Close
Alexandra Drame (EV)

La Fondation fransaskoise, ça sert à ça!

Témoignage de deux boursiers

“À vot’ bon cœur messieurs, dames!” Chaque année le Francothon est un grand moment de célébration, durant lequel on fait appel à la générosité des membres de la communauté. Mais ce n’est que la pointe de l’iceberg d’un travail effectué toute l’année, et depuis des années, par des bénévoles et donateurs qui croient qu’ensemble on peut faire beaucoup plus. 

La vingtaine de fonds que compte la Fondation soutient des causes aussi diverses que la culture, les projets communautaires, le développement économique, ou encore votre journal bien aimé, l’Eau vive. Mais la majorité des fonds soutient l’éducation, afin de permettre aux jeunes Fransaskois, que ce soient des finissants des écoles francophones ou des adultes en reprise d’études, de concrétiser leurs rêves d’études supérieures.

Deux bénéficiaires des bourses d’études 2014  nous expliquent comment celles-ci les ont aidés à amorcer leur année scolaire un peu plus sereinement. 

Isabelle Grégoire
Isabelle Grégoire, étudiante en deuxième année du baccalauréat en éducation de l’Université de Regina

C’est en cherchant une bourse communautaire pour un projet qu’elle coordonne qu’Isabelle Grégoire se rend compte qu’il existe aussi des bourses pour les étudiants. Elle décide alors de tenter sa chance et de compléter le dossier d’inscription. Il lui faut ses relevés de notes, des lettres de référence et prouver qu’elle fait preuve de leadership ou qu’elle fait du travail bénévole dans sa communauté. “Étant tutrice de français à l’université, directrice du Camp Voyageur et volontaire auprès des Cadets, je pensais répondre à ces exigences.”

Cette bourse a été un réel coup de main bien apprécié par l’étudiante. “Ça m’a aidé à pouvoir réduire les frais cette année, car je n’ai aucun prêt étudiant. C’est difficile: je suis trop riche pour les prêts étudiants car je travaille à temps partiel pendant l’année, et trop pauvre pour les banques.” 

Isabelle Grégoire espère pouvoir encore obtenir cette aide pour la prochaine année scolaire. Après ses études, qu’elle terminera dans deux ans, elle aimerait mettre à profit les connaissances acquises en faculté d’éducation et travailler dans des écoles francophones.

Steavy Gahizi

Steavy Gahizi

Steavy Gahizi, boursier de la Fondation fransaskoise, étudie en première année du baccalauréat en comptabilité à l’Université d’Ottawa.
Photo: Alexandra Drame (2015)
Steavy Gahizi, étudiant en première année du baccalauréat en comptabilité à l’Université d’Ottawa

C’est grâce à M. Laurent Mukendi, conseiller d’orientation au Conseil des écoles fransaskoises, que Steavy Gahizi a pris connaissance des bourses offertes par la Fondation. “Quand je lui ai dit que j’allais prendre un prêt, il m’a convaincu d’appliquer pour la bourse.”

Il commence alors à rassembler tous les documents demandés, ses résultats scolaires et la preuve d’inscription à l’université. “La bourse m’a aidé à payer les droits de scolarité, les frais de transport, les livres, le matériel scolaire et le logement. Je n’avais pas eu assez de temps pour travailler pendant l’été, j’avais besoin d’un appui pour commencer mon année scolaire. Surtout que j’étudie en Ontario, loin de ma famille qui est à Saskatoon.”

De retour dans les Prairies pour les grandes vacances, après avoir réussi ses examens à Ottawa, Steavy Gahizi pense déjà à ses projets professionnels, quand il aura complété son baccalauréat. “Je voudrais obtenir ma licence en tant que comptable, être engagé dans une firme et devenir consultant dans le domaine de la finance. Si je trouve une bonne opportunité, je serai heureux de revenir en Saskatchewan après mes études et travailler dans un milieu bilingue.”


Pour plus de renseignements sur les bourses de la Fondation fransaskoise :

http://www.fondationfransaskoise.ca/



Previous Article Activités de la Journée de la terre à l'École Ducharme
Next Article Mai, le mois de l’éducation à la petite enfance en Saskatchewan
Print
12920

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

REGINA - Les années 1968 étaient une période de beaucoup de changements, de revendications politiques, culturelles et sociales, ce qui explique pourquoi les chercheurs s’y attardent.

Thursday, June 7, 2018/Author: Hervé Niragira/Number of views (11692)/Comments (0)/
Cours sur les premiers soins en santé mentale

Cours sur les premiers soins en santé mentale

MOOSE JAW - Les 5 et 6 mai derniers, une douzaine de personnes ont participé à une formation sur les premiers soins en santé mentale, animée par Francine Proulx-Kenzle et Roger Gauthier à Moose Jaw.

Thursday, May 10, 2018/Author: L'Eau vive/Number of views (13088)/Comments (0)/
Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

50 ans d'enseignement en français à l'Université de Regina

REGINA - Voilà maintenant 50 ans que les étudiants et professionnels ont la possibilité d’étudier le français et d’apprendre en français à l'Université de Regina.

Thursday, May 10, 2018/Author: Céline Galophe/Number of views (17056)/Comments (0)/
Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

REGINA - Selon un communiqué émis par le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), une entente conclue avec la province permettra à l’École Mgr de Laval de compter sur un deuxième pavillon pour désengorger ses locaux actuels.

Tuesday, April 24, 2018/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (16766)/Comments (0)/

C’est fait, une bataille gagnée par le CPIP !

