Close
Lucas Pilleri

Une année pleine de défis et de projets pour le CCF

Image
Crédit : Capture d’écran

Le 5 novembre dernier, le Conseil culturel fransaskois (CCF) a dressé son bilan de l’année écoulée en tenant son assemblée générale annuelle. Au programme : une foule de projets, une santé financière au beau fixe et des remerciements de la part des autres organismes.

La présidente Anne Brochu Lambert, qui a été reconduite pour un nouveau mandat de deux ans, a pris la parole en début d’assemblée à l’occasion de la présentation du rapport annuel 2020-2021, donnant lieu à l’un des moments forts de la rencontre.

Image
La rencontre virtuelle était animée par Martin Théberge.
Crédit : Capture d’écran

Cette dernière a souligné les « belles réussites du CCF, la santé financière de l’organisme, les innovations remarquées dans le secteur scolaire, l’ambitieuse formule virtuelle de la Fête fransaskoise, le leadership du CCF dans le développement d’un dialogue interculturel, ou encore la sélection du CCF dans un laboratoire de SaskCulture ». 

La présidente n’a pas manqué de remercier l’équipe en place : « Ces faits marquants ont été rendus possibles grâce à une directrice engagée, unique et performante, et un conseil d’élus très généreux de son temps, pour lesquels j’ai beaucoup de reconnaissance. »

Résilience, solidarité et vision

Anne Brochu-Lambert
Anne Brochu-Lambert
Photo: Page Facebook

Anne Brochu Lambert retient trois mots d’ordre de cette année autant éprouvante que stimulante : « résilience, solidarité et vision ». Une résilience affichée par le CCF et ses membres « malgré l’isolement imposé, la fatigue des écrans, la difficulté de se rassembler, les projets perdus, les obstacles pour vivre notre culture ».

La solidarité, quant à elle, a été mise à rude épreuve depuis l’apparition de la COVID-19 selon la porte-parole : « La pandémie a coupé des ponts entre générations, régions et organisations. (…) Il y a toujours l’urgence de cheminer tous ensemble (…) et d’avoir des conversations parfois inconfortables, mais ô combien essentielles, de façon respectueuse et constructive », a exprimé la présidente du CCF.

Enfin, Anne Brochu Lambert souhaite qu’une vision optimiste guide la sortie de la crise sanitaire. « Je n’ai pas de boule de cristal, juste la conviction que nous verrons un après-pandémie. Quand nous y serons, la culture francophone et les arts doivent être aux commandes de leur relance. (…) L’histoire nous a déjà démontré combien l’économie peut s’appuyer sur les arts et la culture pour se relever du pire marasme durant les années 1930, et nous voulons maintenant en 2021 une nouvelle donne, un New Deal. Oui, les temps sont difficiles, mais la créativité humaine est une grande force et elle nous habite toutes et tous. »

Oui, les temps sont difficiles, mais la créativité humaine est une grande force et elle nous habite toutes et tous.

Une multitude de projets

Image
De nombreux artistes fransaskois ont bénéficié d’une vitrine au cours de l’année grâce aux programmes et événements du CCF.
Crédit : Capture d’écran

À l’occasion du rapport de la direction générale, les différents membres de l’équipe ont pris tour à tour la parole pour faire l’inventaire des projets accomplis au cours de l’année 2020-2021. 

« Le réseau de diffusion des spectacles francophones de la Saskatchewan, aussi connu sous le nom de 360 degrés SK, a pu encourager et soutenir la diffusion de 26 spectacles dans 7 communautés », a souligné Elma Bos, responsable du Réseau francophone des spectacles en Saskatchewan et du développement des communautés.

Festival fransaskois, Coup de cœur francophone, Mon chez-moi fransaskois, Nouvelle scène 2020, Formations Tremplin Pro, Dialogues d’écrivains du Nord et de l’Ouest, causeries entre artistes, mentorat musical… Le CCF n’a pas chômé malgré la pandémie, faisant preuve d’adaptation pour que ses événements soient conformes aux formats virtuel, présentiel ou hybride.

Côté scolaire, le projet Scolarts a permis de remplacer les activités dans les écoles, offrant une vingtaine d’ateliers artistiques via Facebook. De plus, le magazine Clin d’œil, produit pour et par les élèves de l’élémentaire, a publié deux éditions au cours de l’année.

À cela, il faut ajouter le balado éducatif déCLIC destiné aux élèves de la 7e à la 12e année, les guides pédagogiques-ateliers pour faire découvrir les figures importantes de la fransaskoisie, comme Joe Fafard ou Carmen Campagne, ou encore les sessions Gribouillis animées par l’artiste Zoé Fortier tous les vendredis sur Facebook live et Instagram d’avril à juin 2020. « Les deux premières sessions ont comptabilisé 1 257 visionnements », se félicite Sylvie Walker.

« Ce n’était pas facile cette année, mais on a su persévérer et on s’est adaptés, résume la directrice générale Suzanne Campagne. On a surmonté les grands défis et j’ai grand espoir qu’on va faire une belle relance pour que les arts et la culture soient reconnus dans notre vie quotidienne. »

Un travail apprécié

Image
L’initiative Mon chez-moi fransaskois faisait partie des nouveautés de l’année 2020-2021.
Crédit : Capture d’écran

À la fin de la présentation du rapport, plusieurs spectateurs ont exprimé leurs remerciements envers l’organisme, dont Maria Lepage, à Gravelbourg : « Je voudrais féliciter l’équipe qui a vraiment mis la main à la pâte pour réaliser des projets et maintenir un contact culturel avec nos jeunes. Je dis chapeau et merci. »

À son tour, Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), a tenu à s’exprimer : « Le CCF est un organisme indispensable à la fibre fransaskoise. Sans vous, je ne suis pas certain qu’on pourrait retenir les choses essentielles à notre culture. Continuez votre beau travail et rêvez gros. »

Enfin, le directeur général de l’Association jeunesse fransaskoise (AJF) Julien Gaudet y est allé de ses compliments : «  De la part de la jeunesse, je voulais remercier la présence du CCF cette année. Ils ont été partout. »

Le conseil d’administration du CCF 

  • Anne Brochu Lambert, présidente
  • Sophie Ferré, secrétaire
  • Soraya Ellert, conseillère Nord
  • Hélène Dana Ouédraogo, conseillère artistique
  • Charley Farrero, conseillère artistique
  • Dave Lawlor, conseiller Sud
Imprimer
334

Navigation du site


Categories

Back To Top