié infirmière au Canada, exception faite du Québec et du Yukon, mais dont la traduction fait l’objet de critiques.

Tuesday, January 28, 2020/Author: Marc Poirier (Francopresse)/Number of views (479)/Comments (0)/
La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

Les 80 élèves de l’école Ducharme de Moose Jaw ont fait preuve de bienveillance au cours des mois de novembre et décembre 2019.

Monday, January 27, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (477)/Comments (0)/
La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

SASKATOON - L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre autour du thème « Être parent en 2019 ».  L’événement a rassemblé 128 participants.

Sunday, December 1, 2019/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (1753)/Comments (0)/
Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Survol des activités organisées par les écoles fransaskoises pour souligner le jour du Souvenir.

Friday, November 29, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (2180)/Comments (0)/
Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

REGINA - Le Collège Mathieu était l'hôte du congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada les 6 et 7 novembre 2019. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

Thursday, November 28, 2019/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (2227)/Comments (0)/
Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Entretien avec Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises

Le CÉF travaille à établir un modèle unique d’école communautaire citoyenne en Saskatchewan. Il vise à favoriser à la fois la réussite des élèves et l’épanouissement des communautés.

Tuesday, November 19, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (1960)/Comments (0)/
École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

Saturday, November 2, 2019/Author: Réjean Paulin/Number of views (2406)/Comments (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

Thursday, October 31, 2019/Author: Lucas Pilleri/Number of views (3222)/Comments (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

Monday, September 23, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3485)/Comments (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

Monday, September 23, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3005)/Comments (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

Sunday, September 15, 2019/Author: Jean-Philippe Deneault/Number of views (3300)/Comments (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

Thursday, August 29, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3637)/Comments (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

Sunday, July 21, 2019/Author: Jean-Philippe Deneault/Number of views (5763)/Comments (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

Friday, July 19, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3783)/Comments (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

Tuesday, July 16, 2019/Author: Linda Morales/Number of views (4780)/Comments (0)/
RSS
1345678910Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Journée du chandail rose 2020

Journée du chandail rose  À l’approche de la Journée nationale contre l’intimidation, aussi connue sous le nom de la Journée du chandail rose, il est essentiel pour nos communautés scolaires de continuer à sensibiliser afin de prévenir...
Monday, February 10, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Foire des carrières au PSQV à Régina

Foire des carrières au PSQV à RéginaLes 29 et 30 octobre derniers avaient lieu les Foires francophones des carrières du CÉF. Organisées par le service d’orientation du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) en partenariat avec le Conseil...
Tuesday, February 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Projet entrepreneurial

Depuis deux ans, les élèves des écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg participent à un projet entrepreneurial, Jeunes en affaires, sous le leadership de Mme Isabelle Blanchard du Bureau de développement économique de Gravelbourg et de Mme...
Tuesday, February 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top