Skip Navigation

Une mésaventure entraîne la mort de cinq explorateurs marins

Une mésaventure entraîne la mort de cinq explorateurs marins
2776 of views

Cinq aventuriers sont décédés lors d’une descente vers l’épave du Titanic. La tragédie est survenue le 18 juin lorsque leur submersible aurait implosé.

Lors d’une conférence de presse le 22 juin à Boston, au Massachusetts, le contre-amiral de la Garde côtière américaine John Mauger a annoncé la découverte d’une zone de débris du submersible nommé Titan.

Le vaisseau était opéré par OceanGate, une compagnie américaine d’exploration et de tourisme extrême. J’en avais déjà parlé à leur lancement en août 2019.

La zone de débris se situe au fond de l’océan Atlantique à 1 600 pieds, ou 490 mètres, de la proue du Titanic.

Selon le contre-amiral, les morceaux de débris indiquent que le vaisseau aurait soudainement implosé. Personne n’a survécu.

Lors de la descente du Titan le 18 juin, le système de communication a coupé net à une heure et 45 minutes après son départ de la surface. En moyenne, il fallait 2 heures pour rejoindre le fond.

L’épave du Titanic se situe à environ 400 miles, ou 640 km, au sud de Saint-Jean de Terre-Neuve dans les eaux internationales à une profondeur de 12 500 pieds, ou 3 800 mètres.

À cette profondeur, le poids de l’eau exerce une pression de 6 000 livres par pouce carré ou presque 400 fois plus de force qu’à la surface.

La pression serait sans doute la cause de l’implosion. En 2018, David Lochridge, un employé d’OceanGate, avait exprimé de sérieux doutes quant à la sécurité du submersible. Par la suite, il avait été congédié.

L’équipage du sous-marin disparu comptait le directeur général d’OceanGate, Stockton Rush, 61 ans, Shahzada Dawood, 48 ans, son fils Suleman, 19 ans, Hamish Harding, 58 ans, et Paul-Henri Nargeolet, 77 ans.  

Stockton Rush a fondé sa compagnie en 2009. Il était l’époux de Wendy Rush, dont les arrière-arrière-grands-parents Isidor et Ida Straus comptaient parmi les passagers morts du Titanic.

Originaire du Pakistan, Shahzada Dawood était un homme d’affaires que la nature et l’exploration intéressaient. Il était marié et avait deux enfants. Son garçon Suleman étudiait les affaires à l’Université de Strathclyde en Écosse. Selon sa tante Azmeh Dawood, Suleman avait très peur du voyage, mais y est allé pour faire plaisir à son père. Ironie du sort, l’accident est survenu le jour de la fête des Pères.

Quant à lui, Hamish Harding était un pilote britannique installé aux Émirats arabes unis où il était le directeur général d’un concessionnaire d’avions. Passionné d’exploration, il a visité le pôle Sud avec l’astronaute américain Buzz Aldrin.  

Paul-Henri Nargeolet était un ancien officier de la Marine nationale de France. Certains le considéraient comme le principal expert du Titanic. Sa mort est survenue au cours de son 38e voyage vers l’épave du célèbre navire, le premier remontant à 1987.

Selon un article dans le Wall Street Journal publié le 22 juin, la Marine américaine a entendu l’implosion grâce à un système d’écoute secret qui sert à détecter les sous-marins ennemis. La Marine a partagé la découverte avec la Garde côtière, mais pas avec le public ni avec la famille des victimes.

Pour rappel, la perte du Titanic est survenue lorsque le navire a frappé un iceberg le 14 avril 1912, ce qui a entraîné la mort de plus de 1 500 passagers.