Skip Navigation

Une aventure sucrée au Festival FROST

Une aventure sucrée au Festival FROST
2302 of views

Après avoir connu un grand succès au festival FROST l’année dernière, l’Association communautaire fransaskoise de Regina (ACFR) a réitéré l’expérience cette année avec sa fameuse cabane à sucre.

Le Festival FROST, qui en est à sa troisième édition dans la capitale, a invité le public dans pas moins de quatre lieux situés au centre-ville, au parc Wascana, au Warehouse District et au REAL District.

L’ACFR a participé à nouveau au festival cette année afin de faire vivre l’expérience culturelle hautement franco-canadienne d’une cabane à sucre. 

« On fait la tire sur la neige, commente en pleine action Martin Turcotte, chef de la cabane à sucre. On a du sirop, on met ça sur la glace au lieu de la neige aujourd’hui pour qu’il gèle bien, je bous le sirop à 250 degrés Fahrenheit et puis c’est bon! »

Une sortie givrée

Parmi les participants se trouvaient des individus qui essayaient la tradition franco-canadienne pour la première fois.

« Ça goûte bon, s’exclame Pierre Hawkins après son premier essai de la sucette à l’érable. C’est intéressant de voir comment ils font ça. C’est génial de voir tout le monde en train d’essayer cette tradition, et les autres activités aussi comme le crokicurl. »  

« C’était ce à quoi je m’attendais, confie Linda Tremblay, une autre festivalière. Je me souviens d’une émission de Sesame Street qui avait eu lieu au Québec et que mes filles regardaient, et il y avait une cabane à sucre. Mais c’est la première fois que je l’essaie ! »

Pour sa première fois au Festival FROST, la Réginoise a aussi pu profiter de la présence d’artistes sculpteurs sur glace. Pierre Hawkins, quant à lui, a aimé explorer les installations artistiques avec un chocolat chaud gratuit en main.