Regina aura une deuxième école élémentaire

Communiqué du Collectif des parents inquiets et préoccupés faisant part de la décision du gouvernement de la Saskatchewan de louer les anciens locaux de l’école St Andrew pour dépeupler le pavillon primaire de l’école Monseigneur de Laval. 

Tuesday, April 24, 2018/Author: Jean de Dieu Ndayahundwa/Number of views (11207)/Comments (0)/
Mise à jour de la cause du CPIP

Mise à jour de la cause du CPIP

Résultats prometteurs de la médiation !

En octobre 2017, le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) a déposé un recours judiciaire contre le gouvernement de la Saskatchewan et le Conseil scolaire fransaskois (CSF) pour la construction d’une nouvelle école primaire à Regina et l’offre des programmes et services équivalents à ceux des écoles de la majorité anglophone.

Thursday, April 12, 2018/Author: Jean de Dieu Ndayahundwa/Number of views (11783)/Comments (0)/
Lancement de "Contre toute attente"

Lancement de "Contre toute attente"

50 de vie francophone à l’Université de Regina

REGINA - Le 15 mars 2018 , une quarantaine de personnes se sont rendues à La Cité universitaire francophone pour assister au lancement du livre Contre toute attente de l’historien Michael Poplyansky et du chercheur Abdoulaye Yoh.

Thursday, March 29, 2018/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (15562)/Comments (0)/
Lire avec fiston

Lire avec fiston

Travail d’équipe pour donner le gout de la lecture aux garçons

Lire avec fiston est un projet qui vise à donner le gout de la lecture aux garçons de 3e et 4e années en prêchant par l’exemple.

Thursday, March 29, 2018/Author: Julien Cayouette (Le Voyageur)/Number of views (13291)/Comments (0)/
Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Comité des langues officielles en tournée

Un groupe de sept membres du Comité permanent des langues officielles des Communes a récemment séjourné dans l’Ouest canadien pour s’informer sur place de l’état critique des services à la petite enfance francophone.

Sunday, March 25, 2018/Author: Jean-Pierre Dubé (Francopresse)/Number of views (12919)/Comments (0)/
Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

En septembre 1968, le Centre d’études bilingues de Regina voyait le jour au cœur de l’Université de Regina. Cinquante ans plus tard, La Cité universitaire francophone et le programme du Bac en éducation française sont les fiers représentants de la francophonie à l'université.

Thursday, March 1, 2018/Author: Marie Galophe/Number of views (17560)/Comments (0)/
Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Le 7 février dernier, lors de sa séance régulière à Regina, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a décidé d’accorder une région scolaire distincte à Ponteix, accompagnée d’un siège à la table des conseillers scolaires.

Saturday, February 24, 2018/Author: Pierre-Émile Claveau/Number of views (13990)/Comments (0)/
Un soutien au
 développement de 
l’éducation postsecondaire en français

Un soutien au
 développement de 
l’éducation postsecondaire en français

Collaboration du Collège Mathieu, Saskatchewan Polytechnic et l'Université de Regina

Le Collège Mathieu, la Saskatchewan Polytechnic et l’Université de Regina ont signé une lettre d’intention visant la collaboration mutuelle au chapitre des programmes d’éducation en français dans le domaine de la santé, le 18 janvier dernier, à la Rotonde de la Cité universitaire.

Thursday, February 1, 2018/Author: Pierre-Émile Claveau/Number of views (13619)/Comments (0)/
Journée des carrières en santé

Journée des carrières en santé

Le Consortium national de formation en santé de La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina a organisé, pour la première fois, une journée des carrières en santé, en collaboration avec l’Université d’Ottawa, le 13 janvier dernier. 

Thursday, February 1, 2018/Author: Jeanne Dumas/Number of views (12262)/Comments (0)/
Deux enseignantes de la Saskatchewan reçoivent le Prix d’histoire
 du Gouverneur général pour l’excellence en enseignement

Deux enseignantes de la Saskatchewan reçoivent le Prix d’histoire
 du Gouverneur général pour l’excellence en enseignement

Le 22 novembre 2017, à Rideau Hall, les enseignantes saskatchewannaises Naomi Fortier-Fréçon et Leia Laing ont reçu le Prix d’histoire du Gouverneur général pour l’excellence en enseignement 2017

Thursday, December 7, 2017/Author: L'Eau vive/Number of views (13078)/Comments (0)/
Les conseillers scolaires à la rencontre des aspirants chefs

Les conseillers scolaires à la rencontre des aspirants chefs

Les conseillers scolaires fransaskois ont commencé à rencontrer les candidats à la chefferie du Parti saskatchewannais et du Nouveau Parti Démocratique, le 4 décembre dernier à Regina. 
Wednesday, December 6, 2017/Author: Pierre-Émile Claveau/Number of views (15035)/Comments (0)/
RSS
123578910Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Mise à jour du plan de reprise des activités du CÉF

Le 11 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, À la lumière des plus récentes informations communiquées par les autorités provinciales, le CÉF a procédé à une mise à jour de son plan de reprise des activités. Cette mise à jour comprend des...
Wednesday, August 12, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Plan de déconfinement du CÉF en vue de la rentrée 2020-2021

Le 4 août 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, Nous espérons que vous profitez bien de la saison estivale et que vous avez pu passer de bons moments en famille, malgré cette situation inédite que nous vivons actuellement. En collaboration...
Tuesday, August 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
Friday, July 3, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
123578910Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top